Messe noire : terriblement diabolique (3 1/2) - test

La performance de Johnny Depp dans Messe noire... (Fournie par Warner)

Agrandir

La performance de Johnny Depp dans Messe noire vaut à elle seule le détour.

Fournie par Warner

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE

Le film de gangsters est un genre en soi, avec ses codes, mais qu'on peut décliner en plusieurs variations. S'il a généré quelques chefs-d'oeuvre, comme les deux premiers Parrain (Coppola) et Les affranchis (Scorsese), et des films cultes, comme Scarface (De Palma), les échecs sont nombreux. Sans dépasser les maîtres du genre, tant s'en faut, Scott Cooper s'en est très bien tiré avec Messe noire (Black Mass) grâce à l'intense performance de Johnny Depp et à la fascination presque morbide qu'exerce la noirceur d'âme de cette histoire «vraie».

En 1975, James J. «Whitey» Bulger (Depp) n'est encore qu'un petit maffieux irlandais, mais sa détermination et sa cruauté lui permettent de régner sur South Boston. Mais, voilà, il y a ces Italiens qui se font de plus en plus envahissants. Dans cette guerre de territoire, et l'escalade de la violence habituelle, le truand va trouver un allié inattendu : John Connolly (Joel Edgerton), un ami d'enfance devenu agent du FBI.

Connolly lui propose de devenir informateur afin de mettre la mafia italienne hors d'état de nuire. En échange, le FBI va fermer les yeux sur certains trafics de Bulger et ses associés. Leur association est mutuellement profitable. Sauf que le psychopathe devient rapidement hors de contrôle lorsqu'il étend son emprise sur la ville... Connolly a conclu un pacte faustien qui l'entraîne sans cesse vers le fond pendant que ses collègues et un procureur incorruptible resserrent leur étreinte...

Moments décisifs

Scott Cooper (Les brasiers de la colère) a choisi une narration chronologique découpée par tranches de temps qui correspondent à des moments décisifs, notamment la mort du fils de Bulger (1981), puis de sa mère (1985), qui exacerbent sa folie meurtrière. Les segments sont narrés par ses partenaires criminels, à l'aide de retours en arrière, qui confèrent au drame des allures de documentaire - c'est assez habile compte tenu de la valeur biographique du récit.

C'est d'ailleurs l'intérêt de Messe noire (avec la performance de Depp), qui s'étire inutilement. N'est pas Scorsese ou Coppola qui veut. La violence graphique du film nous est aussi apparue excessive. Bulger a beau être sans pitié, on n'est pas obligé de multiplier les gros plans des exécutions brutales et, parfois, cruelles.

Reste que le propos va interpeller tous les spectateurs. Ce goût insensé du pouvoir, la corruption morale, la fin qui justifie les moyens... Et puis Cooper s'en tire tout de même plutôt bien dans cette reconstitution fidèle, qui se veut aussi un portrait d'époque, notamment lorsque Bulger accepte de livrer des armes à l'IRA. Une décision qui entraînera sa chute.

Reste que sans déprécier l'ensemble, la performance de Depp vaut à elle seule le détour (Edgerton se distingue aussi). Et ça n'a rien à voir avec sa transformation physique (quelque chose qu'il affectionne). L'intensité retenue de son jeu et son regard diaboliquement noir lui permettent de voler toutes les scènes où il apparaît. La seule comparaison qui tienne : Brando dans Le parrain. Mais en plus violent et terrifiant. C'est dire...

Au générique

  • Cote : 3 1/2
  • Titre : Messe noire (v.f. de Black Mass)
  • Genre : drame biographique
  • Réalisateur : Scott Cooper
  • Acteurs : Johnny Depp, Joel Edgerton et Benedict Cumberbatch
  • Salles : Beauport, Clap, Des Chutes (Saint-Nicolas), Lido (Lévis), Sainte-Foy
  • Classement : 13 ans et plus
  • Durée : 2h02

On aime : le Depp des grands jours, les zones d'ombres

On n'aime pas : la violence excessive, des longueurs

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer