Le prix Guichet d'or remis à Xavier Dolan pour Mommy

Xavier Dolan a déclaré que le fait que Mommy ait remporté... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Xavier Dolan a déclaré que le fait que Mommy ait remporté ce prix est un signe de la diversité du cinéma québécois et de l'intérêt du public pour la création.

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
Montréal

Après les trophées qui s'accumulent, Xavier Dolan a aussi reçu le prix Guichet d'or de Téléfilm Canada pour son film Mommy, qui est le long métrage de langue française ayant obtenu les meilleures recettes en 2014.

Le film, un succès critique et public, a engendré des recettes au guichet de 3,3 millions $.

Le réalisateur et scénariste Xavier Dolan a reçu mercredi une bourse de 40 000 $ de Téléfilm Canada. Le prix est de 20 000 $ pour le réalisateur et 20 000 $ pour le scénariste d'un film: le jeune homme ayant cumulé les deux rôles, il obtient ici la totalité de la somme.

En recevant son chèque, le réalisateur a déclaré que le fait que Mommy ait remporté ce prix est un signe de la diversité du cinéma québécois et de l'intérêt du public pour la création.

«Ce prix me tient particulièrement à coeur parce que c'est celui qui confirme qu'il y a une confluence entre la création authentique et le succès commercial», a-t-il déclaré lors de la remise du prix, à Montréal.

«Il n'y a pas qu'un type de cinéma que les gens ont envie de voir, il n'y a pas qu'un type de cinéma qui peut réussir», s'est réjoui le jeune réalisateur et scénariste, qui juge que «c'est primordial pour la santé d'une culture et d'une industrie».

Que les gens soient allés voir son film en si grand nombre, «c'est la plus grande récompense», a-t-il expliqué. Bien qu'il ait reçu de nombreux prix et ait été louangé partout dans le monde - ce qui l'a ravi - il estime qu'«au final, le vrai succès n'est pas industriel, il n'est pas artistique, il n'est pas critique: il est public».

«On ne fait pas des films pour maman et papa, pour un critique à gauche, un critique à droite: on fait des films pour qu'ils soient vus», a expliqué le réalisateur par la suite en entrevue.

Fulgurante carrière

Le film est le récit poignant d'un trio composé d'une mère monoparentale, de son fils au comportement violent et d'une voisine vivant son propre drame, qui tente d'apporter son aide. Il parle notamment des liens forts d'amitié entre femmes, de santé mentale, et des difficultés de la vie familiale.

Le long métrage a connu une fulgurante carrière ici comme ailleurs dans le monde. Il a notamment remporté le César du meilleur film étranger et le prestigieux Prix du jury au Festival de Cannes, ex aequo avec le plus récent long métrage de Jean-Luc Godard. Il a tout récemment gagné neuf trophées au gala des prix Écrans canadiens. Le film a par ailleurs été présenté dans une soixantaine de festivals étrangers, dont à Melbourne, à Dubaï et à Los Cabos.

L'an dernier, le prix Guichet d'or avait été remis au réalisateur et scénariste du film Louis Cyr: l'homme le plus fort du monde. Au cours des années précédentes, les artisans des films Les 3 p'tits cochons, Cruising Bar 2, De père en flic, Piché : entre ciel et terre, Starbuck et Omertà ont été récompensés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer