Youth: la fuite du temps***1/2

Pour Youth, Paolo Sorrentino a imaginé deux amis... (Fournie par Fox Searchlight)

Agrandir

Pour Youth, Paolo Sorrentino a imaginé deux amis de très longue date comblés par la vie, mais qui réagissent de façon opposée aux ravages causés par la vieillesse.

Fournie par Fox Searchlight

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Paolo Sorrentino est peut-être reparti de Cannes les mains vides en mai, il signe néanmoins son film le plus accompli de sa carrière. Youth (La giovinezza) lui a d'ailleurs valu les mentions - méritées - du meilleur film et réalisateur à la récente cérémonie des 28es Prix du cinéma européen. Son septième long métrage est une méditation douce-amère sur le passage du temps - la jeunesse devient insupportable en vieillissant, postule-t-il -, mais aussi sur l'amour et les trahisons. Ainsi qu'une ode ironique au cinéma.

Pour Youth, le réalisateur italien a imaginé deux amis de très longue date comblés par la vie, mais qui réagissent de façon opposée aux ravages causés par la vieillesse. Fred (Michael Caine) est un compositeur célèbre qui a pris sa retraite et s'est muré dans l'apathie, comme le constate sa fille-assistante (Rachel Weiz). Mick (Harvey Keitel), un cinéaste, consacre toute son énergie à l'écriture de son film-testament alors que les septuagénaires partagent des vacances dans un hôtel de luxe au pied des Alpes.

L'hôtel est un beau prétexte pour réunir toute une cour de personnages excentriques, et souvent loufoques, qui font contraste avec les réflexions un peu déprimantes des deux hommes sur les souvenirs qui s'effacent et le futur qui semble bien court. On y retrouve un acteur (Paul Dano) en travail de recherche pour un prochain rôle, un Maradona obèse (Roly Serrano), une jeune masseuse (Luna Zimic Mijovic), une Miss Univers (Madalina Diana Ghenea), le chanteur alterno-folk Mark Kozelek dans son propre rôle...

Sorrentino aime les contrastes et la dissonance. L'ironie aussi. Comme miser sur deux vedettes qui ont dépassé 75 ans pour une ode à la vieillesse intitulée «jeunesse»... Michael Caine et Harvey Keitel y sont fabuleux dans la peau de ces deux artistes en apparence antinomiques. 

Leur métier permet au réalisateur de livrer nombre de réflexions sur l'art, en général, et le cinéma en particulier, grâce à des dialogues au ton vif et caustique. Jane Fonda y vole d'ailleurs la vedette lorsqu'elle débarque à l'improviste à l'hôtel dans la peau de la muse de Mick, avec qui elle a tourné 11 films. Son diagnostic sur l'avenir du cinéma est percutant...

Sorrentino se moque, il est pourtant un cinéaste doué qui exploite avec imagination toutes les possibilités de son médium. Une certaine extravagance aussi : comme d'habitude, il convie le spectateur à une véritable symphonie de sons et d'images. La composition des plans est superbe et magnifiée par la cinématographie de Luca Bigazzi qui extrait toute son essence du décor suisse. 

Cette esthétique léchée, qui peut parfois devenir insupportable d'excès comme dans La grande beauté (2013), me semble plus au service, cette fois, du propos. Même si parfois son style outrancier nuit à l'émotion. Mais l'ensemble demeure mélancolique et poignant à souhait.

Une belle et touchante expérience de cinéma. Fellini aurait probablement adoré, cette fois.

=> Au générique

Cote : *** 1/2

Titre : Youth

Genre : comédie dramatique

Réalisateur : Paolo Sorrentino

Acteurs : Michael Caine, Harvey Keitel et Rachel Weisz

Classement : général

Durée : 1h58

On aime : l'esthétique, la chimie entre Caine et Keitel

On n'aime pas : le style parfois outrancier

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer