Ville-Marie: une urgence, la nuit ***

Monica Bellucci se glisse dans la peau de... (Fournie par le TiFF)

Agrandir

Monica Bellucci se glisse dans la peau de Sophie Bernard, une actrice venue à Montréal pour un tournage et pour renouer avec son fils Thomas (Aliocha Schneider), avec qui elle se retrouvera à l'urgence.

Fournie par le TiFF

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE/ Ville-Marie s'ouvre avec une des scènes les plus frappantes des dernières années, qui met très efficacement la table pour ce drame psychologique qui se déroule dans une urgence de l'arrondissement montréalais, l'espace de trois nuits troublantes. L'hôpital sert de lieu de convergence à des personnages qui vivent avec un profond traumatisme et empruntent ensuite le chemin de la rédemption. Un beau film, profondément humain, mais un peu trop ambitieux pour ses moyens.

La présence de Monica Bellucci dans un rôle-titre donne une formidable visibilité au deuxième long métrage de Guy Édoin, présenté en première mondiale au récent Festival de Toronto (TIFF). La sculpturale Italienne, qu'on verra dans le prochain James Bond, se glisse dans la peau de Sophie Bernard, une actrice venue à Montréal pour un tournage et renouer avec son fils Thomas (Aliocha Schneider), avec qui elle est brouillée.

Le duo se retrouvera à l'urgence où oeuvre Marie Santerre, personnage qu'interprétait Pascale Bussières dans le film précédent d'Édoin, Marécages (2011). Ils vont tous y croiser Pierre, un ambulancier insomniaque (Patrick Hivon) qui souffre d'un syndrome de stress post-traumatique. On s'en doute, leurs vies ne seront plus les mêmes.

Guy Édoin utilise une structure complexe pour lier tous les fils de son histoire, ce qui risque d'en désarçonner quelques-uns, en plus de se révéler comme un exercice de style un peu vain. Le film choral est un art difficile et le réalisateur ne le maîtrise pas parfaitement. De plus, cet éparpillement fait en sorte qu'on a de la difficulté à s'attacher aux personnages.

C'est toutefois l'utilisation d'un film dans le film qui s'avère totalement superflue et dont l'aspect mélodramatique (volontairement) appuyé d'un kitsch à hurler m'a profondément ennuyé.

Le spectateur a très bien compris que Sophie Bernard joue un rôle dans la vie qui lui sert de barrière. Les circonstances de son drame auraient très bien pu être racontées différemment. En insistant lourdement, le réalisateur provoque un décrochage. D'autant que Bellucci n'est pas particulièrement convaincante dans ces segments. Sa performance, d'ailleurs, ne passera pas à l'histoire, ce qui est dommage compte tenu de l'épaisseur dramatique de son personnage.

À l'inverse, Pascale Bussières et Patrick Hivon sont bouleversants. La douleur qui les hante habite chacun de leurs regards et gestes. Ils s'illustrent dans un registre d'intériorité tout en retenue. Aliocha Schneider se débrouille bien, surtout dans un rôle qui manque de consistance.

Ville-Marie n'est pas à la hauteur de ses grandes aspirations, malgré le talent évident d'Édoin à la réalisation. Ses séquences les plus simples sont souvent les plus efficaces (les hallucinations auditives de Pierre, notamment). Le meilleur exemple demeure ce moment émouvant, criant de vérité, où Sophie va rejoindre Marie sur un banc de parc. La douleur de deux mères va abolir les frontières qui les séparent dans une improbable communion (même si Marie ne dit pas tout).

L'habileté du réalisateur à jouer avec le non-dit et les regards sont la marque d'un artiste doué et Ville-Marie contient plusieurs plans magnifiques de la ville. Mais le scénario prévisible d'Édoin et de Jean-Simon DesRochers, malgré ses tonalités humanistes et son exploration de l'identité et des liens complexes mère-fils, ne m'a convaincu qu'à moitié.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer