Seconde chance: au nom du fils***

Sous des allures de suspense, Seconde chance se... (Photo fournie par TVA Films)

Agrandir

Sous des allures de suspense, Seconde chance se veut surtout un drame psychologique, qui donne souvent froid dans le dos.

Photo fournie par TVA Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Depuis quelques années, Susanne Bier alterne les tournages hollywoodiens avec les films d'auteur au Danemark, avec beaucoup plus de succès et de style dans ce dernier cas. La réalisatrice a d'ailleurs obtenu l'Oscar du meilleur film en langue étrangère avec Haev­nen en 2011. Seconde chance (En chance til) est aussi torturé, cru et intense. Et pousse le spectateur dans ses derniers retranchements. Serait-il prêt à aller aussi loin qu'Andreas?

Le Andreas (Nikolaj Coster-Waldau) en question est flic. Il file le parfait bonheur auprès de sa femme Anna (Maria Bonnevie) et de son bébé. Il y a bien son partenaire Simon (Ulrich Thomsen) qui se tue à petit feu depuis sa séparation, mais sans plus. Jusqu'au jour où le duo doit intervenir auprès d'un couple de toxicomanes qui négligent leur poupon, au point de le laisser couvert de déjections (à la Trainspotting).

Une tragédie survient, qui implique un dilemme moral intenable. Andreas devient profondément perturbé avec les immenses répercussions que ça implique : le policier modèle amorce une lente descente aux enfers marquée par les mensonges, la culpabilité, les doutes et la dissimulation... Causée par une erreur de jugement.

Seconde chance est le genre de long métrage dont il est préférable de ne pas révéler trop de détails, car il contient quelques rebondissements, certains assez réussis, d'autres plutôt prévisibles. Sauf que sous des allures de suspense, le film se veut surtout un drame psychologique, qui donne souvent froid dans le dos - un peu comme La chasse (Jagten).

Il partage d'ailleurs l'esthétique froide et naturaliste de l'excellent long métrage de Thomas Vinterberg (caméra portée, éclairage et son ambiants, etc.) et le jeu crédible des acteurs. Mais il n'a pas la même portée sur le fond. L'intrigue apparaît un peu plaquée, même si elle s'avère plausible.

Ce n'est toutefois qu'un prétexte. Comme souvent dans ses films, Susanne Bier s'intéresse à ce qui survient quand des gens qui mènent une vie normale sont confrontés à la douleur de la tragédie. Et doivent composer avec leur fragilité. Dans le cas qui nous intéresse, la Danoise n'arrive pas à trouver le juste équilibre.

À la limite du supportable

D'un côté, la psychologie des personnages n'est pas assez développée, de l'autre, le rythme indolent fait progresser le suspense à pas de tortue. Qui plus est, Bier ne fait pas dans la dentelle. Certaines scènes sont à la limite du supportable. Autrement dit, un long métrage trop cru pour les amateurs de drame et trop alambiqué pour les amateurs de drame policier.

Reste que j'ai été fortement interpellé par la question que pose Seconde chance : quelles sont les limites du libre arbitre pour un individu quand un être sans défense est négligé par les autorités? Et que j'ai aussi été accroché par l'intrigue, dont la tension croissante a réussi à maintenir mon intérêt (j'aurais coupé l'inutile épilogue, par contre). 

Seconde chance, malgré ses imperfections, a un gros mérite : celui de nous bousculer, de questionner nos certitudes et de nous faire réfléchir. C'est vraiment rare.  

=> Au générique

Cote : ***

Titre : Seconde chance

Genre : drame

Réalisatrice : Susanne Bier

Acteurs : Nikolaj Coster-Waldau, Ulrich Thomsen et Maria Bonnevie

Classement : 13 ans et plus

Durée : 1h42

On aime : l'esthétique, le questionnement, la réalisation solide

On n'aime pas : l'épilogue, le manque de subtilité

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer