Stallone sans Oscar: son frère se fâche tout rouge

Sylvester Stallone à son arrivée au gala des Oscars,... (AFP, Angela Weiss)

Agrandir

Sylvester Stallone à son arrivée au gala des Oscars, dimanche

AFP, Angela Weiss

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Frank Stallone, le frère de Sylvester, a très, très mal pris que son frère soit doublé aux Oscars par le Britannique Mark Rylance, et s'est fâché tout rouge sur Twitter lundi.

Le roi des films d'actions, 69 ans, était donné favori pour l'Oscar du meilleur second rôle dans Creed.

Mais c'est finalement Mark Rylance qui l'a emporté pour avoir incarné un agent russe dans le dernier Steven Spielberg, Le pont des espions.

«L'Académie devrait avoir honte. C'est clair comme le nez au milieu de la figure que Sly a gagné. Mark qui? C'est totalement des conneries d'Hollywood», a twitté Frank Stallone, acteur et musicien de 65 ans.

«Mark Rylance n'a même pas réussi à se peigner pour l'amour de Dieu, c'est la troisième fois que Sly se fait prendre (l'Oscar), après Rocky, Détectives et maintenant Creed», a continué Frank Stallone, de plus en plus injurieux et puisant dans le vocabulaire phallique.

«Mon frère a créé deux icônes américaines en 40 ans», le boxeur Rocky et l'ex-militaire Rambo. «Si j'étais Mark, j'aurais honte», a-t-il poursuivi.

Stallone, lui, s'est montré meilleur perdant, postant d'abord sur Instagram une photo de lui aux Oscars, dans son smoking, point fermé victorieux et clin d'oeil, avec pour commentaire : «À tous les vrais Rockys de ce monde, accrochez-vous à vos rêves».

Il a ensuite ajouté, vu le déluge de tweets de son frère : «Je suis très heureux et comprenez que mon frère est très, hum, émotionnel parce qu'il est très protecteur et veut ce qu'il y a de mieux pour moi».

Schwarzenegger à la rescousse

L'autre plus célèbre gros bras du cinéma, Arnold Schwarzenegger, a volé à la rescousse de son ami, avec lequel il partage notamment l'affiche dans Les Sacrifiés 3.

«Sly, souviens-toi, peu importe ce que les autres disent, pour moi, tu étais le meilleur, tu as gagné. Je suis fier de toi», a lancé Arnie sur Facebook.

Rylance, 56 ans et considéré comme l'un des plus brillants interprètes du théâtre britannique, a eu le triomphe modeste.

Interrogé dimanche par les journalistes sur sa victoire sur Stallone, il a répondu : «Je veux juste dire merci à mes co-nommés. Je ne sais pas comment (les membres de l'Académie) ont séparé mon jeu de vos glorieuses interprétations».

«Les gens parlent de compétition et je sais que c'est nécessaire pour créer du spectacle», a-t-il ajouté, affirmant ne pas prendre les récompenses trop au sérieux.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer