Place au court: Jade et Matteo

Place au court est votre rendez-vous avec le court métrage dans notre... (Image tirée du film)

Agrandir

Image tirée du film

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Place au court est votre rendez-vous avec le court métrage dans notre application. Découvrez un nouveau film chaque mois. Une collaboration de la coopérative Spira.

Myriam Guimond n'a pas eu besoin de chercher bien loin pour trouver le sujet de son premier court métrage «professionnel»: la jeune femme originaire de Rimouski s'est inspirée de l'historique familial. Jade et Matteo évoque un couple sans histoire, en apparence, dont l'équilibre est soudainement bouleversé par l'apparition des premiers symptômes de la schizophrénie.

C'est aussi la famille qui est à l'origine de sa vocation: sa mère était une véritable cinéphile. En parallèle, elle joue au théâtre, ce qui lui donne «le goût de diriger les acteurs, de faire de la mise en scène, de raconter des histoires». Myriam déménage à Montréal pour des études collégiales et universitaires.

C'est pendant celles-ci que la maladie de son frère est apparue, alors qu'il avait 18 ans. La cinéaste voulait apporter un regard différent, de l'intérieur. «J'avais envie d'en parler parce que ça peut arriver à n'importe qui. Mais aussi parce qu'au cinéma, c'est souvent mal amené et un peu stéréotypé ou cliché. Il y avait très peu de films vraiment sincères sur la maladie mentale. Je voulais montrer ce que c'est au quotidien, mais aussi le point de vue de l'autre personne.»

C'est toute la finesse de ce court, qui illustre ce qui se passe dans la tête de Matteo (Jean-Simon Leduc), mais aussi le déni de Jade (Alexa-Jeanne Dubé), lorsqu'elle constate que leur bulle de bonheur est en train d'éclater. «C'est difficile à accepter», dit-elle en connaissance de cause.

Film de fin d'études à l'Université Concordia, Jade et Matteo connaît un beau parcours. Coup de coeur du jury au Festival du film étudiant de Québec, il a aussi été projeté au Rendez-vous du cinéma québécois ainsi qu'à Regard sur le court. La réalisatrice de 29 ans n'est pas peu fière du fait qu'il s'est retrouvé dans les neuf films sélectionnés sur 150 à Clermont-Ferrand.

«Le but, c'est que le film soit vu par le plus de gens possible», souhaite-t-elle. Voilà, ici, une possibilité supplémentaire pour ce petit court touchant et humain.

Jade et Matteo, par Myriam Guimond, avec Jean-Simon Leduc et Alexa-Jeanne Dubé

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer