Un second festival du cinéma européen éclectique

Sonny Boy, le film d'ouverture du Festival du film... (Fournie par pointcomm)

Agrandir

Sonny Boy, le film d'ouverture du Festival du film de l'Union européenne  (18 mai, 19h), est un drame historique de Maria Peters, qui raconte une histoire d'amour interraciale pendant la Seconde Guerre mondiale.

Fournie par pointcomm

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La présentation de la deuxième édition du Festival du film de l'Union européenne est placée sous le signe de l'éclectisme, autant dans le nombre de pays représentés que par la diversité des genres présentés. Il y a même la représentation d'un film d'animation. Cette vitrine annuelle, présentée dans plusieurs métropoles canadiennes, se déroule du 18 au 23 mai.

L'occasion est belle pour les cinéphiles. Sauf erreur, les 17 longs métrages de la programmation n'ont jamais pris l'affiche à Québec. C'est le cas de Sonny Boy, le film d'ouverture (18 mai, 19h). Le drame historique de Maria Peters, à propos d'une histoire d'amour interraciale pendant la Seconde Guerre mondiale, a représenté les Pays-Bas à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, en 2012.

On remarque aussi la présence de films de Mario Martone, Bille August et Stephen Bradley. Leopardi, Il giovane favolose, de Martone, retrace la brève vie de l'écrivain et poète italien Giacomo Leopardi. Il fut présenté en sélection officielle à Venise en 2014. August est surtout connu pour Pelle le conquérant, Palme d'or et Oscar du meilleur film étranger en 1989. Le festival propose Silent Heart (2014), un drame familial. Quant à Bradley (Boy Eats Girl), Noble (2014) s'attarde à l'histoire vraie d'une militante engagée auprès des enfants défavorisés au Viêtnam.

Côté animation, il y aura une représentation de Rocks in my Pocket (2014). Le long métrage de Signe Baumane se veut une plongée originale dans les stigmates de la dépression par l'entremise du récit autobiographique de la réalisatrice.

La clôture appartient au réalisateur français Cyprien Vial et son Bébé tigre (2014). Son drame relate le destin de Many, adolescent normal qui devra se mettre en danger pour ses parents restés en Inde.

Tous les films sont présentés en version originale sous-titrée en français au Musée de la civilisation, sauf ceux du lundi 23 mai, qui seront projetés à l'Auberge Saint-Antoine. La programmation complète est disponible sur le site fcvq.ca, dans la rubrique du FFUEQc.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer