Le plancher des vaches: apprendre à vieillir

Le plancher des vaches, d'Anaïs Barbeau-Lavalette et d'Émile... (Photo fournie par Les films du 3 mars)

Agrandir

Le plancher des vaches, d'Anaïs Barbeau-Lavalette et d'Émile Proulx-Cloutier, s'inscrit dans la grande tradition du cinéma direct, présentant des scènes du quotidien à la ferme.

Photo fournie par Les films du 3 mars

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La terre est lente, mais les boeufs sont patients, disait Falardeau. La maxime s'applique bien à Pascale, Raphaël et Céleste, des ados qui ont choisi d'apprendre les métiers de la terre. Ils alternent entre la théorie, deux semaines d'école, et la pratique, deux semaines à la ferme chez leur superviseur de stage. Dans Le plancher des vaches, ils doivent aussi composer avec la caméra attentive d'Anaïs Barbeau-Lavalette et d'Émile Proulx-Cloutier. À notre tour d'évaluer leur travail documentaire.

Scénario : Le sujet est original. Le trio est inscrit dans une petite école de l'Estrie (la Maison familiale rurale) qui observe une pratique ancestrale presque disparue : le compagnonnage. Les cinéastes veulent ainsi présenter un point de vue positif sur l'agriculture - il y a de la relève -, qui fasse contrepoids à ce qui est habituellement véhiculé par les médias. Ils auraient toutefois eu avantage à mettre un peu les choses en perspective - même si on se doute que cette relève est petite et les défis, gigantesques - en enlevant leurs lunettes roses.

Leur regard attentif et humain révèle toutefois autre chose chez leurs étudiants. Ils doivent chacun composer avec un défi particulier : intimidation, absence du père, deuil... Le lien qu'ils tissent avec leur mentor leur permettra d'être confrontés à leurs limites, tant personnelles que scolaires, puis à les dépasser. C +

Personnages : Une belle diversité. Chacun provient d'un milieu différent et a des motivations différentes. Pascale, victime d'intimidation, a une faible estime de soi et veut impressionner son père. Son manque d'assurance est confronté à la débrouillardise et à la discipline requises par un travail exigeant physiquement dans une ferme où les vaches participent à des concours de beauté. 

Raphaël veut passer du temps avec son père en apprenant son métier : bûcheron. Il se retrouve chez le propriétaire d'une terre à bois qui refuse la mécanisation. Il fait son aménagement et la coupe avec ses chevaux. Raphaël ne se décourage pas. 

Céleste est une fille de la ville qui arrive à la campagne avec des connaissances minimales du travail aux champs et une peine immense : la perte de son père. Les longues journées sont comme un baume, lui évitant de penser à son deuil. A

Réalisation : Les deux cinéastes sont dans la grande tradition du cinéma direct. Les interventions sont minimales, de façon à faire oublier la caméra. Ils s'efforcent de filmer les gestes du quotidien, mais aussi les ados dans leurs moments libres, lorsqu'ils déconnent ou pianotent sur leur téléphone. La proximité de leurs sujets leur fait oublier de prendre de la distance.

Les superbes plans bucoliques relèvent parfois du cliché - ce qui n'enlève rien à leur beauté. Le montage par blocs séparés - chacun des étudiants à tour de rôle - est une bonne idée pour la clarté, mais manque de dynamisme. Les ellipses ne sont pas toujours évidentes, ce qui rend parfois le spectateur confus. La trame sonore n'est pas envahissante et évite de noyer l'émotion, comme trop souvent dans le documentaire actuel. B

Conclusion : Du bon et du beau travail. Mais chez deux réalisateurs aussi doués, aux documentaires primés (notamment Les petits géants), on se serait attendu à un peu plus de profondeur et à un peu moins de naturalisme naïf. Une note dans la moyenne.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer