Dans ses yeux: le regard qui tue ***

Chiwetel Ejiofor et Julia Roberts livrent de grandes... (Fournie par les Films Séville)

Agrandir

Chiwetel Ejiofor et Julia Roberts livrent de grandes performances d'acteurs dans le film Dans ses yeux.

Fournie par les Films Séville

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / 

On peut compter sur Hollywood pour reprendre à son compte le meilleur des cinéastes «étrangers». Dans ses yeux (Secret in Their Eyes) est la réinterprétation du film éponyme de l'Argentin Juan José Campanella, Oscar du meilleur film étranger en 2010. Billy Ray n'a conservé que le squelette de l'histoire, qu'il a adaptée à la sauce américaine pour en faire un suspense efficace, avec Chiwetel Ejiofor, Nicole Kidman et Julia Roberts, mais qui prend trop de libertés scénaristiques pour en faire un grand film.

Le cinéaste est surtout connu pour ses talents de scénariste : Capitaine Phillips, Hunger Games, etc. Il s'est donc évertué à modifier grandement le contexte du récit. Il maintient néanmoins sa prémisse : un meurtre non résolu qui obsède les trois personnes et ce que leur coûte ce fardeau.

En 2001, Ray (Ejiofor) et Jess (Roberts) travaillent à l'unité de contre-terrorisme de Los Angeles lorsqu'ils se rendent sur une scène de crime située à proximité d'une mosquée. L'agent du FBI et l'enquêteuse y découvrent l'ado de Jess, qui a été brutalement et inexplicablement assassinée. Ray est convaincu d'avoir découvert une photo incriminante, où il voit dans les yeux d'un jeune homme la preuve du crime qu'il s'apprête à commettre.

Treize ans plus tard, Ray croit reconnaître le meurtrier sur une autre photo et tente de convaincre Claire, la procureure en chef (Kidman), de rouvrir l'enquête. Le récit va se promener entre ce moment et celui du meurtre, révélant que la justice a étouffé l'affaire pour des questions de sécurité nationale, que Ray et Claire éprouvaient une forte attirance et que Jess est prête à tout pour obtenir sa revanche.

Julia Roberts troublante

Les trois sont profondément marqués par le meurtre. Jess est l'ombre d'elle-même - Julia Roberts, sans maquillage, livre une performance troublante; l'ambitieuse Claire passe à côté de sa vie, et Ray le hargneux, qui a plaqué le FBI, éprouve de profonds remords de ne pas avoir bouclé l'enquête. Les deux femmes semblent peu enclines à se replonger dans le passé, plus convaincues que Ray poursuit des chimères qu'autre chose. 

Ces prémisses esquissent à peine que Dans ses yeux est une histoire aux ramifications complexes. Malheureusement, Billy Ray (Agent double) nous offre quelques séquences tirées par les cheveux qui nous font décrocher et ne maintiennent pas suffisamment la tension pour apprécier pleinement les surprenants rebondissements du troisième acte. D'autant que sa réalisation morne (avec un abus de champ/contrechamp), plus télévisuelle que cinématographique, n'insuffle pas l'énergie nécessaire.

C'est bien dommage parce que, outre Roberts, qui pourrait bien décrocher une nomination aux Oscars pour son rôle de soutien, Chiwetel Ejiofor fait une démonstration de l'étendue de son talent. Son trouble amoureux, à peine esquissé, devant Claire est criant de vérité - Kidman souffre de la comparaison. Chacun de ses gestes et de ses regards traduit le profond désarroi qui l'habite et l'empêche de regarder vers en avant.

Pour peu, d'ailleurs, qu'on puisse passer outre les invraisemblances, notamment le contexte politique post-11 Septembre, ces performances et le noeud du récit sont suffisamment convaincants pour captiver le spectateur. Ceux qui ont vu l'original risquent toutefois d'être déçus. Les autres vont passer un bon moment. Et peut-être avoir le goût de découvrir El secreto de sus ojos

 

Bande annonce de «Dans ses yeux»

=> Au générique

  • Cote: ***
  • Titre: Dans ses yeux (v.f. de Secret in Their Eyes)
  • Genre: suspense
  • Réalisateur: Billy Ray
  • Acteurs: Chiwetel Ejiofor, Nicole Kidman et Julia Roberts
  • Classement: 13 ans et plus
  • Durée: 1h51
On aime: la psychologie des personnages, les rebondissements, le jeu solide d'Ejiofor et de Roberts

On n'aime pas: la réalisation convenue, les invraisemblances scénaristiques

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer