Gala du cinéma québécois: la soirée des femmes

Léa Pool devient d'ailleurs la première femme à... (La Presse, Olivier Jean)

Agrandir

Léa Pool devient d'ailleurs la première femme à remporter le prix du meilleur long métrage de fiction avec La passion d'Augustine.

La Presse, Olivier Jean

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La passion d'Augustine est ressorti grand gagnant du premier et dernier Gala du cinéma québécois avec six récompenses, dont celles de la meilleure réalisation et du meilleur film. Léa Pool devient d'ailleurs la première femme à remporter le prix du meilleur long métrage de fiction à la fête du cinéma québécois. Année de transition donc, après avoir abandonné le nom Jutra. Mince consolation: ceux qui ont gagné auront un trophée de collection puisqu'il ne sera remis que cette édition. Mais pour une année où il y avait beaucoup de nouveaux visages, ils ne sont pas montés souvent sur scène...

Film consensuel dans un gala qui ne voulait pas faire de vague, La passion d'Augustine a aussi vu ses actrices remporter les prix d'interprétation. Céline Bonnier a tenu à dédier son trophée de la meilleure actrice à sa partenaire de jeu Lysandre Ménard. La jeune femme a toutefois échappé le prix de la meilleure actrice de soutien à Diane Lavallée, qui joue aussi dans le film de Léa Pool. Céline Bonnier avait remporté le prix de la meilleure actrice en 2007 pour Délivrez-moi de Denis Chouinard.

Une chance pour les gars, La passion d'Augustine, avec sa distribution presque exclusivement féminine, ne pouvait gagner le prix du meilleur acteur. C'était couru et très mérité, mais Gilbert Sicotte avait l'air néanmoins ému en remportant la catégorie pour sa bouleversante prestation d'un paternel à l'agonie dans Paul à Québec (François Bouvier). Il a parlé de son rôle comme d'une rencontre fantastique. C'était sa deuxième récompense en quatre ans, lui qui avait remporté la statuette pour Le vendeur de Sébastien Pilote.

La passion d'Augustine est ressorti grand... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Stéphane Bellavance et Pénélope McQuade ont amorcé ce gala unique de façon très sobre, en soulignant que le milieu du cinéma québécois avait été bouleversé par les révélations sur la pédophilie de Claude Jutra. «C'est un terrible évènement qui nous dépasse tous.» Ils ont surtout voulu offrir leurs pensées aux victimes du réalisateur de Mon oncle Antoine: «On tient à leur exprimer notre profonde compassion.»

Dans les circonstances, «on n'était pas sûr que vous alliez venir», a lancé Pénélope McQuade aux gens dans la salle... et sûrement aussi aux téléspectateurs. Car en plus du scandale, le duo devait composer avec l'absence de plusieurs des films les plus populaires de 2015, comme Le mirage et Paul à Québec, dans les catégories de pointe. 

Il y avait beaucoup de nouveaux visages - ce qui n'est pas mauvais: pas moins d'une trentaine de personnes en étaient à leur première présence. Mais on ne les a pas vus sur scène : Corbo, Les êtres chers et Les démons, qui étaient en nomination pour le meilleur film et la meilleure réalisation, entre autres, ont fait chou blanc.

Exception à la règle et qui le méritait d'ailleurs amplement: Irdens Exantus a obtenu le prix du meilleur acteur de soutien pour Guibord s'en va-t-en guerre. Le film de Philippe Falardeau a obtenu deux autres trophées, meilleure musique originale (Martin Léon) et meilleur montage (Richard Comeau).

Parlant d'Irdens Exantus, l'acteur a livré un grinçant numéro dans la peau de Souverain Pascal, qui en a fait rire jaune plusieurs. Il a servi à mettre en évidence le manque d'amour envers notre cinéma, mais aussi ses travers.

Alexandre Laferrière et Maxime Giroux ont remporté le meilleur scénario pour Félix et Meira. Leur film sur un amour impossible entre un bum doux rêveur et une juive hassidique a aussi obtenu un prix pour le film s'étant le plus illustré hors du Québec.

Présence remarquée au micro, celle de Patricio Henriquez, qui a obtenu le prix du meilleur long métrage documentaire (Ouïghours, prisonniers de l'absurde). Une surprise pour tous, réalisateur compris, qui a néanmoins profité de l'occasion pour fustiger le discours et la présence de Marine Le Pen au Québec. «La culture québécoise n'a pas besoin de ce type de défense», a-t-il souligné à propos de la présidente du Front national français, sous des applaudissements nourris.

François Dompierre a aussi obtenu une très belle ovation, mais pas pour les mêmes raisons. On remettait au grand compositeur le Prix hommage - avec raison, il a composé la musique de plusieurs films de notre cinématographie nationale, dont Le déclin de l'empire américain, Le matou, Les portes tournantes, etc.

Denys Arcand en vidéo, Louise Forestier, sur scène, ainsi que Catherine Major et Lysandre Ménard, dans un doux dialogue au piano, ont évoqué sa brillante carrière. Dans son discours, Dompierre a aussi démontré ses talents d'orateur... et d'imitateur!

Dans les prix techniques remis hors d'ondes, on a enfin souligné l'expertise à la direction photo d'Yves Bélanger. Ironiquement, le fidèle complice de Jean-Marc Vallée a obtenu son prix pour son travail avec un autre réalisateur, John Crowley. Brooklyn a aussi valu une récompense à François Seguin pour la direction artistique.

La guerre des tuques 3D a remporté le billet d'or remis au film qui a obtenu le plus d'entrées en salle en 2015.

Fait notable: le gala, très rythmé, a duré deux heures tapantes. Un exploit.

Partager

À lire aussi

  • Richard Therrien | <em>Où est la magie?</em>

    Richard Therrien

    Où est la magie?

    CHRONIQUE / On a eu peur que l'affaire Claude Jutra monopolise l'attention à cette soirée rebaptisée Gala du cinéma québécois. Eh bien non, même que... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer