Hors champ

Première image (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Première image

Première image... (Cinémaginaire) - image 1.0

Agrandir

Cinémaginaire

De père en flic 2 ne sera sur les écrans québécois qu'à l'été 2017, mais le tournage des aventures du commandant Jacques Laroche (Michel Côté) et de son fils Marc (Louis-José Houde) est déjà en cours. Émile Gaudreault est également de retour derrière la caméra. Patrice Robitaille, Karine Vanasse, Julie Le Breton, Hélène Bourgeois-Leclerc, Sonia Vachon, Yves Jacques et Diane Lavallée font également partie de la distribution.

La réplique de la semaine

«Les catastrophes ont cette particularité de nous placer dans un temps qui n'est pas celui de tout un chacun.» 

- L'avocat Wagner-Leblond (Pierre Curzi) à Paul Sneijder (Thierry Lhermitte) dans La nouvelle vie de Paul Sneijder de Thomas Vincent.

Arrêt sur image

Richard Gere a eu 67 ans mercredi. L'acteur américain s'est surtout développé une réputation de sex-symbole en interprétant le rôle principal d'American Gigolo (1980) puis un Officier et gentleman (1982). Réputation renforcée par Pretty Woman (1990), avec Julia Roberts, devenu un film-culte pour les mauvaises raisons. Gere n'est pas un acteur exceptionnel (malgré son Oscar pour Chicago), mais il s'est fait remarquer pour son activisme, ce qui est plutôt remarquable dans une industrie aseptisée.

En tournage

Voilà certainement le casting le plus surprenant de l'année. Alicia Silverstone, la nymphe des vidéos d'Aerosmith au milieu des années 90, sera du prochain film de Yorgos Lanthimos (Le homard). Le réalisateur grec a commencé cette semaine le tournage de Killing of Sacred Deer à Cincinnati(!). Silverstone joue la mère d'un ado qui tourne mal après qu'un chirurgien renommé (Colin Farrell) et sa femme (Nicole Kidman, photo sur le plateau) l'aient pris sous leur aile.

Trame sonore

Il y a une particularité dans La nouvelle vie de Paul Sneijder. Le réalisateur Thomas Vincent a intégré non pas une ni deux chansons de Timber Timbre, mais bien cinq. La musique crépusculaire et cinématographique de la formation canadienne convient parfaitement au film, colorant d'un sentiment d'étrangeté certaines scènes a priori «normales». Avec la voix de Taylor Kirk qui évoque celle de Leonard Cohen, c'est totalement adéquat. Jugez-en par vous-même...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer