• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Cinéma 
  • Guibord s'en va-t-en guerre : décapante satire politique ***1/2 

Guibord s'en va-t-en guerre : décapante satire politique ***1/2

Philippe Falardeau démontre encore avec Guibord s'en va-t-en... (Fournie par Christal Films)

Agrandir

Philippe Falardeau démontre encore avec Guibord s'en va-t-en guerre qu'il sait mettre son talent de cinéaste discret mais intelligent au service de son récit.

Fournie par Christal Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Au risque de se répéter, Guibord s'en va-t-en guerre arrive à point nommé, pendant cette interminable campagne électorale fédérale. La satire politique de Philippe Falardeau pose un regard décapant sur la «débâcle» de notre système démocratique, mais avec beaucoup d'humour. Son personnage principal a le don de nous faire rire, puis réfléchir. Falardeau est un cinéaste brillant et humain et son sixième long métrage en est la preuve éclatante. Il sera assurément un candidat de choix aux prochains Jutra.

Steve Guibord (Patrick Huard) est un politicien indépendant du Nord québécois qui se retrouve avec la balance du pouvoir alors que le Parlement doit décider s'il doit envoyer des troupes dans un pays étranger. L'ex-joueur de hockey, un député pragmatique proche des gens, fait face à un dilemme cornélien.

À la suggestion de Souverain, son stagiaire haïtien idéaliste (Irdens Exantus), il décide de mener une expérience de démocratie directe en parcourant son immense circonscription. Sa fille pacifiste (Clémence Dufresne-Deslières) et sa femme forte (Suzanne Clément)  l'accompagnent, incarnant l'ange et le démon de sa conscience...

Il est toutefois rapidement rattrapé par les problèmes plus terre à terre des travailleurs et des autochtones, qui bloquent des routes pour se faire entendre. Des situations propres aux quiproquos et à l'humour bon enfant qui font rire, puis réfléchir. 

Comme d'habitude chez le réalisateur de Monsieur Lazhar (2011), le propos sociopolitique s'accompagne d'une chaleureuse dose d'humanisme. Guibord fait une démonstration de la débâcle démocratique nord-américaine, mais il se soucie aussi de démontrer l'amour d'un père pour sa fille et l'importance de l'amitié.

Philippe Falardeau a encore démontré qu'il sait mettre son talent de cinéaste discret mais intelligent au service de son récit, sans esbroufe, avec beaucoup d'efficacité. Il a aussi su éviter les débordements avec Patrick Huard, qui a l'habitude de trop en faire. Le doigté de sa direction d'acteur permet à Huard d'offrir une de ses meilleures performances au cinéma, plus nuancée et, par le fait même, pas caricatu­rale du tout, ce qui contraste avec d'autres personnages.

Car le réalisateur ne s'est pas gêné pour grossir le trait avec le premier ministre canadien (Paul Doucet), la mairesse d'un village perdu (Micheline Lanctôt) ou le porte-parole bègue des camionneurs en grève (Robin Aubert). Mais il le fait sans jamais tomber dans le grotesque ou l'exagération. Son PM, un clone de Stephen Harper, en est le parfait exemple. Il a beau être un manipulateur et un opportuniste prêt à toutes les manoeuvres, il est aussi un père qui consacre du temps à sa fille.

Cette truculente galerie de personnages secondaires, qui entourent Guibord et sa suite, rehausse l'intérêt du film. Reste que c'est le stagiaire Souverain qui, souvent, emporte le morceau. Ses échanges, par Skype, avec ses concitoyens haïtiens sont des moments savoureux.

Falardeau peut ainsi se moquer de nos travers, mais aussi démontrer que la démocratie est le pire des régimes - à l'exception de tous les autres...

=> Au générique

  • Cote : ***1/2
  • Titre : Guibord s'en va-t-en guerre
  • Genre : comédie
  • Réalisateur : Philippe Falardeau
  • Acteurs : Patrick Huard, Irdens Exantus, Suzanne Clément et Clémence Dufresne-Deslières
  • Salles : Beauport, Clap, Sainte-Foy
  • Classement : général
  • Durée : 1h48

On aime : la galerie de personnages, l'intelligence du propos, l'humour fin, les plans aériens

On n'aime pas : -

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer