Dreamworks mise sur les Trolls pour conquérir les enfants

Justin Timberlake et Anna Kendrick prêtent leurs voix... (AP, Joel Ryan)

Agrandir

Justin Timberlake et Anna Kendrick prêtent leurs voix aux deux personnages principaux du film Trolls.

AP, Joel Ryan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Après un monstre gentil, Shrek, et un panda adepte du Kung Fu, le géant américain de l'animation Dreamworks mise sur des poupées miniatures roses et bleues à l'imposante tignasse fluo pour sa prochaine grosse production 3D, Trolls, dont les premiers extraits ont été dévoilés mercredi à Cannes.

L'idole des adolescents Justin Timberlake et la chanteuse Anna Kendrick prêtent leurs voix aux deux personnages principaux du film, la toujours souriante princesse Poppy et le lugubre Branch. Tous deux ont une mission: sauver les poupées des Bergens, d'effroyables mangeurs de trolls.

«Vous allez remarquer de petits moments irrévérencieux et subversifs», a déclaré Jeffrey Katzenberg, le patron de Dreamworks, en présentant un extrait dans lequel un troll épouvanté fait des crottes en forme de gâteaux.

L'histoire des trolls commence dans leur village, où tout le monde est tout le temps heureux. Les trolls consacrent l'essentiel de leur temps à chanter, danser et se faire des câlins. Mais les terribles Bergens les attaquent et kidnappent quelques amis de la princesse Poppy.

«Il n'y a qu'une seule chose qui puisse rendre les Bergens heureux: manger un troll», de préférence sous forme de blanquette, a expliqué Walt Dohre, l'un des réalisateurs, avec Mike Mitchell, déjà à l'oeuvre dans la série des films Shrek.

Pour libérer ses amis, la princesse Poppy doit se faire aider par Branch, suffisamment costaud pour se frotter aux Bergens. Le duo est bien mal assorti, Branch étant le seul troll qui jamais ne chante, ne danse ni ne fait de câlins, et les deux personnages vont devoir apprendre à surmonter leurs différences.

Ayant déjà travaillé sur les monstres, les réalisateurs en sont venus à penser «à leurs cousins pas si éloignés, les trolls», a raconté Mike Mitchell. «La façon dont ces créatures effrayantes et immondes sont devenues des créatures adorables et joyeuses nous fascine», a-t-il ajouté.

Grâce à Justin Timberlake, «la musique joue un rôle plus important dans ce film que dans n'importe quel autre film de Dreamworks auparavant», a déclaré Jeffrey Katzenberg. Le chanteur écrit et interprète quelques unes des chansons de la bande originale du film, qui doit sortir en novembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer