• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Cinéma 
  • Trois souvenirs de ma jeunesse ou la fureur d'aimer  ***1/2 

Trois souvenirs de ma jeunesse ou la fureur d'aimer  ***1/2

La presque totalité du récit initiatique est consacrée... (Fournie par Funfilm)

Agrandir

La presque totalité du récit initiatique est consacrée à l'amour tumultueux que Marc Dédalus adolescent (Quentin Dolmaire) entretient avec Esther (Lou Roy-Lecollinet).

Fournie par Funfilm

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Il y a quelques mois, à Cannes, plusieurs critiques se sont demandé pourquoi le Festival avait ignoré Trois souvenirs de ma jeunesse en compétition officielle. On comprend leurs interrogations. Le film d'Arnaud Desplechin se veut une chronique lyrique et touchante de l'adolescence, servie avec beaucoup de fraîcheur par ses jeunes acteurs. Une belle réussite.

Desplechin a probablement pâti de ses nombreuses présences à Cannes, alors que le Festival cherchait à insuffler un peu de jeunesse et de diversité. La Quinzaine des réalisateurs était bien heureuse de l'accueillir. Avec raison. D'autant que ce 11e long métrage fait écho à la touche de François Truffaut, sans perdre sa personnalité.

Comme le cinéaste des 400 coups avec Antoine Doinel, qui était interprété par Jean-Pierre Léaud, Desplechin a son alter ego avec Marc Dédalus (Mathieu Amalric). Il importe peu, pour un spectateur non averti, de savoir que le personnage est apparu dans Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), tourné en 1996, puis a resurgi dans Un conte de Noël (2008).

C'est que Dédalus se remémore sa jeunesse à Roubaix et à Paris, comme le titre l'indique. Et qu'il s'agit d'une version imaginée de celle du cinéaste aux mêmes endroits. Le récit évoque la disparition de sa mère, qu'il a répudiée, et un voyage en Russie, qui aura un impact majeur sur son identité, adulte. 

Ces deux premiers actes sont vite expédiés : la presque totalité du récit initiatique est consacrée à l'amour tumultueux que Dédalus adolescent (sous les traits de Quentin Dolmaire) entretient avec Esther (Lou Roy-Lecollinet). La jeune fille volage, insolente et charmante est l'antithèse du sophistiqué Dédalus.

Alors que Desplechin explore successivement le drame psychologique et d'espionnage, son troisième acte est résolument romantique. Le réalisateur français ne cherche pas ici le naturalisme documentaire, mais le lyrisme, rêvant une adolescence aventureuse, avec des parents pâlots, qui évoluent en périphérie. Son évocation de l'excessivité de l'amour contraint et des tourments existentiels est, toutefois, très juste. La passion fiévreuse des deux jeunes amants les consume.

Il est fascinant de voir leur amour à distance battre au rythme de leurs échanges épistolaires, narrés par les personnages - souvent, dans le cas d'Esther, par un regard à la caméra qui interpelle le spectateur (un vieux truc très Nouvelle Vague). La mise en scène discrète et superbe de Desplechin emprunte parfois au réalisme magique, mais sans abus.

Cette réalisation est tout au service des dialogues brillants et humoristiques, et attentive à ses acteurs, très justes. Le registre de jeu de Quentin Dolmaire évoque tellement celui d'Amalric que c'en est confondant. 

On pourra trouver l'ensemble un peu trop verbeux, mais pour peu qu'on s'y abandonne, il a le charme et la fougue de la jeunesse.

Bande-annonce

=> Au générique

  • Cote : *** 1/2
  • Titre : Trois souvenirs de ma jeunesse
  • Genre : drame romantique
  • Réalisateur : Arnaud Desplechin
  • Acteurs : Quentin Dolmaire, Lou Roy-Lecollinet et Mathieu Amalric
  • Salles : Clap au Musée de la civilisation, Clap
  • Classement : général
  • Durée : 2h03

On aime : le lyrisme, le beau couple, la façon de rêver

On n'aime pas : un peu trop verbeux

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer