L'armée rouge: propagande sur glace

Le parcours du défenseur Slava Fetisov, tombé en... (Photo fournie par Métropole Films)

Agrandir

Le parcours du défenseur Slava Fetisov, tombé en disgrâce en Russie quand il ira jouer dans la LNH, puis réhabilité sous Vladimir Poutine, permet d'amalgamer la petite histoire de l'équipe de l'Armée rouge à la grande histoire de la guerre froide.

Photo fournie par Métropole Films

Le SoleilÉric Moreault 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'armée rouge (Red Army), malgré son biais idéologique, est un documentaire absolument fascinant, vivant, drôle et intelligent. En racontant l'histoire du club de hockey de l'Armée rouge à travers les yeux de son fameux capitaine Slava Fetisov, Gabe Polsky démontre non seulement comment l'URSS utilisait le sport comme arme de propagande massive, mais il illustre aussi la montée et la chute de la superpuissance soviétique. Ce film devrait exercer un formidable attrait même pour les néophytes de notre sport national.

Polsky connaît bien son sujet, lui, un fils d'immigrant établi à Chicago qui a joué au hockey pour l'université Yale. Le documentariste a fait l'impasse sur les premiers affrontements entre les Soviétiques et les Canadiens pour amorcer son récit chronologique au moment où Fetisov, considéré comme l'un des plus grands défenseurs de tous les temps, se joint à l'Armée rouge (fondée par Staline).

Pour deux raisons. D'abord, parce que Fetisov est un personnage absolument captivant et que son parcours fournit un puissant arc dramatique. Charismatique et articulé, il crève l'écran. Ensuite, parce qu'il permet à Polsky de démarrer son histoire un peu avant 1978 - l'arrivée du détesté Viktor Tikhonov (un monstre) à la barre de l'équipe, mais aussi l'année où les Soviétiques envahissent l'Afghanistan. 

Polsky amalgame comme ça, tout au long du film, la petite histoire de l'équipe à la grande histoire de la guerre froide avec quantité d'images d'archives et d'entrevues pour expliquer le contexte. Le montage rapide, l'humour mordant de Polsky, les séquences de vibrants moments (du «miracle sur glace» de 1980 à l'arrivée des Soviétiques dans la LNH et à la fin de la «menace» communiste) ne laissent aucun répit au spectateur.

Sa principale force réside toutefois dans son profond côté humain. Il y a du drame, de l'amitié et des trahisons qu'aucune fiction ne peut réussir à égaler dans l'évocation des années où Fetisov a joué avec Makarov, Krutov, Larionov et Kasatonov (tous interviewés). 

Mais il y a aussi les abus commis sur les joueurs au nom de la raison d'État - le hockey était secondaire comparé au véhicule idéologique que représentaient les victoires de l'Armée rouge sur les autres formations, en particulier canadiennes et américaines. Le gardien Vladislav Tretiak livre un témoignage éloquent : à 32 ans, il était brisé physiquement et psychologiquement.

Le film lève le voile sur les épouvantables conditions d'en-traî-nement, l'encadrement des joueurs par le KGB et les manoeuvres des membres du Politburo pour les tenir en laisse. Fetisov deviendra d'ailleurs un traître mis au ban de la société quand il quittera l'Armée rouge parce que Tikhonov n'a pas honoré sa promesse de le laisser jouer dans la LNH (où il gagnera deux coupes Stanley par la suite). 

Évidemment, L'armée rouge devient un microcosme du sort du peuple. Mais il nous montre aussi la renaissance de la Russie sous Vladimir Poutine - qui nomme Fetisov ministre des Sports en 2002. Ce dernier n'apparaît pas toujours sous son meilleur jour et Polsky s'assure d'avoir le dernier mot, de façon hilarante.

Documentaire à la fois sportif et sociopolitique, L'armée rouge est une formidable réussite. Il démontre que le sport transcende parfois la condition humaine. Fortement recommandé.

Au générique

Titre : L'armée rouge

Genre : documentaire

Réalisateur : Gabe Polsky

Salle : Clap

Classement : général

Durée : 1h25

On aime : à peu près tout

On n'aime pas : le biais idéologique qui dépasse

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer