• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Cinéma 
  • > Xavier Dolan s'offre des vedettes françaises pour un nouveau film 

Xavier Dolan s'offre des vedettes françaises pour un nouveau film

Xavier Dolan... (La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Xavier Dolan

La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'homme qui tourne plus vite que son ombre a encore frappé : Xavier Dolan adaptera Juste la fin du monde avec Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Gaspard Ulliel et Nathalie Baye. Juste ça. Le réalisateur québécois amorce le tournage à la fin mai, juste après son passage comme juré au Festival de Cannes.

«Rassembler tous les acteurs dans la même pièce fut un casse-tête chinois de qualification olympique, mais tous les sacrifices paraissent futiles quand je pense que je vais me retrouver dans le même espace artistique que ces cinq individus si extraordinaires, si créatifs», a fait savoir Dolan par communiqué. 

L'hyperactif - son sixième film en sept ans - n'accorde aucune entrevue à propos de cette adaptation de la pièce du dramaturge français Jean-Luc Lagarce dont l'annonce s'est faite simultanément ici, aux États-Unis et en Europe, enflammant instantanément les réseaux sociaux.

Il faut dire que le cinéaste de 26 ans réunit la crème des acteurs français. Seydoux, révélée par La vie d'Adèle, et Cassel sont à l'écran en ce moment dans Journal d'une femme de chambre (Benoît Jacquot). Marion Cotillard, oscarisée pour La môme, est devenue l'actrice française la plus en vue depuis Juliette Binoche. Gaspard Ulliel joue le rôle-titre de Saint Laurent, de Betrand Bonnello, qui prendra enfin l'affiche ici le 22 mai après sa présentation à Cannes, l'an passé. Nathalie Baye, qui a fait les beaux jours du cinéma d'auteur avec Truffaut et Godard, retrouve Xavier Dolan avec qui elle a tourné Laurence Anyways (2012).

Attente trop longue

Il a beaucoup été question, ces derniers mois, du premier tournage américain de Dolan, The Death and Life of John F. Donovan, avec Kit Harrington, Jessica Chastain et Susan Sarandon. Mais le réalisateur de J'ai tué ma mère trouvait l'attente trop longue. 

«Je suis très enthousiaste à l'idée de tourner John F. Donovan, mais le film n'étant prévu qu'à l'automne prochain, je voulais d'ici là garder la main et retrouver le terrain de jeu du plateau de tournage avant de démarrer la grosse machine que sera Donovan. J'ai pensé que Juste la fin du monde saurait bien tendre un pont entre Mommy et John F. Donovan, deux projets dont les genres et profils sont assez distincts.»

Juste la fin du monde évoque le retour d'un écrivain dans son village natal, après 12 ans d'absence, pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Il s'agit d'une deuxième adaptation théâtrale pour Dolan, après Tom à la ferme. «C'est intimidant de porter à l'écran l'univers, l'intimité, le regard d'une autre personne. C'est une grande responsabilité, et qui implique un risque. Mais c'est précisément ce qui rend l'exercice très, très inspirant.»

Séville International lancera les ventes du film lors du célèbre Marché de Cannes, du 13 au 22 mai, et prendra part à son rayonnement international, à l'exception de la France, représentée par MK2.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer