VRAK conserve ses fictions... pour l'instant

Max et Livia met en scène Maxim Martin... (fournie par VRAK)

Agrandir

Max et Livia met en scène Maxim Martin et sa fille Livia dans leurs propres rôles, même si les histoires ne sont pas autobiographiques.

fournie par VRAK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Depuis la semaine dernière, le CRTC autorise VRAK et plusieurs chaînes spécialisées à ne plus investir dans la production de fictions originales de langue française. Rien de moins. C'est dire que Max et Livia, une comédie qu'on tourne en ce moment à Montréal, pourrait être un des derniers vestiges de ce genre à VRAK.

Corus n'a fait ni une ni deux et suspendu cavalièrement ses projets de fictions québécoises pour Séries+. Chez le propriétaire de VRAK, Bell Média, qui possède aussi Super Écran, Canal Vie, Canal D, Z, RDS et Cinépop, on n'a rien annoncé de tel. Même que MED, Le chalet et Jérémie ont toutes été renouvelées pour la saison prochaine, et que les tournages auront bel et bien lieu.

Sa toute nouvelle, Max et Livia, est une idée originale de Maxim Martin, qui avait depuis longtemps envie de travailler avec sa fille Livia, et de mettre à profit leur réelle complicité. Dans le genre, cette comédie familiale se situe quelque part entre Les Parent et Les beaux malaises. Célibataire, Maxim habite un loft avec sa fille de 16 ans. Son meilleur ami, l'humoriste Dominic Paquet, vit avec eux, du moins le temps qu'il rénove la résidence. Marilyse Bourke joue l'ex de Maxim et mère de Livia, et Claudine Prévost, la collègue de Maxim à la radio. Au fil des épisodes, vous verrez Camille Felton et Nan Desrochers jouer les meilleures amies de Livia, de même que Jay du Temple, Serge Postigo, Mariana Mazza et Jean-François Provençal des Appendices.

Sur le plateau, le père et la fille forment un duo absolument charmant. Livia, qui a déjà joué dans la série Dans ma tête à TVA, livre ses répliques avec un naturel fou, et ses yeux brillent lorsqu'elle parle du projet. Pas du tout le profil de l'enfant prodige qui veut absolument faire de la télé, mais plutôt celui d'une adolescente normale qui prend plaisir à jouer la comédie avec son père.

Bien qu'inspirées de la réelle relation du père et de sa fille, les histoires racontées dans Max et Livia ne sont pas autobiographiques. On suivra leurs histoires d'amour respectives, mais aussi leurs différends. Martin Roy, producteur chez Juste pour rire TV, et Frédéric Nassif se partagent la réalisation des 13 épisodes de 30 minutes, qui seront diffusés dès le mardi 5 septembre à 17h30. Maxim Martin signe un épisode, les autres étant scénarisés par une équipe d'auteurs.

Pour en revenir à Corus, je n'en reviens pas du culot avec lequel l'entreprise ontarienne a annulé ses projets destinés à Séries+, à peine quelques jours après l'annonce du CRTC. Ça pressait à ce point? Et avec quelle logique? Corus se tire dans le pied, surtout que Plan B, qui roule actuellement à Séries+, cartonne dans les sondages. Le Journal de Montréal révélait jeudi dernier que les maisons de production Encore Télévision et Avanti Ciné Vidéo avaient été informées que leurs séries étaient suspendues.

Le milieu de la production télévisuelle en tremble, mais le public devrait aussi s'inquiéter. Parce qu'il pourrait très bien devoir se contenter de produits canadiens-anglais doublés en français plus tôt qu'il ne le pense.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer