Julie Snyder rentre à Radio-Canada par la radio

Julie Snyder promet de la radio très visuelle,... (fournie par Productions J)

Agrandir

Julie Snyder promet de la radio très visuelle, puisque des portions de l'émission seront diffusées en direct sur Facebook, et que certains segments se déploieront sur le web. Parmi eux, «Le phare intérieur», une entrevue introspective à laquelle se prêtera une personnalité, à l'intérieur d'un véritable phare, celui du cap Alright, acquis par Julie.

fournie par Productions J

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / On la voyait revenir par la télé, mais c'est plutôt par la radio que Julie Snyder effectuera son retour à Radio-Canada. Durant huit semaines cet été, elle égaiera les débuts de soirée du dimanche avec 5 à 7 aux Îles avec... Julie, entourée d'une équipe de collaborateurs, sur ICI Radio-Canada Première, à la grandeur du pays.

Propriétaire d'une maison là-bas, Julie Snyder est une amoureuse des Îles-de-la-Madeleine, d'où proviendra le talk-show dominical dès le 2 juillet. Sans les contraintes de la télé, elle sera entièrement libre pour ces deux heures hebdomadaires, elle qui n'avait jamais eu d'émission de radio bien à elle, un rêve qui se concrétise. La moitié des émissions seront en direct, dont celle de son anniversaire le 6 août, les autres, pré-enregistrées, à la salle de spectacle de Cap-aux-Meules, Les Pas Perdus.

Julie n'emprunte pas seulement la case horaire de La soirée est (encore) jeune, de 17h à 19h, mais recrute aussi un de ses membres en règle, Olivier Niquet, parmi ses collaborateurs. «Quand on m'a demandé de faire une émission sur une île avec Julie Snyder, je pensais que c'était Occupation double!» a blagué Olivier Niquet. La comédienne Valérie Blais, une amie d'adolescence de Julie, avec qui elle a fait les 400 coups, en fait aussi partie, de même que Stéphane Leclair, qui réalise l'émission en plus d'avoir le titre de moussaillon-chroniqueur. Seul Madelinot du groupe, le photographe, explorateur, plongeur et directeur photo Mario Cyr, avec qui elle avait rendu visite aux blanchons dans L'été indien, viendra raconter ses aventures dans une chronique intitulée «Les yeux de la mer». D'autres noms seront dévoilés bientôt, mais Flicka, le perroquet de Julie qui avait laissé sa marque à La soirée est (encore) jeune, devrait aussi être de la partie.

En plus des chroniques, une prestation musicale est au programme chaque semaine. Julie promet de la radio très visuelle, puisque des portions de l'émission seront diffusées en direct sur Facebook, et que certains segments se déploieront sur le web. Parmi eux, «Le phare intérieur», une entrevue introspective à laquelle se prêtera une personnalité, à l'intérieur d'un véritable phare, celui du cap Alright, acquis par Julie.

Plusieurs n'y voient qu'un premier pas de Julie vers la télévision de Radio-Canada. Mais le diffuseur est clair : les discussions avec la productrice et animatrice n'ont mené à rien de concret, pour le moment. Julie insiste pour dire qu'un projet télé se prépare au moins un an à l'avance, elle qui vient à peine de recevoir son 4 % de TVA. La grande finale du Banquier sera diffusée le dimanche 21 mai à 19h30.

Distrist 31: Tant de questions

Si vous n'avez pas vu la finale de District 31, je vous invite à réserver les prochains paragraphes à une prochaine lecture.

Vincent-Guillaume Otis et Magalie Lépine-Blondeau dans District 31... (Fournie par ICI Radio-Canada Télé) - image 3.0

Agrandir

Vincent-Guillaume Otis et Magalie Lépine-Blondeau dans District 31

Fournie par ICI Radio-Canada Télé

Me semblait bien que nous n'allions pas être fixés sur le retour - ou non - de Magalie Lépine-Blondeau et de Vincent-Guillaume Otis dans District 31. La production a beau nous dire depuis presque un an que les deux acteurs quitteraient à la fin de la saison pour laisser place à deux nouveaux enquêteurs vedettes, la finale de jeudi soir n'a pas dissipé nos interrogations, même qu'elle les a amplifiées.

L'auteur Luc Dionne nous a lancé sur de fausses pistes avec les téléphones répétés de Laurent (Patrick Labbé) à Nadine. Dans son dernier appel, il disait qu'elle et lui allaient assurément se revoir, mais c'est plutôt sur son ex, armé, qu'est tombée Nadine. Kevin (Alexandre Goyette) peut aussi bien lui avoir tiré dessus, ou avoir retourné l'arme contre lui. Ou les deux, pourquoi pas? Rien, à ce moment-ci, ne nous dit que quelqu'un est mort à l'heure fatidique de 21h31. Et il faudra attendre cinq longs mois pour connaître le fond de l'histoire.

Ce 120e épisode concluait une première saison bénie des dieux pour District 31. La quotidienne a créé un tel engouement qu'elle a battu tous les records d'auditoire pour une fiction quotidienne dans cette case horaire à ICI Radio-Canada Télé. Et même les soirs d'éliminatoires de hockey, le public était au rendez-vous. Jusqu'à la fin, Luc Dionne nous aura trituré le coeur en permettant enfin au duo vedette de vivre un voyage d'amoureux. On savait bien qu'il leur retirerait cette récompense au dernier moment.

Belle performance de Marianne Verville, qui faisait de graves aveux à Isabelle (Hélène Bourgeois Leclerc). Et belle scène aussi de Magalie avec Gildor Roy, dont les larmes semblaient venir autant de l'acteur que du personnage. Tout est maintenant possible pour la deuxième saison. Le sevrage commence aujourd'hui!




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer