Le homard: la façon dont nous vivons...***1/2

Le homard est un film intrigant, décalé et... (Photo fournie par Métropole Films)

Agrandir

Le homard est un film intrigant, décalé et imaginatif sur le diktat du couple et l'opprobre qui entoure ceux qui désirent rester célibataires.

Photo fournie par Métropole Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Pour son premier long métrage en anglais, le Grec Yorgos Lan-thimos a réussi un coup de maître, couronné du Prix du jury à Cannes, l'an dernier. Avec raison. Le homard (The Lobster) est un film subversif, décalé et, pourtant, terriblement touchant. Un long métrage d'anticipation pas aussi absurde qu'il n'y paraît au premier abord et qui nous tend un miroir sur la façon dont nous aimons et nous vivons, notre obsession du couple aussi. Une splendide réussite.

À l'heure où Hollywood multiplie les adaptations de livres sur les sociétés dystopiques destinés aux ados (Hunger Games, Divergence, Le labyrinthe, etc.), l'oeuvre de Lanthimos a le mérite de dépasser les clichés du genre. Il propose un univers totalement absurde, mélange improbable de Samuel Beckett et du Fahrenheit 451 de Ray Bradbury. Mais il n'en est pas moins plausible.

Lanthimos et son coscénariste Efthimis Filippou ont imaginé un avenir proche où les céliba-taires sont arrêtés et détenus dans un hôtel où ils ont 45 jours pour trouver l'âme soeur. Sinon, ils sont transformés en un animal de leur choix (le homard pour notre antihéros David, joué par l'excellent Colin Farrell). 

Au programme : des activités de rapprochement, des saynètes sur les avantages d'être en couple jouées par les employés et une chasse quotidienne aux soli-taires dans la forêt qui leur donne des jours supplémentaires en cas de capture. Évadés de l'hôtel, les résistants sont coincés dans une sorte de no man's land - ils ne peuvent non plus regagner la ville, où tout le monde vit en couple.

Dans les bois du surréaliste Homard, les réfugiés qui n'ont pas le droit de s'aimer. Bizarre? Pas tant que ça dans ce film intrigant, décalé et imaginatif sur le diktat du couple et l'opprobre qui entoure ceux qui désirent rester célibataires. Du moins, c'est ce qui j'y ai vu. Mais pas seulement ça. Le long métrage satirique est propice à toutes les interprétations. Et ce, jusqu'à la fin ouverte, qui laisse libre cours aux spéculations.

Univers sombre

Avec un pareil sujet, on imagine que Lanthimos (Canine, prix Un certain regard à Cannes en 2009) a créé un univers sombre, oppressant. En partie. Son humour noir nous fait souvent éclater de rire et désamorce (un peu) la tension inhérente à cet univers et au récit habilement construit, avec une forte montée dramatique.

L'approche de Lanthimos est conséquente. Filmé en lumière naturelle et en son ambiant, généralement en plans fixes assez larges, il s'en dégage une impression de proximité autant que de distance. Le non-jeu des acteurs y est pour beaucoup. Or, le réalisateur grec a réuni une impressionnante distribution pour peupler son hôtel isolé. Outre Farrell (Les chemins de la liberté), on retrouve Rachel Weisz (La momieYouth), Léa Seydoux (La vie d'Adèle) et l'incomparable John C. Reilly (Il faut qu'on parle de Kevin).

À sa façon twistéeLe homard est surtout un film très roman-tique sur la poursuite universelle de l'amour et du bonheur, disait Rachel Weisz à Cannes. Ça se discute - on y retrouve quelques moments perturbants. Mais il s'agit surtout d'une très forte oeuvre cinématographique, assurément l'un des cinq meilleurs films que j'ai vus en 2015. Il prend enfin l'affiche. Et c'est un véri-table moment de cinéma, comme il n'y en a pas beaucoup dans nos salles. À ne pas manquer.

=> Au générique

Cote : *** 1/2

Titre : Le homard (v.o.s.-t.f.)

Genre : anticipation

Réalisateur : Yorgos Lanthimos

Acteurs : Colin Farrell, Rachel Weisz et Léa Seydoux

Classement : 13 ans et plus

Durée : 1h58

On aime : le ton, la vision, les possibilités d'interprétations, la forte présence des acteurs

On n'aime pas : une violence trouble

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer