Sexiste, Le lot du diable?

Julie Boucher... (Historia)

Agrandir

Julie Boucher

Historia

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Y est-on allé un peu fort en imposant une épreuve de bûchage aux finalistes du Lot du diable? Julie Boucher, qui a vu les 95 000 $ de la victoire lui échapper dans la finale de jeudi dernier, pense qu'elle aurait pu gagner si l'épreuve n'avait pas été aussi physique. Un choix «sexiste», a-t-elle confié à l'hebdo beauceron L'Éclaireur Progrès.

Dans cette téléréalité d'Historia, inspirée de la colonisation en Abitibi dans les années 30, l'une des épreuves finales consistait à faire tomber un arbre à coups de haches. Le premier qui réussissait l'emportait. C'est le grand Alain, l'entrepreneur en électricité, qui a gagné.

Pour la coiffeuse de Saint-Victor de Beauce, la production a manqué de jugement en la soumettant à une épreuve beaucoup trop ardue physiquement pour une femme. Elle a fait savoir aux producteurs qu'il aurait été plus juste de donner la victoire au candidat qui était parvenu à faire tomber l'arbre le plus près de la cible. «Je ne me serais pas sentie lésée. Je me suis fait répondre que ce n'est pas après qu'il faut avoir les bonnes idées», m'a-t-elle confié, avec son rire et sa bonne humeur inébranlable.

Et pourtant, Julie a été la plus vaillante des candidates féminines, et méritait de se retrouver en finale. Sans rien enlever à Philippe, le plus maladroit du groupe, on savait que la victoire se jouerait entre Alain et elle. Mais il suffit de lire la page Facebook d'Historia pour savoir que Julie était la favorite du public. Elle a donné le show auquel on s'attend d'une candidate de téléréalité.

L'émission ayant été tournée l'été dernier, Julie avait fini par avaler la défaite. Mais la diffusion de la finale et toutes les réactions engendrées par sa défaite ont réveillé chez elle un sentiment de frustration. «Depuis le début, je disais que la pire chose serait d'arriver deuxième après avoir travaillé si fort. Et c'est arrivé.»

Julie Boucher dit recevoir une tonne de messages d'encouragement depuis jeudi. «Le support me console beaucoup. Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à trouver que c'est sexiste comme finale.» La clientèle de son salon de beauté, Haute Tendance, ne se gêne pas pour la saluer depuis son passage remarqué. «Les gens me remercient d'avoir représenté les femmes comme je l'ai fait. Sans me connaître, ils me disent : «T'es notre gagnante!» Ça, ça vaut 95 000 $.»

Chez Historia, on croit pourtant avoir été juste avec tous les concurrents. Selon la vice-présidente à la programmation, Brigitte Vincent, les cinq dernières épreuves étaient suffisamment variées pour ne pas favoriser un ou un autre candidat. Par exemple, on a demandé aux candidats de traire une vache. Julie ayant grandi sur une ferme, elle aurait pu être avantagée. Mais Alain a choisi au hasard la vache la plus généreuse. À l'épreuve de la drave, où les candidats devaient descendre des rapides sur des billots, elle était aussi avantagée en raison de son poids léger, plaide Brigitte Vincent. Celle-ci aurait été la première à se réjouir de voir une femme remporter le titre de meilleur colon. «Elle avait une cote d'amour incomparable», reconnaît-elle.

Tout au long des 10 épisodes, Julie n'a pas donné sa place pour le travail physique, que ce soit pour installer le toit de la cabane ou construire la chapelle. Mais tout le monde devait y mettre du sien, sans qu'on quantifie le travail de chacun. Pour la finale, c'était autre chose : le premier des trois finalistes à remporter trois épreuves était déclaré vainqueur de la compétition. Rappelons que Julie a tout de même remporté l'épreuve de cuisine et que Lucas l'a choisie comme candidate préférée, ce qui lui a donné un point. Au fait, que serait-il arrivé si Philippe avait remporté des épreuves lui aussi? Deux autres challenges étaient prévus : un quiz et une épreuve de pêche, abandonnés d'office.

La finale a attiré 270 000 téléspectateurs pour sa seule diffusion du jeudi à 21h à Historia et Séries+ en simultané. «Chaque semaine, nous avons eu une augmentation», révèle Brigitte Vincent. Historia, qui a fait le plein d'auditoire et de nouveaux abonnés avec Le lot du diable, n'a pas l'intention de ramener l'émission la saison prochaine. Trop cher. Je ne serais pas étonné de voir un grand réseau s'y intéresser et racheter le concept pour une deuxième saison.

Julie n'en veut pas à Alain, le gagnant. «Ce n'est pas de sa faute. Je suis contente pour lui, il le mérite autant que moi.» Elle admet avoir trouvé difficile son retour à la réalité, aux prises avec un parasite, contracté en buvant de l'eau non potable. «J'ai braillé durant cinq jours à mon retour, à cause du stress qui lâche», affirme celle qui qualifie «Le lot du diable» de «la pire et la plus belle expérience de toute ma vie.» Malgré sa déception, Julie a eu la piqûre de la télévision, et n'hésiterait pas à en refaire. Ce ne sont pas les émissions de rénovation qui manquent.

Les nouveaux du Gala Artis

TVA a choisi de dévoiler au compte-gouttes les artistes en nomination à son prochain Gala Artis, toute la semaine à Salut, bonjour! Lundi, Gino Chouinard a annoncé les noms de ceux qui obtiennent leur première à vie, les heureux élus étant Adib Alkhalidey (Like-moi!), Mathieu Baron (Unité 9), Mehdi Bousaidan (MED), Sophie Cadieux (Lâcher prise), Johane Despins (L'épicerie), Alexandre Goyette et Maude Guérin (Feux), Marc-André Grondin (L'imposteur), Vincent-Guillaume Otis (District 31), Phil Roy (ALT et Code G.) et Antoine Vézina (lol : -) et Web thérapie). Présentée plus tard cette année, la soirée est prévue pour le dimanche 14 mai et animée par Guy Jodoin. À noter qu'on a abandonné les appellations séries et téléromans pour emprunter les titres de séries dramatiques saisonnières et annuelles, adoptés par les Gémeaux.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer