Les yeux jaunes des crocodiles: la tyrannie des apparences

L'intérêt des Yeux jaunes des crocodiles réside dans... (Photo fournie par les films Métropole)

Agrandir

L'intérêt des Yeux jaunes des crocodiles réside dans l'interprétation convaincante des trois principaux interprètes: Julie Depardieu (à droite) en femme bonasse au grand coeur, Emmanuelle Béart (au centre) en arriviste assoiffée de reconnaissance et Patrick Bruel, en homme qui découvre qu'il passe à côté de ce qui compte le plus: voir son fils grandir.

Photo fournie par les films Métropole

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pas facile, l'adaptation d'un roman à succès. Soit on ne veut pas trahir l'oeuvre, soit on veut à tout prix prendre ses distances. Les réalisateurs qui manquent d'imagination et de talent choisissent généralement la première option. Ce qu'a fait Cécile Telerman. Heureusement pour elle, la réalisatrice pouvait compter sur des personnages bien définis et une distribution hors pair pour Les yeux jaunes des crocodiles.

Le succès populaire de Katherine Pancol énerve l'institution littéraire - les critiques de l'auteure sont aux antipodes, comme les deux soeurs du récit -, mais il est indéniable. D'où l'adaptation de cette histoire prévisible mais divertissante.

Tout oppose Joséphine (Julie Depardieu) et Iris (Emmanuelle Béart). La première est une universitaire monoparentale qui vivote, alors que la deuxième, une bourgeoise égoïste et manipulatrice, se laisse entretenir par son mari avocat (Patrick Bruel). Iris vit en perpétuelle représentation, une vie vide de sens et d'accomplissements. Piégée à un souper où son oisiveté lui revient en pleine face, elle prétend écrire un roman sur le Moyen Âge - dont sa soeur est spécialiste. Elle supplie Jo de lui prêter sa plume.

Évidemment, le livre va s'avérer un immense succès et bouleverser la dynamique (malsaine) entre les deux femmes. Autour de cette énorme supercherie gravitent des histoires parallèles que Cécile Telerman (Quelque chose à te dire) peine à maintenir en orbite. Et qui se révèlent superflues, faute de substance et de constance. Sauf pour la relation tumultueuse entre Jo et son odieuse fille aînée, une ado de 15 ans qui l'accable de reproches et qui idolâtre Iris, jusqu'à ce que la vacuité de sa tante lui explose en pleine face.

Les yeux jaunes des crocodiles exploite avec un certain aplomb la question des apparences. Ici, tout le monde joue un rôle, le cas le plus extrême étant Iris, dont l'existence repose sur les mensonges qu'elle entretient (y compris envers elle-même). Les soeurs, qui vivent une crise de la quarantaine, sont les deux faces d'une même médaille. C'est un peu manichéen, mais très efficace. On se surprend à désirer ardemment la chute de la méchante et l'éclosion de l'exploitée pour qu'elle brille de tous ses feux.

En fait, l'intérêt de cette comédie dramatique classique réside dans l'interprétation convaincante des trois principaux interprètes. Julie Depardieu est parfaite en femme bonasse au grand coeur qui s'affirme tranquillement. Emmanuelle Béart aussi dans la peau de cette arriviste assoiffée de reconnaissance. Quant à Patrick Bruel, il est étonnamment solide et crédible en homme qui découvre qu'il passe à côté de ce qui compte le plus: voir son fils grandir.

Dans le genre qualité française, on passe un bon moment. Mais un ou une autre cinéaste aurait pu élever le récit d'un cran avec une mise de scène plus percutante.

***

Au générique

Cote: ***

Titre: Les yeux jaunes des crocodiles

Genre: comédie dramatique

Réalisatrice: Cécile Telerman

Acteurs: Julie Depardieu, Emmanuelle Béart et Patrick Bruel

Salles: Beauport et Clap

Classement: général

Durée: 2h03

On aime: la forte distribution, les personnages

On n'aime pas: la mise en scène banale et remplie de clichés, le manque d'imagination

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer