L'accent sur le cinéma d'auteur aux Jutra 2016

Corbo (photo), de Mathieu Denis, et La passion d'Augustine,... (Max Films)

Agrandir

Corbo (photo), de Mathieu Denis, et La passion d'Augustine, de Léa Pool, dominent le tableau des nominations des Jutras avec 10 chacun.

Max Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Jutra 2016 ne gagneront pas un concours de popularité. Mis à part La passion d'Augustine, véritable succès populaire et critique, les films choisis dans les catégories de pointe sont des fleurons du cinéma d'auteur qui n'ont pas véritablement trouvé leur public en salle. Le mirageGuibord s'en va-t-en guerre et Paul à Québec n'ont obtenu que des nominations de consolation.

C'est Corbo, de Mathieu Denis, et La passion d'Augustine, de Léa Pool, qui sont en tête des nominations avec dix chacun. Les deux longs métrages se mesureront pour les Jutra du meilleur film, réalisation et scénario, tout comme Les êtres chers d'Anne Émond (sept nominations) et Félix et Meira de Maxime Giroux (cinq nominations). Ce dernier représentait le Canada pour le Meilleur film en langue étrangère aux Oscars, mais n'a pas été retenu.

Les démons de Philippe Lesage est nommé pour le Jutra du meilleur film et de la réalisation, mais pas pour le scénario. C'est plutôt Gurov et Anna qui complète les nommés dans cette catégorie. Il s'agit de la seule nomination pour le film de Rafaël Ouellet.

La catégorie de la meilleure actrice est intéressante, puisqu'à l'exception de Céline Bonnier (La passion d'Augustine) et Hadas Yaron (Félix et Meira), les autres nommées jouent dans de films qui ont peu ou pas d'autres nominations. Anna Mouglalis (Anna), Laurence Leboeuf (Turbo Kid) et Fanny Malette, éblouissante dans Chorus, sont aussi en lice.

Meilleur acteur

Du côté du meilleur acteur, on retrouve, sans surprise, Alexandre Landry (L'amour au temps de la guerre civile), Paul Savoie (Le journal d'un vieil homme) et Maxime Gaudette (Les êtres chers). Xavier Dolan n'avait pas de film cette année, mais il est tout de même en nomination pour son interprétation dans Elephant Song (Charles Binamé). Quant à Gilbert Sicotte, mémorable dans Paul à Québec, il a sauvé l'honneur du long métrage de François Bouvier.

Le mirage, film extrêmement populaire de Ricardo Trogi et Louis Morissette, vit la même situation, puisque seule Christine Beaulieu a obtenu une nomination, comme meilleure actrice de soutien. Même chose pour Guibord..., qui voit le désopilant Irdens Exantus se retrouver dans la catégorie du meilleur acteur de soutien. Le film de Philippe Falardeau obtient trois autres nominations (son, montage et musique originale), mais c'est tout.

Le cas plus curieux est peut-être celui du percutant, mais dur L'amour au temps de la guerre civile. Outre Alexandre Landry, Catherine-Audrey Lachapelle et Jean-Simon Leduc obtiennent aussi des nominations comme meilleur acteur (de soutien), mais le long métrage de Rodrigue Jean fait chou blanc ailleurs.

Pour ce qui est des autres catégories, Yves Bélanger pourrait bien réussir à mettre la main sur le trophée de la meilleure direction photo grâce à la coproduction. Le chef opérateur préféré de Jean-Marc Vallée est en effet nommé pour son travail sur Brooklyn. Il fera face à Daniel Julien, Pierre Gill, Steve Asselin et Serge Desrosiers. 

Logiquement, La passion d'AugustineElephant Song ainsi que Félix et Meira se font la lutte dans la catégorie du film s'étant le plus illustré à l'étranger. On a aussi retenu Turbo Kid et Chorus, qui n'apparaissent toutefois pas dans les catégories de pointe : nul n'est prophète en son pays, faut croire.

Les Jutra 2016 ne gagneront pas un concours de... (Infographie Le Soleil) - image 10.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Quant au fameux Billet d'or, le suspense demeure... Cette catégorie du film le plus populaire en salle a donné lieu à un débat kafkaïen dans les derniers jours sur la valeur étalon à retenir : les recettes obtenues ou le nombre de spectateurs? Cette fois, il est écrit noir sur blanc que ce sera le nombre d'entrées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015 qui va déterminer le gagnant. Ce qui va se jouer entre Le mirage et La guerre des tuques 3D.

La 18e soirée des Jutra, qui sera animée par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance, se déroulera le 20 mars, à 20 h. Outre les principales catégories, on profitera de l'occasion pour remettre le Jutra hommage au compositeur, chef d'orchestre, réalisateur et producteur François Dompierre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer