Télé de janvier: les gagnants et les perdants

CHRONIQUE / Si on n'a jamais une deuxième chance de réussir sa première... (123RF/Roman Fedin)

Agrandir

123RF/Roman Fedin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Si on n'a jamais une deuxième chance de réussir sa première impression, quelles sont les nouveautés qui ont su gagner votre coeur depuis le retour des Fêtes à la télé? Et quels retours ont su conserver votre attachement? Un peu tôt pour tirer de solides conclusions. Fragmentaires, les résultats d'auditoire des deux premières semaines de janvier nous donnent quand même une idée de ce qui a accroché le public.

La nouvelle émission de Véronique Cloutier, Votre beau... (Fournie par ICI Radio-Canada Télé) - image 1.0

Agrandir

La nouvelle émission de Véronique Cloutier, Votre beau programme, n'atteint pas les cotes d'écoute d'un million tant convoitées, mais s'en tire quand même très bien à 833 000 téléspectateurs.

Fournie par ICI Radio-Canada Télé

Parlons d'abord des nouveautés. On a beaucoup jasé de Votre beau programme, qui marque le retour de Véronique Cloutier à la télé. On visait le million, mais les deux premières émissions ont connu des résultats plus modestes, intéressant 833 000 téléspectateurs à ICI Radio-Canada Télé, incluant les personnes qui l'ont enregistrée. C'est moins que L'heure bleue, qui en a captivé 1 165 000 la première semaine, et 1 079 000 la deuxième, à TVA. À 833 000, on ne peut pas parler d'échec, mais disons que les chiffres sont en dessous de ce qu'on pouvait espérer pour Véro. Le diffuseur a ajouté une reprise le dimanche à 17h, qui n'a attiré que 187 000 téléspectateurs, sans compter les enregistrements.

Bon départ pour Lâcher prise, la série d'Isabelle Langlois, qui dépasse tout juste le million avec 1 013 000, le lundi à 19h30, une case qui en arrachait avec Les Parent l'an dernier. On verra à l'usure, parce La voix s'en vient bientôt à TVA. Deuxième chance, la nouveauté de Marina Orsini et Patrick Lagacé, s'est composée un noyau de 693 000 convaincus pour ses deux premières semaines, le samedi à 20h, tout juste après En direct de l'univers, qui en retient 850 000.

District 31 cartonne

Phénomène de l'automne, la série de Luc Dionne... (Fournie par ICI Radio-Canada Télé) - image 2.0

Agrandir

Phénomène de l'automne, la série de Luc Dionne District 31 continue d'intriguer 1 280 000 personnes chaque soir.

Fournie par ICI Radio-Canada Télé

Phénomène de l'automne, District 31 cartonne aussi cet hiver. Cette semaine, la quotidienne de Luc Dionne a battu son propre record; l'épisode de lundi à 19h a été suivi par 1 216 000 accros, un véritable phénomène. Lorsqu'on regarde les données incluant les enregistrements, c'est encore plus impressionnant : 1 280 000 téléspectateurs sont restés scotchés devant la série pour ses deux premières semaines en janvier. C'est tout à fait inusité, dans le contexte actuel, que le public suive assidûment une série diffusée chaque soir. District 31 reste aussi la série la plus regardée sur ICI Tou.tv, imaginez si on comptabilisait tous ces chiffres. Les producteurs prévoyaient au départ changer à l'automne les deux enquêteurs principaux, joués par Magalie Lépine-Blondeau et Vincent-Guillaume Otis, comme on le faisait pour 30 vies tous les six mois. Ce succès inattendu les fait réfléchir, et ils pourraient bien convaincre les deux vedettes de conserver leurs rôles. À suivre.

Chose certaine, ça ne donne pas beaucoup de chances à Piment fort, qui a perdu presque la moitié de ses adeptes à 19h, passant de 1 186 000 à 668 000 en un an. Cette semaine, sans compter les enregistrements, l'émission de Normand Brathwaite est passée sous la barre des 600 000 assidus, ce qui est certainement préoccupant pour TVA.

Tous réseaux confondus, la fiction la plus regardée reste, et de loin, Unité 9, avec ses 2 002 000 irréductibles. La moitié des téléspectateurs devant leur écran le mardi à 20h regardent le téléroman de Danielle Trottier, ce n'est pas rien. Et ce, après cinq saisons. Bonne décision d'envoyer Ruptures le lundi à 20h? La série d'ICI Télé n'est pas en difficulté, frôlant le million avec 976 000 adeptes, étant donné que L'échappée en conserve 1 328 000 à TVA. À 21h, Les pays d'en haut se porte à merveille avec ses 1 350 000 fans, contre 922 000 pour Karl & Max, un score semblable à celui des Jeunes loups l'an dernier. En déplaçant L'auberge du chien noir le jeudi à 20h, la direction d'ICI Télé se disait convaincue que le public suivrait, et elle a eu partiellement raison; 743 000 sont toujours au rendez-vous, en baisse de 150 000.

Dimanches soir

Qu'en est-il des dimanches soir? Le banquier, qui en est à ses dernières heures, a fait très belle figure, ralliant 1 740 000 adeptes à TVA. C'est ce qu'on appelle partir dans la gloire pour Julie Snyder, qui aura assuré devant son rival, Tout le monde en parle, tout de même suivi par 1 246 000 disciples à ICI Télé. La critique n'a vraiment pas été tendre à l'endroit de la finale des Beaux malaises, qui a néanmoins retenu pas moins de 2 027 000 téléspectateurs, des chiffres dignes d'Unité 9. Le public aura été fidèle jusqu'au bout.

L'émission déjantée d'Éric Salvail Les recettes pompettes a... (Fournie par VTélé) - image 3.0

Agrandir

L'émission déjantée d'Éric Salvail Les recettes pompettes a perdu près de 250 000 adeptes.

Fournie par VTélé

Du côté de V, à ma grande surprise, le principal perdant s'appelle Les recettes pompettes, qui a perdu près de 250 000 adeptes, passant de 762 000 à 518 000. Le diffuseur, qui n'avait compilé les résultats que de la première semaine, plaide que plusieurs suivent les soirées arrosées d'Éric Salvail sur noovo.ca, et que ces chiffres ne comptent pas dans les cotes d'écoute. L'idée d'envoyer Taxi payant à la place de Ces gars-là le lundi à 20h en est peut-être en partie responsable; avec ses 296 000 fidèles, l'émission d'Alexandre Barrette fait une moins bonne locomotive que la comédie de Simon Olivier Fecteau et Sugar Sammy, qui en attirait 460 000. Consolation pour Éric Salvail : son talk-show de fin de soirée n'a pas bougé dans les chiffres, ralliant 375 000 habitués.

Au 5 à 7, la lune de miel se poursuit entre Coup de foudre et le public, au nombre de 324 000 à 18h, alors qu'Atomes crochus en avait 285 000 en janvier 2016. Un souper presque parfait a perdu quelques plumes, mais conserve tout de même 407 000 fidèles. Le jeudi soir, ça va très bien pour L'amour est dans le pré, vue par 664 000 curieux, comparativement à 620 000 l'an dernier. 

On le sait, les reprises des Belles histoires des pays d'en haut qui se promènent d'ICI Radio-Canada Télé à ICI ARTV, obtiennent toujours la faveur du public. En est-il de même pour Entre chien et loup, que Prise 2 a ressorti des boules à mites depuis janvier? Eh bien oui, même qu'à 18h chaque soir, le téléroman d'Aurore Dessureault-Descôteaux a doublé l'auditoire dans cette case, rejoignant 40 000 nostalgiques. En additionnant les 22 000 qui le regardent l'après-midi, Entre chien et loup se classe parmi les émissions les plus regardées de la chaîne, 33 ans après sa diffusion à TVA. Comme dirait Joseph Bernier : «My Gody»!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer