L'actrice Patty Duke s'éteint à 69 ans

Patty Duke, le 17 août 2004, alors qu'elle... (AP, Damian Dovarganes)

Agrandir

Patty Duke, le 17 août 2004, alors qu'elle recevait son étoile sur le Hollywood Walk of Fame de Los Angeles.

AP, Damian Dovarganes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

L'actrice et chanteuse américaine Patty Duke, qui a gagné un Oscar à 16 ans pour avoir incarné la militante aveugle sourde et muette Helen Keller dans Miracle en Alabama (The Miracle Worker), est décédée mardi à 69 ans.

Elle avait aussi été la vedette d'une sitcom à son nom, The Patty Duke Show au milieu des années 1960, et avait tenu la présidence du syndicat des acteurs de Hollywood (SAG) entre 1985 et 1988.

«Ce matin, notre épouse, mère, grand-mère, matriarche et exquise artiste, militante humanitaire et pour la santé mentale Anna Patty Duke Pearce a fermé les yeux, sa douleur a cessé et elle est partie vers un bel endroit», a annoncé dans un communiqué son fils, l'acteur et réalisateur Sean Astin.

«Nous célébrons l'amour infini et la compassion qu'elle a partagé à travers son travail pendant toute sa vie. Son oeuvre lui survit», a-t-il ajouté.

Il n'a pas précisé la cause du décès mais son manager Mitchell Stubbs a indiqué à Variety, magazine spécialisé dans l'actualité de Hollywood, qu'elle avait succombé à un choc septique à la suite d'une rupture intestinale.

Duke, qui vivait à New York, a commencé à jouer dans des publicités et à la télévision alors qu'elle était encore enfant.

Elle est devenue célèbre à l'adolescence lorsqu'elle a remporté l'Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation d'Helen Keller (1880-1968) dans le film d'Arthur Penn Miracle en Alabama, avec Anne Bancroft.

Cette dernière incarne Anne Sullivan, professeure de Keller qui l'a aidée à sortir de son isolement et à communiquer avec le monde malgré son handicap, ce qui lui a permis de devenir la première personne sourde, muette et aveugle à obtenir une licence (bachelor of arts).

Patty Duke a également joué dans le drame de Mark Robson La vallée des poupées (1967) face à Sharon Tate, puis s'est lancée dans une carrière réussie de chanteuse.

Duke a également gagné trois Emmy Awards, y compris pour la mini-série Capitaines et Rois et le film de télévision My Sweet Charlie, tous deux diffusés pendant les années 1970.

En 1987, elle a révélé dans une autobiographie qu'elle avait été diagnostiquée bipolaire, et est devenue une ardente avocate des gens atteints de troubles mentaux, en plus de prises de position en faveur du désarmement nucléaire et pour la lutte contre le sida, entre autres.

Duke, née Anna Pearce, s'était excusée auprès de ses fans début mars pour avoir été «absente» ces derniers mois.

«Je vous aime tous et vous me manquez. Espérons que je serai de retour bientôt et plus souvent», a tweeté celle qui venait de célébrer trente ans de mariage avec son quatrième époux, le militaire Mike Pearce.

Des fleurs étaient déposées par des admirateurs mardi sur l'étoile de l'actrice sur le fameux Hollywood Walk of Fame de Los Angeles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer