Un paradis pour tous: le temps du bouffon **1/2

Le «Buster» joué par Stéphane Crête est un... (Fournie par La Coop vidéo)

Agrandir

Le «Buster» joué par Stéphane Crête est un personnage réaliste, ce qui accentue le trait caricatural des hurluberlus qu'il croise - d'autant que l'artiste multidisciplinaire joue tous les rôles.

Fournie par La Coop vidéo

Le SoleilÉric Moreault 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Robert Morin n'y va pas par quatre chemins pour fustiger le pouvoir économique et politique dans Un paradis pour tous, dénonçant leur complicité et leur inaction face à l'évitement fiscal des riches et puissants. Malheureusement, sa comédie satirique vulgaire manque de perspective et prêche aux convertis. C'est l'équivalent de s'égosiller dans le désert.

En 40 ans de carrière, Robert Morin n'en a toujours fait qu'à sa tête. Il ne changera donc pas avec son 15e long métrage. Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions et Un paradis pour tous en fait tristement la preuve.

Que Morin ait voulu dénoncer les fraudeurs de haut vol, on en est. Qu'il le fasse avec une fiction ayant l'air (faussement) tout croche, étrange croisement grossier entre les Elvis Gratton de Falardeau et le burlesque à la Monthy Python, passe encore. Mais on lui en veut de nous avoir fait perdre une heure et quart avec un propos décousu qui n'apporte rien de neuf sur le sujet et qui n'est pas drôle du tout: on dirait qu'il a écrit le scénario sur le coin de la table.

Changement de camp

Un paradis pour tous se concentre sur Jean-Guy Simard (Stéphane Crête), surnommé «Buster», un expert du fisc injustement congédié pour avoir voulu coincer un bandit à cravates. Il décide de changer de camp et de pratiquer l'évitement fiscal, tout en expliquant aux gens les meilleures façons de tricher, entre autres avec les placements à l'étranger et le transfert d'argent liquide dans des paradis fiscaux.

Le Buster joué par Crête est un personnage réaliste, ce qui accentue le trait caricatural des hurluberlus qu'il croise - d'autant que l'artiste multidisciplinaire joue tous les rôles. C'est d'ailleurs le principal intérêt de ce film broche à foin. L'acteur multiplie les compositions les plus grossières les unes que les autres - juif, Français picoleur, Chinois, toxico, douchbag, noir, etc. Les stéréotypes sont volontaires, mais cette provocation d'ado attardé est plus ridicule que choquante.

Sans parler des digressions en forme d'étranges confidences personnelles de Buster et l'humour de potache - le fait qu'un personnage s'appelle Pierre-Karl Desmarais passe presque pour un trait de génie.

Bon, si le fond est pauvre, la forme est intéressante. De voir Crête se donner la réplique sans qu'il n'y paraisse, grâce à la magie des effets spéciaux, est un beau tour de force. De plus, à mi-chemin entre la fiction et le documentaire, Un paradis pour tous se veut un hommage appuyé à la Nouvelle Vague avec les adresses à la caméra de Buster (en mode selfie), les effets de miroir qui révèlent celle-ci, le jeu distancé, etc.

Bien sûr, le cinéaste iconoclaste dénonce la vulgarité et la vacuité de notre époque, les malversations et l'hypocrisie, l'importance de l'avoir au détriment de l'être, se moque des clichés du cinéma de genre, etc. Mais son film ressemble plus à un brouillon qu'à une oeuvre finie. Stéphane Crête et lui se sont peut-être amusés, mais ils ont oublié le spectateur en chemin.

Les meilleures farces sont les plus courtes, dit-on. Pas toujours. Malgré sa concision, Un paradis pour tous s'avère rapidement ennuyant et répétitif.

***

Au générique

Cote: ** 1/2

Titre: Un paradis pour tous

  • Genre: comédie satirique
  • Réalisateur: Robert Morin
  • Acteurs: Stéphane Crête
  • Classement: 13 ans et plus
  • Durée: 1h14
  • On aime: sans gants blancs, la performance de Stéphane Crête, c'est court
  • On n'aime pas: le récit décousu, l'humour grossier pas drôle, le manque de perspective

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer