La longue route de l'indépendance

Julie Delpy a connu un formi­dable début de carrière, tournant avec Godard,... (AP, Charles Sykes)

Agrandir

AP, Charles Sykes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Julie Delpy a connu un formi­dable début de carrière, tournant avec Godard, Tavernier, Schlöndorff, Saura, Kieslowski... Puis de 27 à 33 ans, plus rien. La traversée du désert. Où elle a pensé tout plaquer. L'actrice a retravaillé ses scénarios écrits au début de la vingtaine, puis Richard Linklater a voulu donner une suite à Before Sunrise (1995). Elle a rejoué un peu ici et là, mais seulement quand elle le désirait vraiment. Sauf pour ses propres films - où elle tient le premier rôle par obligation, pas par choix. L'actrice nous a accordé une entrevue un peu chaotique, mais sympathique pour son sixième long métrage, Lolo.

Q. Vous n'êtes pas associée à la franche comédie. Pourquoi ce film d'une Parisienne BCBG qui tombe amoureuse d'un provincial?

R. J'avais envie d'une comédie à la française avec un sous-ton de comédie romantique à l'améri­caine. Je voulais parler des femmes qui tombent amoureuses dans la quarantaine [elle a 46 ans] et aussi d'avoir à gérer quelqu'un qui est un peu sociopathe. Il y avait The Bad Seed [Mervyn LeRoy, 1956] qui me trottait dans la tête et que j'aime beaucoup. C'est venu de ce mélange d'idées.

Q. Avez-vous tout de suite pensé à Dany Boon (Bienvenue chez les Ch'tis) pour vous donner la réplique?

R. Je l'avais en tête dès le début. Je voulais un personnage crédible qui n'ait pas l'air idiot. Après, on m'a dit qu'il serait trop pris. On lui a tout de même envoyé [le scénario] et il a accepté tout de suite.

Q. Le fait de jouer le premier rôle, c'était un argument de vente pour financer le film?

R. Quand j'ai fait Two Days in Paris [2007], personne ne voulait travailler avec moi. Il n'y a que mes amis et mes parents. Après, j'ai eu cette marque de commerce où je fais mes films et je me dirige. Avoir la première personne qui accepte d'être dans un projet, ça tient de l'exploit. Quand moi, j'y suis, il y a déjà une personne qui a dit oui (rires). C'est complètement absurde. Ensuite, tout d'un coup, tous les agents se réveillent. De m'inclure, ça m'a aidée à financer mes films. Pour le moment. Maintenant, j'ai des projets où je ne veux pas y être. C'est plus compliqué. Holàlà, j'ai un appel avec l'Angleterre justement. Je peux vous rappeler dans deux minutes?

(Cinq minutes plus tard)

Q. Être réalisatrice, c'est compliqué, me disiez-vous. L'êtes-vous devenue par choix ou parce que vous aviez peur que les rôles finissent par se raréfier?

R. Les rôles, je n'y pensais même pas: pendant presque six ans, je n'ai rien fait. Je n'avais plus de proposition, plus d'agent, personne ne voulait travailler avec moi. C'était catastrophique. Il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas. En plus, je refusais plein de choses. Je n'avais plus le goût d'aller à ces auditions pour des rôles qui ne m'intéressaient pas. Je perdais de plus en plus courage. C'était des choses que je ne trouvais pas intéressantes, mais qui ont eu du succès. Mais c'était un bien pour un mal: j'ai pu me concentrer sur le développement de mes projets. Puis j'ai fait Before Sunset [Richard Linklater, 2004].

Q. Vous sentez-vous plus libre dans le choix de vos rôles maintenant que vous êtes plus cinéaste qu'actrice?

Dany Boon et Julie Delpy dans Lolo... (Fournie par TVA Films) - image 2.0

Agrandir

Dany Boon et Julie Delpy dans Lolo

Fournie par TVA Films

R. Maintenant, j'ai la chance de faire les rôles que je veux. J'écris mes rôles ou je travaille avec des gens avec qui j'ai le goût de travailler. L'an passé, j'ai fait le Todd Solondz [Wiener-dog, avec Danny DeVito et Greta Gerwig] parce que j'aime son cinéma. C'est sûr que si j'étais obligée d'uniquement travailler comme actrice pour gagner ma vie, vu que je ne roule pas sur l'or, je serais obligée d'accepter tout ce qu'on me propose.

Q. Vous disiez au début de l'entretien que vous aimeriez ne plus avoir à jouer dans vos films. Est-ce difficile d'avoir à se diriger?

R. Oui, mais j'ai appris à me diriger. Comme je suis actrice, ça peut faire peur aux autres actrices, même aux acteurs [de jouer dans mes films]. Mais en ce moment, j'ai deux projets, avec deux actrices formidables qui y sont attachées. J'ai réussi: ça m'a pris 10 ans.

Q. La trilogie des Before de Link­later avec Ethan Hawke a-t-elle influencé votre travail comme réalisatrice?

R. Ce sont des films très différents [de ce que je fais]: on va assez profond, assez... Attends. Ça fait huit fois qu'elle m'appelle en 10 minutes, je ne sais pas quoi faire. C'est ma copine, mais elle ne comprend pas que je ne peux pas répondre. On me dit aussi que j'ai une autre entrevue. D'accoooord. Compris. Donc Linklater, je ne crois pas. Il fait des plans assez longs, pas moi. S'il y a un cinéma qui m'a influencé, c'est Woody Allen. Maris et femmes (1992) est un de mes films préférés. Ce qui est très bizarre avec Linklater, c'est qu'on décide ensemble. Richard, il est un peu tributaire d'Ethan et moi. Si on ne peut pas faire une scène de 14 minutes en tant qu'acteurs, il ne peut pas nous filmer. Ethan et moi, on écrivait beaucoup les dialogues et on répétait beaucoup.

Q. Est-ce que votre prochain film, celui qui a interrompu notre discussion, a un titre?

R. Pas encore. Merci beaucoup, je suis désolée. J'ai dû prendre cet appel, sinon je n'aurai pas un prochain film (rires).

Lolo prend l'affiche vendredi.

Julie Delpy en cinq films

  • Mauvais sang, Leos Carax, 1986
  • Trois couleurs : Blanc, Krzysztof Kieslowski, 1994
  • Before Sunset, Richard Linklater, 2004
  • La comtesse, Julie Delpy, 2009
  • Before Midnight, Richard Linklater, 2013

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer