Les souvenirs: que reste-t-il de nos amours?

On croit vraiment à la relation spéciale qu'entretient... (Photo fournie par AXIA Films)

Agrandir

On croit vraiment à la relation spéciale qu'entretient Romain (Mathieu Spinosi), écrivain en devenir, avec sa mamie (Annie Cordy), qui se trouve trop jeune pour vivre chez les vieux.

Photo fournie par AXIA Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Peut-on évoquer avec sensibilité et une douce mélancolie le temps qui fuit dans une oeuvre qui va toucher les gens sans être trop mièvre? Jean-Paul Rouve relève ce défi avec un certain brio dans Les souvenirs, grâce à un solide scénario et à une distribution hors pair. Le film a d'ailleurs connu un beau succès populaire en France.

Les souvenirs s'ouvre sur une séquence d'un enterrement et d'une course contre la montre montée en parallèle. Celle de Romain (Mathieu Spinosi), 23 ans, en retard aux funérailles de son grand-père. «Comment on fait pour se tromper de cimetière!» lui lance, exaspéré, son père Michel (Michel Blanc). Sa grand-mère (Annie Cordy), elle, ne lui en tient pas rigueur. Le ton est donné, celui d'une comédie dramatique qui lie le passé au présent.

La mise en place est assez longue, mais elle permet ensuite de mieux saisir les enjeux dramatiques. Assez simples, mais pertinents. Désoeuvré et bougonneux, Michel vit, à 62 ans, une crise de la retraite. Et de couple. Romain, un étudiant en lettres, pose sur eux un regard amusé et détaché - il est plus proche de sa mamie que de son paternel. Il va souvent la visiter dans cette maison de retraite où elle se trouve trop jeune (à 85 ans) pour tous ces vieux! C'est d'ailleurs Romain qui part à sa recherche lorsqu'elle fait une fugue.

Le long métrage prend alors véritablement son envol. Tous ces petits riens qui s'accumulent prennent tout leur sens. En fait, le regard que pose Romain sur sa famille est celui de l'écrivain en devenir qui acquiert l'expérience et la maturité pour écrire son premier roman.

Jean-Pierre Rouve, habitué aux comédies comme acteur, sait mettre en évidence l'humour pince-sans-rire et un peu décalé des Souvenirs (il faut voir le sourire en coin qu'arbore Romain quand il écoute les tirades de son père). Rouve joue d'ailleurs avec beaucoup d'humanité l'un des truculents personnages secondaires qui peuplent le film. Ceux-ci - le coloc de Romain obsédé par les filles, le garagiste philosophe à deux sous - permettent au long métrage de sortir un peu de ses sentiers battus.

Les souvenirs n'est pas le premier (ni le dernier) film à s'intéresser à ce qu'il reste de nos amours quand on leur a consacré toute une vie, à ce temps qui passe sans cesse et qui ne nous laisse souvent qu'une nostalgie du temps révolu. Mais le ton est bon et les personnages, attachants.

Les acteurs y sont pour beaucoup. Le grand Michel Blanc, aux compositions inoubliables dans, entre autres, Tenue de soirée et Monsieur Hire, en fait parfois un peu trop. Mais il est touchant en vieux qui râle pour masquer son désarroi. Mathieu Spinosi (Les yeux jaunes des crocodiles) a une belle carrière devant lui. On croit vraiment à cette relation spéciale qu'il a avec sa mamie et qui lui permettra, sur les traces de son passé à elle, de découvrir son avenir.

Cette adaptation du roman éponyme de David Foenkinos boucle la boucle de façon très solide, bien qu'un peu prévisible. On sort de la salle avec un sourire aux lèvres. En se disant que la vie, dans toute sa banalité, a parfois beaucoup à offrir si on y prête attention.

***

Au générique

Cote: ***

Titre: Les souvenirs

Genre: comédie dramatique

Réalisateur: Jean-Paul Rouve

Acteurs: Mathieu Spinosi, Michel Blanc et Annie Cordy

Salles: Clap et Clap au Musée de la civilisation

Classement: général

Durée: 1h34

On aime: la délicatesse du traitement, la relation intergénérationnelle, les truculents personnages secondaires

On n'aime pas: la réalisation assez convenue, un manque d'originalité, la musique insistante

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer