L'étudiante et monsieur Henri: leçons de vie  ***

Noémie Schmidt donne la réplique avec un bel... (Fournie par AZ Films)

Agrandir

Noémie Schmidt donne la réplique avec un bel aplomb au grand Claude Brasseur dans L'étudiante et monsieur Henri.

Fournie par AZ Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / On dit souvent que ce n'est pas la destination qui compte, mais le voyage. C'est un peu, pas mal la même chose pour L'étudiante et monsieur Henri. Dès le début, on sait quel chemin on va emprunter et où on va se rendre. Mais il y a assez de surprises en chemin pour rendre charmante cette comédie dramatique qui met en vedette une jeune ingénue et un vieux bougon.

L'étudiante en question, c'est Constance (Noémie Schmidt). Enjouée, mais distraite, l'école ne lui réussit pas ni sa volonté de faire de la musique. Elle monte sur Paris pour s'éloigner de son père borné, un agriculteur, mais elle peine à joindre les deux bouts. 

Henri (le grand Claude Brasseur), son logeur grincheux et manipulateur, va lui proposer un pacte faustien. En échange de six mois de loyer gratuit, la jeune femme doit séduire son fils Paul (Guillaume De Tonquedec, vu dans Le prénom), qu'il dédaigne, pour qu'il se sépare de sa bru, qu'il déteste.

Au fond du baril, Constance se résigne à accomplir de mauvaise grâce sa tâche. Mais au fil du temps, elle découvre une tragédie qui mine le veuf depuis 30 ans et explique son cynisme dévastateur.

On voit les thèmes se poindre: conflit de génération, opposition rurale urbaine, liens intergénérationnels, transmission, liberté versus projet parental... Rien de bien original, mais c'est plutôt bien tourné, sur l'air archiconnu on n'a qu'une seule vie à vivre - aussi bien la vivre pour soi et non pour les autres.

D'abord une pièce de théâtre, L'étudiante... a connu un succès retentissant à Paris en 2012-2013 puis en tournée. Quand est venu le temps de l'adapter, son auteur, Ivan Calbérac, a décidé de s'en charger. Logique: il a scénarisé ses quatre premiers longs métrages, dont Irène (2001), alors pourquoi pas celui-là? 

Parce qu'il est trop proche de son texte. Il n'en voit pas ses défauts, son déroulement trop prévisible, par exemple. Ou encore l'aspect trop caricatural formé par le fils, bourgeois coincé, et sa femme, une dinde de première. Il aurait au moins pu demander à ses acteurs de jouer moins appuyé. Le contraste est encore plus saisissant avec le jeu naturel de Brasseur, formidable en ours mal léché, et de Schmidt, dans une moindre mesure. 

Brasseur, qui a joué dans plus de 90 films, a l'aplomb du vétéran. Mais Noémie Schmidt lui donne la réplique avec un bel aplomb. Et sa formation au Conservatoire lui permet de jouer au piano sans se faire doubler. On devrait revoir la Suissesse prochainement au cinéma.

Sinon, on remarque que Calbérac n'a pas vraiment réussi à se libérer du statisme inhérent à l'adaptation théâtrale. Au moins, il ne se met pas en travers de son texte et de ses répliques cinglantes, son principal intérêt avec les (petits) revirements ici et là. 

Le réalisateur réussit parfois à agréablement nous surprendre quand on a l'impression qu'on sait exactement ce qui va se produire. À ce propos, la finale (émouvante) est plutôt bien réussie. Un feel-good movie, comme disent les Français.

Au générique

  • Cote: ***
  • Titre: L'étudiante et Monsieur Henri
  • Genre: comédie satirique
  • Réalisateur: Ivan Calbérac
  • Acteurs: Noémie Schmidt, Claude Brasseur, Guillaume De Tonquedec
  • Classement: général
  • Durée: 1h38
On aime: la performance de Brasseur. Les répliques cinglantes.

On n'aime pas: la réalisation statique. L'aspect prévisible.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer