Les étranges liens du Coeur de madame Sabali  ***1/2

Le réalisateur aime bien les plans fixes, très... (Fournie par K-Films Amérique)

Agrandir

Le réalisateur aime bien les plans fixes, très colorés, qui laissent libre cours à l'interprétation, comme cette image récurrente de baigneuses enceintes, avec le même maillot à pois.

Fournie par K-Films Amérique

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Le coeur de madame Sabali est l'un des films les plus originaux de l'automne. Mélange de comédie surréaliste et de drame absurde, avec une esthétique flamboyante, le long métrage de Ryan McKenna transporte le spectateur dans un univers déstabilisant, mais terriblement familier. Tout en racontant une histoire étrange, mais plausible...

Le récit suit les péripéties de Jeanette (Marie Brassard), une femme à la vie morne et routinière, délaissée par son chum (ils n'ont pas fait l'amour depuis deux ans!). Elle est déçue par la vie qu'elle mène, tout en étant incapable de s'en extraire. Un petit drame existentiel auquel beaucoup de gens peuvent s'identifier...

Déterminée à mettre un peu de piquant dans son quotidien, elle se laisse séduire par son jeune collègue de travail (Francis La Haye). Mais Albert n'est pas celui qu'elle pense...

Jeanette a le coeur malmené, en propre comme au figuré. Lorsqu'elle reçoit sa greffe de coeur, si ardemment désirée, son existence va changer du tout au tout. Ne serait-ce que parce qu'elle a des visions de l'assassinat de sa donneuse - la madame Sabali du titre, une Malienne. Jeanette va s'intéresser à ces troublantes réminiscences. D'autant que le fils de madame Sabali, Chibale (Youssef Camara), tente de faire revivre sa mère à travers Jeannette...

Ce parcours fantastique concocté par McKenna (The First Winter) détonne. Le jeune cinéaste manitobain, installé à Montréal depuis 2008, s'inscrit dans le même courant surréaliste que Guy Maddin (La chambre interdite), mais avec une signature différente. Bien qu'on peut y déceler diverses influences. 

Le coeur est un mélange de Wes Anderson (La famille Tenenbaum) et de David Lynch (Blue Velvet), pour le côté un peu glauque. Il évoque aussi l'esthétique des films scandinaves, des frères Kaurismaki à Roy Andersson. 

Le réalisateur aime bien les plans fixes, très colorés, qui laissent libre cours à l'interprétation. Comme cette image récurrente de baigneuses enceintes, avec le même maillot à pois. Ou ce plan-séquence d'Amadou et Mariam chantant, dont on cherche encore la signification. Il y a aussi des moments oniriques très réussis, dont une course-poursuite d'anthologie entre Jeannette et un vendeur de crème glacée à vélo...

Ce climat étrange repose également sur le jeu minimaliste et décalé des acteurs, vraiment très bon - Marie Brassard excelle, comme d'habitude. Le contraste entre leur attitude et les moments loufoques, il y en a plusieurs, fait rigoler tout en distillant un petit malaise...

Malgré ses grandes qualités, Le coeur n'est pas dépourvu d'invraisemblances. Même si le récit fait appel à des ellipses, Jeanette récupère beaucoup trop rapidement de sa chirurgie invasive. Le petit segment avec le neuro-psychiatre n'est pas très convainquant. Mais compte tenu du ton de l'oeuvre, on passe rapidement par-dessus.

Sous son air détaché, le film de McKenna s'interroge tout de même sur l'amour, qu'il soit filial ou incestueux, ainsi que sur les liens du coeur. 

Il a remporté le Grand Prix de la section Focus au récent Festival de nouveau cinéma de Montréal. Chaudement recommandé à ceux qui n'ont pas peur d'explorer et de se frotter à du cinéma autrement.

Bande-annonce de «Le coeur de madame Sabali»

=> Au générique

  • Cote: *** 1/2
  • Titre: Le coeur de madame Sabali
  • Genre: comédie dramatique
  • Réalisateur: Ryan McKenna
  • Acteurs: Marie Brassard, Francis La Haye et Youssef Camara
  • Classement: général
  • Durée: 1h19
On aime: l'esthétique de l'oeuvre, le ton décalé, le jeu des acteurs

On n'aime pas: de petites invraisemblances

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer