Carol: l'amour impossible***

Cate Blanchett crève l'écran dans le rôle de... (Fournie par The Weinstein Company)

Agrandir

Cate Blanchett crève l'écran dans le rôle de Carol, une séduisante bourgeoise dans le New York des années 50 qui tombe amoureuse d'une jeune photographe aspirante travaillant dans un grand magasin.

Fournie par The Weinstein Company

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Au dernier Festival de Cannes, plusieurs critiques voyaient Carol repartir avec la Palme d'or. Pas moi. Je trouvais que le film manquait sincèrement de passion, en plus de son côté rétro (très assumé). Rooney Mara a permis au long métrage d'éviter de partir les mains vides de la Croisette et il sera au plus fort de la course aux Oscars. Mais je ne suis pas plus convaincu.

L'adaptation du roman de Patricia Highsmith, écrit sous un pseudonyme, se déroule à New York, en 1952. Therese Belivet (Mara) est une photographe aspirante qui travaille dans un grand magasin pendant la période des Fêtes. L'ingénue est approchée par une séduisante bourgeoise (Cate Blanchett).

Les deux femmes apprennent à s'apprivoiser alors que leur vie amoureuse bat de l'aile. Therese n'est pas sûre d'aimer son petit ami alors que Carol est prisonnière d'un mari possessif et des conventions. Après avoir fait le ménage, les deux femmes décident de prendre la route, mais la réalité va vite les rattraper à cette époque puritaine...

Ce n'est pas la première fois que Todd Haynes évoque un amour homosexuel interdit. C'est une variation sur le même thème que son Loin du paradis (Far From Heaven, 2002), qui mettait en scène deux hommes.

Cette fois encore, avec ce road movie lesbien, Haynes réalise presque un sans-faute. Mais il s'avère beaucoup trop sage et classique : Carol est la version BCBG de La vie d'Adèle. Son long métrage n'a rien de l'impact émotionnel ni de la véracité de celui de Kechiche (Palme d'or à Cannes en 2013). Mais voilà peut-être pourquoi il obtient des critiques dithyrambiques. Ça et l'amour que partagent les critiques (moi compris) pour Cate Blanchett.

Seule Meryl Streep peut prétendre à l'excellence qu'atteint presque à chaque film l'actrice australienne deux fois oscarisée. Cette fois encore, elle crève l'écran. Tout comme Rooney Mara, qui confirme son solide talent d'interprète. C'est d'ailleurs elle qui a obtenu le Prix d'interprétation féminine à Cannes (je pensais qu'elles seraient couronnées conjointement). Le duo risque fort de se retrouver en nomination aux Academy Awards - il l'est aux prix de la Guilde des acteurs.

Blanchett et Mara sont totalement crédibles pour l'époque. Car le réalisateur de Velvet Goldmine a encore une fois voulu rendre hommage au cinéma des années 50 (Wilder, Kazan, Sirk...). Carol est un somptueux exercice de style, tant dans les costumes, la musique que le visuel. Il faut voir la façon dont Haynes filme à travers les fenêtres et les miroirs, dans une esthétique qui rappelle le peintre Edward Hopper, en particulier son célèbre Nighthawks.

La thématique de l'amour interdit et de la jalousie maladive du mari de Carol, qui cherche à se venger en lui enlevant la garde de sa fille, sont des thèmes maintes fois rabâchés. Celui du point de vue de la jeune Therese amoureuse d'une femme plus vieille est plus surprenant. 

La finale, bien que parfaitement en accord avec le genre mélodramatique, vient toutefois conclure un peu trop facilement un film qui aurait pu aspirer à mieux. Mais qui a tout pour plaire à un large public.

=> Au générique

Cote : ***

Titre : Carol

Genre : mélodrame

Réalisateur : Todd Haynes

Acteurs : Cate Blanchett, Rooney Mara et Kyle Chandler

Classement : général

Durée : 1h59

On aime : l'interprétation, les rôles féminins forts

On n'aime pas : l'aspect trop lisse et sage, le manque de passion

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer