• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Cinéma 
  • Antboy - La revanche de la fureur rouge:  superhéros à rabais 

CRITIQUE

Antboy - La revanche de la fureur rouge:  superhéros à rabais

Le second volet des aventures d'Antboy frôle le... (Photo fournie par Niagara Films)

Agrandir

Le second volet des aventures d'Antboy frôle le ridicule la plupart du temps.

Photo fournie par Niagara Films

Le SoleilÉric Moreault 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pas facile de trouver le ton juste quand on produit un film pour enfants. Le deuxième Antboy frôle le ridicule la plupart du temps dans cette version à petit budget du long métrage de superhéros. On est proche de la parodie dans cette histoire trop clairement calquée sur la mythologie de Spider-Man.

Depuis que Pelle (Oscar Dietz) s'est fait mordre par une fourmi, le garçon de 13 ans fait régner l'ordre dans son petit village danois. Invincible quand il enfile sa cape, il est d'une timidité maladive avec les filles, surtout la belle Ida (Amalie Kruse Jensen). Mais le petit héros doit faire face une menace bien plus grave : une mystérieuse ennemie invisible et les sbires du Dr Gaemelkrå, qu'il a fait emprisonner dans l'épisode précédent.

La prémisse d'Antboy est sympathique : un film de superhéros basé sur les désirs et les préoccupations de préados, avec peu ou pas d'effets spéciaux. Bref, l'antithèse Marvel. Sauf que ce bricolage de bric et de broc s'avère extrêmement prévisible - même pour des enfants -, dépourvu d'originalité et finit par apposer sur les enfants les pires clichés comportementaux des adultes.

Le film d'Ask Hasselbalch avait pourtant un bon filon à exploiter : celui de l'intimidation basée sur la différence. Sauf qu'on nivelle par le bas pour se concentrer sur les péripéties plutôt quelconques, finalement, de Pelle et d'Ida. Avec la morale à la noix sur la vraie nature du héros : qu'il y a derrière le masque quelqu'un de bien.

Passons rapidement sur le manque de cohérence de La revanche de la fureur rouge et les erreurs scénaristiques grossières comme l'absence presque totale d'adultes. N'insistons pas trop non plus sur le manque de naturel des jeunes acteurs. 

Mais même en se forçant pour être clément, on constate qu'Antboy n'a rien de passionnant et que ses artisans ne sont pas trop forcés. Mes filles (12 et 10 ans) ont trouvé ça «moyen». Mon garçon de huit ans a bien aimé, par contre. Vous êtes prévenus.

=> Au générique

  • Cote :  **
  • Titre : Antboy : la revanche de la fureur rouge
  • Genre : aventures
  • Réalisateur : Ask Hasselbalch
  • Acteurs : Oscar Dietz, Amalie Kruse Jensen et Marcuz Jess Petersen
  • Salle :  Clap
  • Classement : général
  • Durée : 1h24

On aime : la prémisse

On n'aime pas : le manque d'originalité, les failles du scénario, la réalisation routinière, etc.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer