Autrui: (Sur)vivre dans la rue

Autrui est porté par la performance subtile de... (Photo: fournie par Métropole Films)

Agrandir

Autrui est porté par la performance subtile de Robin Aubert.

Photo: fournie par Métropole Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Sur l'affiche d'Autrui, il y a un clochard magané qui nous dévisage, coiffé d'une question : «Elle a hébergé cet homme. Le feriez-vous?» Ça ne pourrait être plus clair sur la position dans laquelle Micheline Lanctôt veut placer le spectateur. Mais l'inconfort disparaît dès que celui-ci se sent happé par ce film fascinant et profondément humain sur la rencontre fortuite entre deux individus qui souffrent, à un degré différent, du mal de vivre.

Ce sans-abri rebutant réduit presque à l'état animal (il grogne plus qu'il ne parle), c'est Éloi (Robin Aubert, magistral). Cette trentenaire déboussolée, c'est Lucie (Brigitte Pogonat). On ne sait pas pourquoi elle pose ce geste altruiste (pour elle ou pour lui?), comme on ignore pourquoi il est dans la rue. Et c'est une grande force du film de nous laisser remplir les blancs.

Lucie recueille Éloi après qu'il eut squatté la cour arrière de son appartement. Évidemment, il va s'incruster. Et ce sera très rock'n roll. On peut supputer longtemps sur les raisons qui les poussent à se côtoyer (la solitude, la détresse, le contact humain?). 

Autrui est un film exigeant. Parce qu'il ne donne pas tout tout cuit dans la bouche du spectateur. C'est là que logent ses plus belles récompenses même si le film est dur - réaliste, en somme - et nous rend parfois profondément mal à l'aise. Éloi n'a plus de filtre et sa franchise brutale heurte de plein fouet. Exemple, de mémoire : «Ton p'tit appartement, tes p'tits tetons, ton p'tit coeur... tout est petit chez toi.»

En fait, comme lui rappelle cruellement l'homme, il préfère la rue à la générosité de Lucie, une aberration qu'il rejette en bloc. Lucie endure les vexations - il l'insulte, crie, l'agresse - sans trop savoir comment réagir. Au début. Parce qu'elle change, elle aussi. Mais on vous laisse la surprise de la trajectoire de cette étrange relation.

Ce portrait sans concession d'une situation inusuelle confronte le spectateur quant à son propre système de valeurs. Ce refus du compromis honore la réalisatrice. Micheline Lanctôt signe une oeuvre profondément humaine, sans porter de jugement.

Sa réalisation va droit au but puis avance par ellipses. Nombre de questions, aux sens propre et figuré, se retrouvent néanmoins en suspens. Tout en proposant un film très organique, vivant. Il faut souligner à ce propos le très efficace travail sur la bande-son, qui traduit la pulsion de la ville et son aspect parfois agressant.

Autrui est un drame social pertinent, porté par la performance subtile de Robin Aubert. Dans la peau d'Éloi, un rôle extrêmement physique, l'acteur évite la caricature et les tics avec beaucoup de finesse. Même si Brigitte Pogonat, dans un rôle plus ingrat d'introvertie, s'avère plutôt juste, Aubert attire immanquablement le regard avec son charisme et la détresse qu'il porte comme une chape.

Bien sûr, il faut accepter la prémisse de cette relation repoussoir. À ce chapitre, le long métrage manque parfois de pouvoir de persuasion. Ce qui l'aurait rendu encore plus percutant. N'empêche. Même après quelques jours, certaines scènes me hantent encore. À l'aune du nombre de films aussitôt vus, aussitôt oubliés, c'est tout à son honneur.

=> Au générique

  • Titre : Autrui *** 1/2
  • Genre : drame
  • Réalisatrice : Micheline Lanctôt
  • Acteurs : Robin Aubert et Brigitte Pogonat
  • Salle : Clap
  • Classement : général
  • Durée : 1h40

On aime : l'intensité d'Aubert. L'humanisme. Le refus du compromis. La place à l'imagination

On n'aime pas : une prémisse un peu abracadabrante

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer