Un Grammy pour une ancienne du Séminaire Saint-François

Kathleen Heffernan (au centre) agissait comme productrice du... (AP, Frazer Harrison)

Agrandir

Kathleen Heffernan (au centre) agissait comme productrice du clip Happy de Pharrell Williams.

AP, Frazer Harrison

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Alors que plusieurs regardaient la soirée des prix Grammy à la télé, Kathleen Heffernan, une ancienne élève du Séminaire Saint-François de Cap-Rouge, y prenait part dimanche soir après avoir remporté le prix de la meilleure vidéo de l'année en tant que productrice du clip Happy de Pharrell Williams.

«C'était la première fois que j'étais en nomination aux Grammy, alors j'étais très excitée», raconte au bout du fil celle qui réside maintenant à Los Angeles et travaille pour la boîte de production Iconoclast.

En fait, la Québécoise de 31 ans avait deux chances sur cinq de remporter ce prix, puisqu'elle et son équipe complétée par Roman Pichon Herrera, Jett Steiger et Cedric Troadec avaient aussi produit le clip The Golden Age du chanteur français Yoann Lemoine, alias Woodkid.

«C'était vraiment fantastique d'être aux Grammy! En juin, on avait gagné le prix du meilleur projet interactif au Festival international de la créativité - Lions Cannes, mais malheureusement, je n'avais pas pu être présente. Cette fois, on a gagné et j'y étais», poursuit-elle.

«Nous avons participé à la cérémonie prégala télévisée au Théâtre Nokia. Ensuite, on nous amenait au Staples Center, où avait lieu le gala, via un passage souterrain. On était tous interviewés à notre arrivée, puis on nous amenait à notre siège», raconte-t-elle au sujet de son expérience.

Kathleen a également eu la chance d'être invitée à la petite soirée que Pharrell Williams avait organisée pour célébrer ses trois Grammy. «Ça, c'était toute une expérience! Beyoncé, Jay Z et Rihanna étaient tous là et avec Pharrell, on s'amuse toujours», relate-t-elle.

C'est le projet 24 Hours of Happy, un vidéoclip interactif d'une durée de 24 heures, et sa version courte de quatre minutes qui ont valu à Kathleen et à ses collègues le prestigieux petit gramophone doré. «L'équipe de réalisation du clip a eu cette idée fantastique d'un clip de 24 heures, et on a beaucoup aimé. Quand nous avons entendu la pièce Happy, nous nous sommes dit que ce serait parfait pour ce genre de clip, alors nous avons présenté l'idée à Pharrell et il a adoré ça», indique Kathleen Heffernan.

Née à Montréal, la productrice est déménagée à Québec au moment de commencer l'école primaire parce que son père avait décroché un emploi chez MIL-Davie. Elle a fréquenté l'école de l'arbrisseau, puis le Séminaire Saint-François au secondaire. «Je me souviens encore du père Boulé, qui était tout un mentor», se remémore-t-elle.

Sur le tas

Kathleen Heffernan a terminé son secondaire à Kingston, en Ontario, où sa famille s'était installée après que son père eut obtenu un poste chez Bombardier. Elle a ensuite fait des études en histoire de l'art et en français à l'Université Queen's.

«Mon métier, je l'ai appris sur le tas en travaillant auprès de personnes comme Charlotte Clay Huggins et Beau Flynn, à qui je dois beaucoup. J'ai appris énormément avec eux et, ensuite, j'ai commencé à produire moi-même», indique-t-elle.

Huggins et Flynn ont produit le film Voyage au centre de la Terre aux Studios Mel's de Montréal, la première production sur laquelle Kathleen a travaillé. «Ensuite, j'ai déménagé à Los Angeles et j'alternais entre Montréal et L. A. J'ai débuté au cinéma, mais j'ai toujours été attirée par le monde de la musique. Mes parents étaient amis avec les membres de Blue Rodeo et j'ai grandi en allant voir leurs spectacles.»

C'est donc vers le domaine musical qu'elle s'est dirigée. En plus de Happy, elle a produit des vidéoclips pour plusieurs artistes en vue, notamment Kanye West, Arcade Fire, Jake Bugg et Bon Iver, et s'envolera bientôt pour Miami pour un tournage avec la chanteuse Rihanna.

Partager

À lire aussi

  • 57<sup>es</sup> Prix Grammy: Sam Smith consacré

    Disques

    57es Prix Grammy: Sam Smith consacré

    Le Britannique Sam Smith a dominé la 57e soirée des prix Grammy dimanche soir en décrochant quatre petits gramophones dorés, dont celui de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer