La famille d'Anton Yelchin poursuit Chrysler

La mère et le père d'Anton Yelchin (à droite) accusent la... (AP, Damian Dovarganes)

Agrandir

La mère et le père d'Anton Yelchin (à droite) accusent la maison mère de Jeep d'avoir provoqué le décès de l'acteur.

AP, Damian Dovarganes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

La famille de l'acteur Anton Yelchin, qui jouait dans les nouveaux films Star Trek et est mort en juin écrasé par sa Jeep, a porté plainte mardi contre le constructeur automobile FCA (ex-Chrysler).

Les parents du comédien né en Russie, qui était âgé de 27 ans au moment de sa mort, accusent la maison mère de Jeep d'avoir provoqué son décès notamment par l'intermédiaire d'une boîte de vitesse automatique «défectueuse».

Victor et Irina Yelchin soutiennent dans la plainte que le véhicule de leur fils avait une boîte de vitesse qui ne permettait pas aux utilisateurs de sentir et de visualiser correctement la position du levier de vitesse, «augmentant le potentiel de sélection de vitesse non intentionnel et de glissement du véhicule».

Ils poursuivent également le fabricant de boîtes de vitesse ZF North America et demandent un procès et des dommages et intérêts pour un montant non précisé.

«C'est contre nature pour des parents d'enterrer (leur) propre enfant», a déclaré Victor Yelchin mardi lors d'une conférence de presse à Los Angeles, espérant que cette plainte permettra de «ne jamais revivre l'enfer que nous traversons à présent».

Anton Yelchin est mort écrasé par sa voiture qui a fait marche arrière sur une rampe d'accès en forte pente, le clouant contre un pilier de brique et une clôture de sécurité.

Rappel

Son modèle de 4x4 Jeep Grand Cherokee 2015 avait fait l'objet d'un rappel de FCA sur plus de 800 000 véhicules, pour un problème de boîte de vitesse : même avec le levier en position de stationnement, certains de ces gros 4x4 étaient susceptibles de bouger.

Quelques jours après la mort du comédien, un groupe de propriétaires de Jeep Grand Cherokee avaient porté plainte en nom collectif dans un tribunal californien, affirmant que FCA avait dissimulé le problème et n'avait pas été en mesure de le résoudre.

Leur plainte soutenait que le défaut de boite de vitesse était responsable d'au moins 41 blessures et avait peut-être causé la mort de Yelchin.

Mardi, FCA a réagi à cette plainte dans un communiqué en présentant «ses condoléances à la famille Yelchin pour leur perte tragique» et enjoignant ses «clients aux États-Unis à suivre les instructions présentées dans leur manuel», particulièrement les «recommandations sur la mise en place des freins de stationnement avant de quitter son véhicule».

Le constructeur avait affirmé en juin être en contact avec les autorités et «conduire une enquête en profondeur».

La NHTSA, l'autorité du transport routier, avait pour sa part lancé une enquête en février à la suite de déplacements intempestifs de nombre de ces véhicules.

«Les conducteurs qui pensent que leur levier de vitesse est en position de stationnement peuvent être heurtés par le véhicule et blessés s'ils essaient de descendre de voiture alors que le moteur tourne et que le frein à main n'est pas engagé», avait signalé la NHTSA.

Né en Russie à Saint-Pétersbourg, Anton Yelchin était arrivé aux États-Unis à l'âge de six mois avec ses parents, des patineurs vedettes du Ballet sur glace de Leningrad.

À 27 ans, il comptait une trentaine de films à son actif, sans compter ses apparitions dans des séries télévisées.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer