45 ans: hanté par le passé  ***

Tom Courtenay et Charlotte Rampling ont obtenu un... (AP, fournie par Agatha A. Nitecka)

Agrandir

Tom Courtenay et Charlotte Rampling ont obtenu un prix d'interprétation à Berlin dans la peau d'un couple complice qui est forcé de se remettre en question.

AP, fournie par Agatha A. Nitecka

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les performances de Charlotte Rampling et de Tom Courtenay dans 45 ans sont d'une telle subtile véracité qu'elles ont suscité un fort sentiment d'approbation à propos du long métrage d'Andrew Haig. Les deux acteurs ont obtenu un prix d'interprétation à Berlin dans la peau d'un couple complice qui est forcé de se remettre en question. Ce beau portrait nuancé et humain de la vie à deux souffre toutefois d'une certaine faiblesse dramatique et du manque d'envergure de la réalisation.

Kate (Rampling) et Geoff (Courtenay) incarnent le fantasme du couple qui se coule une retraite douce à la campagne (anglaise), à l'aube de leur 45e anniversaire de mariage. À quelques jours de cette grande célébration, l'homme reçoit une lettre des autorités suisses lui indiquant qu'elles ont retrouvé le corps parfaitement conservé de son ex-amoureuse, Katya, décédé 50 ans plus tôt dans un accident de montagne.

La nouvelle est un véritable choc pour Geoff, qui se plonge dans ses souvenirs alors que Kate continue les préparatifs pour leur fête...

Andrew Haig (Weekend), qui s'est inspiré d'une nouvelle de David Constantine, met en place les éléments typiques d'un drame psychologique à la Bergman. La complicité s'effrite et laisse la suspicion, le doute et la jalousie s'immiscer dans tous les interstices de leur intimité. Pour ce duo centré sur lui-même - ils n'ont pas d'enfants -, sa transformation en un fantomatique triangle amoureux va lentement éroder les bases de leur amour.

Haig a choisi de scruter le quotidien de ce couple ordinaire, ce qui est forcément répétitif, pour en extraire le drame. Mais son approche cérébrale et froide, typiquement britannique, tient le spectateur à distance, qui ressent très peu d'empathie pour ce couple bourgeois inintéressant.

Qui plus est, son utilisation de plans-séquences cadrés larges, bien que conséquente dans sa volonté de ne pas dramatiser outre mesure le récit, finit par manquer de dynamisme - ce qui est tout de même un comble pour un cinéaste qui a fait son apprentissage comme monteur.

Rampling nommée aux Oscars

Avec ce film, Charlotte Rampling a obtenu enfin, à 69 ans, une première nomination comme meilleure actrice aux Oscars. Son interprétation à fleur de peau - son non-verbal est un modèle du genre - permet au spectateur de ressentir l'anxiété grandissante qui ronge Kate par l'intérieur. Son visage s'exprime avec éloquence quand le non-dit prend beaucoup de place. Tom Courtenay est tout aussi solide à exprimer le spleen de cet homme vieillissant hanté par ses souvenirs de jeunesse et son impuissance (au propre comme au figuré).

C'est tout à l'honneur d'Andrew Haigh d'avoir si bien dirigé ses acteurs - qui valent amplement le déplacement au cinéma. Il démontre aussi un doigté agile et assuré pour illustrer comment cette jalousie rétrospective distille son poison et instaure un étrange climat, presque morbide, dans la relation de Kate et Geoff.

Cette subtilité d'approche a beaucoup séduit la critique. Personnellement, j'aurais souhaité un peu plus d'audace sur le plan formel, à la Hitchcock.

Au générique

  • Cote: ***
  • Titre: 45 ans (v.o.a. s.-t. f.)
  • Genre: drame psychologique
  • Réalisateur: Andrew Haigh
  • Acteurs: Charlotte Rampling et Tom Courtenay
  • Classement: général
  • Durée: 1h36
  • On aime: le jeu subtil des acteurs, la fin ouverte, le non-dit
  • On n'aime pas: la froideur de la mise en scène, le manque d'audace de la réalisation

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer