La salle de danse: danse sociale

La salle de danse s'inspire du destin de... (Photo fournie par Métropole Films)

Agrandir

La salle de danse s'inspire du destin de Jimmy Gralton (au centre, joué par l'acteur Barry Ward), un activiste communiste qui, en 1933, est devenu le seul Irlandais à être expulsé de son pays, sans aucune forme de procès et sous un prétexte fallacieux.

Photo fournie par Métropole Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La salle de danse (Jimmy's Hall) serait-il le testament cinématographique en fiction de Ken Loach? C'est ce que prétend Kathleen Crawford, la productrice de longue date du réalisateur britannique. Ce serait un beau chant du cygne que cette production simple et efficace qui synthétise avec élégance et humanisme sa démarche de réalisme social un brin subversive. Accessoirement, ce film qui se déroule aux débuts des années 1930 devrait avoir une profonde résonance pour les Québécois, surtout ceux qui ont connu la Grande Noirceur ou s'intéressent à notre histoire.

Loach a toujours bien aimé s'inspirer d'histoires «vraies» et, aussi, tourner le couteau dans la plaie irlandaise. Ce qui lui a valu bien des inimitiés dans son pays et beaucoup de succès à l'étranger. 

La salle de danse, qui s'intéresse au conflit qui oppose une partie du peuple plus dégourdie aux prélats conservateurs de l'Église catholique, marquait sa 14e sélection en compétition officielle au Festival de Cannes, en 2014. Il y a remporté une Palme d'or (Le vent se lève, 2006) et trois Grands prix (Secret défense, Une pluie de pierres et La part des anges) - il est d'ailleurs un réalisateur vénéré par Xavier Dolan, qui dit avoir suivi ses traces pour Mommy.

Le drame social de Loach s'inspire, lui, du destin de Jimmy Gralton. Cet activiste communiste est devenu, en 1993, le seul Irlandais à être expulsé de son pays, sans aucune forme de procès et sous un prétexte fallacieux. Le scénariste Paul Laverty, fidèle collaborateur de Loach depuis Carla's Song (1995), a adapté la pièce de Donal O'Kelly.

À l'époque, le vert pays subit l'emprise du clergé et du patronat. La crise économique laisse quantité de jeunes désoeuvrés. Quand Gralton (Barry Ward), qui revient d'un exil de 10 ans aux États-Unis, décide de rouvrir sa salle communautaire, où les jeunes peuvent danser, apprendre et s'amuser, le clergé et les riches s'agitent. Ses idées progressistes et sa révolte contre les injustices en font une cible de choix. Mais il est entêté et rusé, le Jimmy.

Souci de réalisme

Fidèle à son style, le réalisateur de 79 ans a tout fait pour pousser au maximum le réalisme. La salle de danse a été reconstruite dans le comté de Leitrim en Irlande, où se passe l'action originale, plusieurs acteurs du coin y ont été recrutés, les musiciens jouent en direct sur les prises, les acteurs ont appris les danses de l'époque, etc.

Comme d'habitude, il propose un film militant, dans la mesure où il adopte ostensiblement le parti de ses protagonistes. Une méthode qui a l'avantage de susciter l'empathie du spectateur, mais le désavantage d'être démagogique.

La salle de danse n'y échappe pas, bien que Loach ait pris soin d'opposer un vieux prêtre, fidèle aux traditions, à un jeune, plus ouvert d'esprit. Il démontre bien comment l'Église veut garder le peuple sous son joug et maintenir l'obscurantisme. Cette Irlande rurale des années 30, alors que couve la révolte, ressemble essentiellement au Québec des années 50. Le long métrage illustre l'exploitation des gagne-petit par des puissants insensibles et toujours plus avides - chose qui ne s'est pas améliorée ces dernières années, au contraire...

Bref, Ken Loach est bien de son temps et plus pertinent que jamais. Il est dommage qu'il ait fallu 15 mois avant que son film atterrisse sur nos écrans, en plein été. Mais, en même temps, c'est un bon antidote aux superproductions hollywoodiennes trop souvent vides de sens.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer