Bonté divine : le ciel peut attendre  **1/2

Au départ une douce folie à la Kusturica,... (Fournie par K-Films Amérique)

Agrandir

Au départ une douce folie à la Kusturica, Bonté divine va rapidement tourner à vide et tomber dans l'humour facile.

Fournie par K-Films Amérique

Le SoleilÉric Moreault 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Bonté divine arrive ici chargé d'une odeur de soufre.

Le plus gros succès du cinéma croate, que l'Église catholique a tenté de faire inter­dire dans son pays, a été victime de censure en France. Ce pays libertin et laïque entre tous a refusé, trois fois plutôt qu'une, l'affiche de la comédie satirique de Vinko Bresan parce qu'elle associait un prêtre à un condom. C'est donner beaucoup de visibilité à un film qui, malheureusement, ne tient pas la route.

orrosive. Un jeune prêtre (Kresimir Mikic) débarque dans une petite île de l'Adriatique. Dans ce petit coin de paradis, le nombre de décès surpasse de loin celui des naissances. Pour y remédier, le curé s'associe à Petar (Niksa Butijer), le marchand de journaux qui vend plus de condoms que d'imprimés. Ils vont percer les capotes en espérant une hausse de la fertilité. 

Comme rien ne se passe, ils vont inclure Marin dans leur combine. Le pharmacien xénophobe remplace la pilule par des vitamines. Et le miracle opère. Au point où les touristes infertiles débarquent en masse sur l'île de l'amour dans l'espoir d'enfanter.

Cette satire, tournée au départ dans une douce folie à la Kusturica, va rapidement, toutefois, tourner à vide et tomber dans l'humour facile. La réalisation n'est pas intéressante, bien au contraire. Vinko Bresan, dont c'est le cinquième long métrage, multiplie angles de caméra incongrus, travellings rapides et gros plans pour accentuer l'effet comique. Pour un film d'auteur à petit budget, on est bien servi par cette audace cinématographique.

Le problème se loge plutôt dans le scénario de Bresan et de Mate Matisic, qui ne remplit pas ses promesses. Alors qu'on se serait attendu à un propos plus irrévérencieux, le film se fait de plus en plus sage, tout en enfonçant nombre de portes ouvertes. 

Bien sûr, il y a un contexte culturel et religieux. La mainmise de l'Église sur la vie sexuelle de ses concitoyens va évoquer des souvenirs aux Québécois plus âgés, mais ne trouvera aucun écho chez les plus jeunes. On comprend que Bonté divine ait eu plus de résonance en Italie et en France, où il a été endossé par Charlie Hebdo (avant la fusillade de janvier).

Changement de ton qui détonne

Il est aussi prévisible. Le spectateur se doute bien que la campagne de natalité peu orthodoxe aura des conséquences néfastes et que notre prêtre zélé finira par avoir certains problèmes de conscience. Était-ce bien nécessaire d'en rajouter une couche avec la pédophilie de certains membres du clergé et de faire basculer la finale dans la tragédie? Le changement de ton détonne, forcément, et ne s'avère pas des plus heureux.

Au fond, la charge contre l'hypocrisie de l'Église ressemble un peu à celle de Don Quichotte contre les moulins à vent. Même si on est dans la farce loufoque, le trait est trop appuyé. Les catholiques pourront rejeter le point de vue critique sans trop y réfléchir. Autrement, on prêche aux convertis. 

Bref, beaucoup de bruit pour rien.

=> Au générique

  • Cote : ** 1/2
  • Titre : Bonté divine
  • Genre : comédie satirique
  • Réalisateur : Vinko Bresan
  • Acteurs : Kresimir Mikic, Niksa Butijer et Drazen Kühn
  • Salle : Clap (v.o.s.-t.f.)
  • Classement : général
  • Durée : 1h33
On aime : l'idée de départ, l'humour irrévérencieux

On n'aime pas : le rythme qui s'épuise, la fin tragique qui détonne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer