Radio-Canada lève le voile sur ses lundis

La direction d'ICI Radio-Canada Télé a dévoilé à... (Ici Radio-Canada Télé, Yan Turcotte)

Agrandir

La direction d'ICI Radio-Canada Télé a dévoilé à ses annonceurs que la case de 19h30 sera dédiée à Trop.

Ici Radio-Canada Télé, Yan Turcotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / La direction d'ICI Radio-Canada Télé a fait tout un mystère autour de sa programmation du lundi soir cet automne, mais on en sait un peu plus maintenant. Le diffuseur a dévoilé à ses annonceurs que la case de 19h30, occupée l'automne dernier par Mes petits malheurs, sera dédiée à Trop, disponible jusqu'ici sur Véro.tv, dans l'Extra d'ICI Tou.tv. On n'attendait pas la comédie mettant en vedette Virginie Fortin et Évelyne Brochu aussi rapidement à la télé. Le formidable duo aura dans les pattes tout un adversaire, Boomerang, gros succès de TVA.

L'auberge du chien noir ayant quitté les ondes, on conserve la case de 20h pour Faits divers, la nouvelle série policière de Joanne Arseneau, style Fargo, avec Isabelle Blais, Émile Proulx-Cloutier et Fabien Cloutier. L'oeuvre affrontera vraisemblablement L'Échappée à TVA. Puis, à 21h, on loge Olivier, la série dramatique inspirée du livre de Josélito Michaud, signée Serge Boucher, qui devrait se battre contre L'imposteur de TVA. Trois nouveautés contre trois séries bien implantées, la bataille risque d'être difficile pour ICI RC Télé.

C'est dire qu'on garde pour l'hiver la nouvelle série de Richard Blaimert, Hubert et Fanny, et Le siège, la minisérie tournée au Nouveau-Brunswick. Rien n'indique cependant qu'elles seront logées le lundi. Par ailleurs, Ici on chante, la nouveauté de Véronic DiCaire, a été programmée le vendredi à 20h cet automne. Bien sûr, il s'agit d'une grille horaire préliminaire, qui pourrait changer d'ici l'automne. Il n'est pas rare de voir un réseau brouiller les cartes au dernier instant, question de surprendre la compétition.

Radio-Canada a aussi annoncé que Le Cheval-Serpent, la nouvelle série de Danielle Trottier sur le monde des danseurs nus, d'abord annoncée pour la saison 2017-2018, a été devancée au 28 juin, sur l'Extra d'ICI Tou.tv.

Avec Bégin, Télé-Québec tient un succès

Y'a du monde à messe ne cesse de gagner des adeptes. Vendredi dernier, le nouveau talk-show de Christian Bégin a rallié 227 000 téléspectateurs à Télé-Québec. Un meilleur score que les trois saisons de 125, Marie-Anne, la défunte émission de Christiane Charette. Avec François Bugingo sur le plateau vendredi, les chiffres ne risquent pas de baisser. Il faut remonter à l'époque de Beau et chaud pour voir cette antenne rassembler autant de téléspectateurs durant la belle saison.

Ce que j'aime de Christian Bégin, c'est qu'il n'arrive pas avec l'air de nous dire : «Je vais vous montrer comment on anime ça, un show de TV». On a pu le trouver prétentieux à une certaine époque, il m'apparaît au contraire d'une grande humilité ici, souvent capable d'autodérision, vraiment intéressé par ses invités. J'avais pourtant craint le pire en lisant le premier communiqué annonçant l'émission, qui promettait pompeusement de «changer un peu le monde». Y'a du monde à messe, «ça change pas le monde, sauf que...», ça suscite un échange d'idées intéressant. La première émission, qui réunissait entre autres Gilbert Rozon et Bernard Drainville, était sans doute la moins consensuelle, et on espère davantage de débats un peu plus musclés dans les semaines à venir.

À ICI Radio-Canada Télé, Le beau dimanche a été vu par 538 000 curieux. Jeudi dernier, le septième match entre les Penguins et les Sénateurs a attiré 856 000 amateurs à TVA Sports.

Séries+ se défend

La direction de Corus Média, propriétaire entre autres de Séries+ et d'Historia, nie s'être débarrassée des séries de fiction québécoises. Vrai que des projets en développement ont été abandonnés, admet la vice-présidente, programmation et contenu des deux chaînes, Brigitte Vincent, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en aura plus jamais. «Notre décision de reporter la mise en chantier d'une série originale pour Séries+ ne constitue pas un abandon de la production francophone; et les choix de programmation que nous faisons à ce moment-ci ne déterminent pas les choix que nous ferons dans le futur», m'a-t-elle répondu par courriel. Or, cette décision ne pouvait pas arriver au pire moment, et a toute l'apparence d'une occasion pour Séries+ de se délester d'un poids lourd. Encore une fois, il faudra s'en remettre à la bonne foi de ces chaînes, qui ont pratiquement tous les droits depuis que le CRTC les a sauvées du peu d'exigences qu'elles avaient en matière de production originale de langue française. Le Journal de Montréal révélait récemment que des producteurs ont été informés que leurs projets n'étaient plus retenus par Séries+, qui connaît pourtant un grand succès avec Plan B actuellement. «Dépitée par cette désolante décision. Accablant», a alors tweeté la comédienne Magalie Lépine-Blondeau.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer