Spielberg «revient à la maison» chez Universal

Steven Spielberg et Dreamworks confirment ainsi qu'ils se... (Archives AFP)

Agrandir

Steven Spielberg et Dreamworks confirment ainsi qu'ils se séparent de Disney, qui distribuait leurs films depuis 2009, selon un accord expirant en 2016.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Steven Spielberg reviendra dans le giron d'Universal, studio où il a fait ses débuts avec Les dents de la mer et E.T., et alliera parallèlement sa société Dreamworks à d'autres maisons de production au sein d'un nouveau groupe, Amblin.

Spielberg, cocréateur et principal partenaire de Dreamworks, s'allie aux maisons de production Participant Media, Reliance Group et Entertainment One pour former Amblin Partners, une société de production cinématographique, télévisuelle et numérique, d'après un communiqué publié mercredi.

Le légendaire cinéaste américain et Dreamworks confirment ainsi qu'ils se séparent de Disney, qui distribuait leurs films depuis 2009, selon un accord expirant à l'été 2016.

La création d'Amblin s'accompagne d'une recapitalisation, dont 500 millions $ d'emprunts émis par la banque JPMorgan Chase.

Parallèlement, Amblin a signé un accord de distribution pluriannuel avec Universal Pictures.

Le studio et sa division Focus Features distribueront et assureront la promotion chaque année de quatre à sept films d'Amblin, avec pour commencer La fille du train en octobre 2016.

«Nous ne pourrions être plus heureux de travailler à nouveau avec Steven», se sont réjouis Jeff Shell et Donna Langley, dirigeants de la division de films d'Universal. 

Universal a produit plusieurs des plus gros succès de l'année au cinéma, notamment Jurassic World, coproduit par Spielberg. Il a récolté 1,7 milliard $ dans le monde, ce qui en fait l'un des films aux plus grosses recettes de l'histoire du cinéma.

Le réalisateur et producteur s'est pour sa part dit heureux de «revenir à la maison».

Steven Spielberg a commencé sa carrière chez Universal en réalisant des épisodes de séries télévisées, puis des films pour la télévision avant de se lancer sur grand écran en mettant en scène Les dents de la mer, l'un des plus gros succès de l'histoire du cinéma.

Une suite de Jurassic World, avec encore une fois Chris Pratt et Bryce Dallas Howard dans les rôles-titres, est en cours de développement, avec Spielberg dans le siège du producteur délégué. Sa sortie est annoncée pour 2018.

Se détacher du modèle Disney

En septembre, une source avait indiqué à l'AFP que Dreamworks considérait que l'évolution du modèle Disney, qui a acquis ces dernières années Lucasfilm, Marvel et Pixar, n'allait pas dans le sens des films qu'il veut produire.

Disney met l'accent sur les films comme Star Wars ou Vice-versa, dont les personnages et l'univers peuvent être déclinés en produits pour ses autres divisions : jeux vidéo, parcs d'attractions, jouets, etc.

Un modèle qui correspond peu aux films de Dreamworks et notamment à la dernière réalisation de Spielberg, Le pont des espions.

Le dernier film de Dreamworks distribué par Disney devrait être Le bon gros géant, adapté d'une nouvelle de Roald Dahl et qui doit sortir le 20 juillet 2016.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer