Triple 9: noir suspense ***1/2

Kate Winslet est méconnaissable en marraine d'un gang... (Fournie par Remstar)

Agrandir

Kate Winslet est méconnaissable en marraine d'un gang de juifs russes.

Fournie par Remstar

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sans renouveler le genre, Triple 9 est un drame policier comme il ne s'en fait plus assez. Une intrigue bien nouée, du suspense habilement mené, quelques rebondissements, la mafia russe, des policiers corrompus, quelques doses d'adrénaline... Et une impressionnante brochette d'acteurs parmi les meilleurs de la profession pour incarner tout ce beau monde.

Triple 9 débute par un cambriolage, très bien filmé, qui déraille en raison d'une erreur humaine. Les hommes en fuite sont aspergés de peinture rouge - une couleur récurrente par la suite - et doivent se rabattre sur leur plan B. Jusque-là, rien de bien sorcier. Si ce n'est qu'il s'agit de cinq flics.

Chacun a ses raisons, mais Michael (Chiwetel Ejiofor) en a une bien particulière: son fils, retenu par la marraine d'un gang de juifs russes (méconnaissable Kate Winslet). Pour obtenir la libération de son rejeton, le quintette doit accomplir un braquage plus périlleux. Le groupe planifie alors d'assassiner Chris (Casey Affleck), le nouveau partenaire de l'un d'eux. Ce qui déclenche une alerte 9-9-9, une diversion qui leur donnera le temps nécessaire pour commettre leur méfait. Mais l'inspecteur Allen (Woody Harrelson) commence à resserrer son étreinte sur les brebis galeuses.

Le film de John Hillcoat est glauque, bien loin toutefois de La route (2009). On plonge dans un univers où tout le monde est prêt à vendre son âme pour une dose ou vivre une nuit de plus. C'est Atlanta sous son jour le plus sombre avec ses gangs de rue où tout le monde a la gâchette facile. Trahison, vengeance, cupidité, chantage, remords, cas de conscience et filiation se télescopent sans cesse.

Violence sordide

L'intrigue est un peu emberlificotée, néglige quelques fils secondaires (un détail) et compte son petit lot d'invraisemblances, mais rien qui peut nous faire décrocher. Dans ces nuits où tous les policiers sont gris, bien malin celui qui est capable de prévoir où le scénario de Matt Cook nous mène - pour une fois, le dénouement n'est pas télégraphié.

Triple 9 se complaît un peu dans sa violence sordide et n'affiche pas la maestria de Tarantino dans Reservoir Dogs. Mais ça donne une idée: un film noir mâtiné de suspense et de quelques séquences d'action avec une distribution toute étoile. Il y a aussi l'humour un peu décalé, qui repose beaucoup sur le personnage d'Harrelson, narcomane impénitent mais flic terriblement efficace.

Le réalisateur australien ne tente pas de beurrer trop épais, utilisant des techniques éprouvées pour les scènes d'action (caméra portée, musique rythmée, montage serré). Il y a peu de temps mort dans Triple 9 et la tension y est souvent maintenue: le rythme est bon.

On s'entend, il s'agit d'un film particulièrement sinistre. Cette vision noire risque d'en rebuter quelques-uns. Il place d'ailleurs le spectateur dans un endroit inconfortable: avec les corrompus. Il connaît les coupables - ce qui ne l'empêche pas de vivre quelques surprises.

Triple 9 est moralement discutable. Ce qui est, à mon avis, le but. Que le résultat soit efficace n'empêche pas la réflexion sur ce qui nous a été proposé.

***

Au générique

  • Cote: ***1/2
  • Titre: Triple 9
  • Genre: drame policier
  • Réalisateur: John Hillcoat
  • Acteurs: Casey Affleck, Chiwetel Ejiofor et Aaron Paul
  • Classement: 13 ans et plus
  • Durée: 1h56
  • On aime: la solide distribution, la tension, le rythme
  • On n'aime pas: l'intrigue un peu emberlificotée, une complaisance dans la violence

Bande-annonce de Triple 9

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer