• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Cinéma 
  • > Deux films québécois remportent les prix du public du Festival de cinéma 

Deux films québécois remportent les prix du public du Festival de cinéma

Yan England était de passage à Québec pour... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Yan England était de passage à Québec pour la projection de son premier long métrag, 1:54. Le film, qui met en vedette Antoine Olivier Pilon et Lou-Pascal Tremblay, était présenté pour la première fois à un public québécois.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Deux films québécois ont remporté les prix du public décernés mercredi soir au Festival de cinéma de la ville de Québec : Embrasse-moi comme tu m'aimes d'André Forcier et La partie d'Alexandre Isabelle. Les cinéastes ont obtenu les honneurs après la première nord-américaine de 1:54 de Yan England, qui a gravi le tapis rouge accompagné de ses acteurs.

Le prix du public du meilleur long métrage décerné à l'oeuvre fantaisiste de Forcier s'ajoute aux deux autres obtenus au festival de Montréal (FFM). 

Alexandre Isabelle a, lui, réalisé son doublé à domicile. Outre son prix du public pour le meilleur court, il a décroché la bourse à la création des cinéastes de Québec.

Un autre film s'est doublement distingué : À peine j'ouvre les yeux. Le vibrant premier long métrage de Leyla Bouzid a obtenu une mention spéciale du jury de la compétition ainsi que le prix du jury cinéphile. L'oeuvre «ne souffre rien d'inutile, se concentrant sur un récit d'une efficacité touchante».

Son film a été coiffé par Peter and the Farm, de Tony Stone, pour le Grand prix de la compétition. Le jury a tranché pour le documentaire qui présente un personnage réel qui dépasse la fiction, la puissance de sa proposition cinématographique et son portrait à la fois cru et tragique de la condition humaine.

The Gardener, de Sébastien Chabot, repart avec le prix du meilleur long métrage canadien. Zvir de Miroslav Sikavica et Spoetnik de Noël Loozen ont obtenu, ex aequo, le grand prix de la compétition internationale - courts métrages alors que La Voce de David Uloth a gagné celui de la compétition nationale.

«Vraiment content»

La remise des prix a été précédée de la projection du premier long métrage de Yan England, 1:54. Son drame psychologique, parfois maladroit mais très efficace dans sa montée dramatique, risque de faire beaucoup de bruit lorsqu'il prendra l'affiche le 13 octobre.

Il s'agit d'une fiction et son réalisateur n'a pas voulu porter de jugement, a-t-il expliqué au Soleil avant la projection. Mais sa saisissante illustration de l'intimidation et de l'esprit de compétition qui animent les adolescents, leurs difficultés à communiquer leurs peurs et leurs émotions peint un portrait assez juste de la jeunesse actuelle. Avec une portée universelle : le long métrage a récemment gagné le prix du jury étudiant, composé de jeunes de 17 à 30 ans, au Festival d'Angoulême.

Mais mercredi soir, le cinéaste vivait intensément le fait que 1:54, qui met en vedette Antoine Olivier Pilon et Lou-Pascal Tremblay, était présenté pour la première fois à un public québécois. «Je n'ai aucune idée comment ça va être reçu. En même temps, je suis vraiment content : je profite du moment.»

À voir jeudi au FCVQ

  • À peine j'ouvre les yeux, de Leyla Bouzid (Palais Montcalm, 15h30)
Un vibrant premier film qui peint un portrait de la jeunesse tunisienne avant la révolte du printemps arabe. Très bien reçu par la critique en France, où on l'a décrit comme un gracieux coup de poing qui combine ardeur politique et qualités musicales. En compétition.

  • Louise en hiver, de Jean-François Laguionie (Palais Montcalm, 13h)
Autre long métrage en compétition, Louise en hiver est un film d'animation qui s'attarde à une vieille femme qui manque son train et se retrouve abandonnée dans une station balnéaire désertée. Solitude et instinct de survie sont au menu...

  • Therapy, de Nathan Ambriosioni (Le cabaret, 19h)
Un film de genre, qui mélange suspense et horreur, basé sur des vidéos trouvées (found footage) par deux jeunes policiers. L'enquête de routine se transformera en une quête horrifiante lorsque le duo découvrira que les apparences sont trompeuses...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer