Un traître idéal: sale argent***

Perry (Ewan McGregor) et Dima (Stellan Skarsgard, à... (Photo fournie par Les Films Séville)

Agrandir

Perry (Ewan McGregor) et Dima (Stellan Skarsgard, à l'avant) se lient d'amitié, mais les principes du second sont mis à rude épreuve quand il apprend que son nouvel ami blanchit l'argent sale de la mafia russe.

Photo fournie par Les Films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sauf erreur, Un traître idéal (Our Kind of Traitor) est la 10e adaptation d'un roman de John Le Carré au cinéma. Normal : la matière est riche et fascinante. Le Carré déterre de sales affaires politico-financières comme matières premières et brode un suspense autour. Cette fois, il s'agit de blanchiment d'argent de la mafia russe, avec la complaisance du pouvoir britannique. Bien aidée par sa distribution impeccable, Susanna White livre un film solide et divertissant à défaut d'être totalement prenant.

Les amateurs de Le Carré vont tout de suite reconnaître l'art du romancier de mêler l'intime aux grandes intrigues. Perry (Ewan McGregor), un universitaire spécialisé en poésie, passe des vacances à Marrakech avec sa fiancée Gail (Naomie Harris), avocate ambitieuse, pour tenter de recoller les morceaux cassés. Il fait la rencontre de Dima (Stellan Skars­gard), un Russe excentrique, bien en verve.

Le duo dépareillé se lie d'amitié - Dima est séduit par la droiture de Perry, un homme de principes. Ceux-ci seront mis à rude épreuve quand le prof apprend que son nouvel ami blanchit l'argent sale de la mafia russe. Le financier est prêt à donner des renseignements cruciaux sur une importante collusion en échange de l'asile en Angleterre pour sa famille et lui.

Perry et Gail se retrouvent coincés entre Dima et Hector (Damian Lewis). L'agent du MI-6 veut surtout profiter de l'information promise pour régler de vieux comptes plutôt que réellement assurer la protection de la famille de Dima.

L'adaptation d'Hossein Amini, le scénariste de Drive de Winding Refn, respecte le cadre général du récit. Il a toutefois fallu changer un rendez-vous important qui se déroulait pendant la finale de Roland-Garros (entre Federer et Söderling) par une rencontre fortuite au musée! Et ajouter une intrigue amoureuse potentiellement dangereuse. Mais rien d'aussi majeur que la fin, moins cynique et trop hollywoodienne.

Le récit démontre par petites touches le degré de corruption du pouvoir britannique, trop intéressé à l'argent de la société bancaire qui s'implantera à Londres, ainsi que les manoeuvres pour étouffer les révélations explosives de Dima. 

Peu plausible

L'ensemble semble peu plausible (comme la plupart des James Bond). On peut se demander, par exemple, ce qui pousse Perry et Gail à aider la famille à échapper à la mafia russe. Mais Le Carré a souvent utilisé le truc des gens «ordinaires» qui se mettent une main dans l'engrenage sans savoir ce qui les attend (La maison Russie, par exemple).

La réalisation de Susanna White est solide et bien maîtrisée - il y a plusieurs plans très intéressants, notamment ceux plus flous à travers du verre, qui correspondent à l'état d'esprit des protagonistes. Il manque aussi d'escalade dans la tension, qui se relâche parfois dangereusement, pour adopter un mode plus réfléchi. 

Ewan McGregor (Ferrovipathes) est bon, mais pas autant que Damian Lewis (le Brody de Homeland), parfait en espion patriote. Quant à Stellan Skarsgård, un régulier chez Von Trier, il compose avec Dima un personnage plus grand que nature, qui vaut à lui seul le déplacement. Un traître idéal s'avère un suspense efficace et intelligent, qui fait passer un bon moment. C'est déjà beaucoup.

Au générique

Cote :  ***

Titre : Un traître idéal

Genre : suspense

Réalisatrice : Susanna White

Acteurs : Ewan McGregor, Stellan Skarsgard, Damian Lewis et Naomie Harris

Classement : 13 ans et plus

Durée : 1h47

On aime : l'intrigue politico-financière, la distribution

On n'aime pas : le manque de tension, la finale

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer