Ruptures: attention danger

Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin)... (fournie par ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin)

fournie par ICI Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Fans de Ruptures, préparez-vous à une deuxième saison intense et riche en rebondissements. L'avocate en droit de la famille Ariane Beaumont en aura plein les bras avec une histoire de garde d'enfants, un cas de pédophilie et le divorce de sa collègue Claude. Attendez-vous à des scènes à déchirer le coeur. Et à des fins d'épisode renversantes.

Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin) se laissait atteindre par les causes qu'elle défendait dans la première saison, et ça ne changera pas. Vous la verrez craquer sous la pression. Mais il faut dire qu'elle ne se l'est pas donnée facile, en s'attaquant à des membres du crime organisé, dont Robert Foster (Sébastien Huberdeau), plus dangereux et désaxé que jamais. Le réalisateur François Bouvier, qui succède à Mariloup Wolfe, a bien rendu toute la tension qui entoure la sécurité d'Ariane, qui se sent épiée du soir au matin.

Dans les premiers épisodes, on règle le cas de Romane (Bianca Gervais), qui tente d'obtenir la garde exclusive de son fils et d'écarter le père, Foster. La fin du premier épisode, que je n'avais pas vue venir, est si brutale qu'il vous faudra peut-être vous cacher les yeux en la regardant.

La première saison s'était conclue sur la séparation d'Ariane et d'Étienne (Vincent-Guillaume Otis), celui-ci ayant vidé le condo en partant. L'avocat infidèle n'a quand même pas abandonné. Le prof de voix (Guillaume Lemay--Thivierge) est toujours dans le décor, même si Ariane le sait maintenant marié. On sent que cette histoire n'est pas finie. 

Ariane aura à défendre Claude (Isabel Richer) pour son divorce, et ça s'annonce presque aussi épique qu'une célèbre cause qui fait la manchette en ce moment chez nous. Rappelons que Ruptures s'inspire librement de la carrière de Suzanne Pringle, l'avocate de Julie Snyder. On annonce de terribles affrontements avec l'impitoyable Marie Rousseau (Catherine Trudeau), l'avocate qui semble avoir une roche à la place du coeur, et qui lance toujours les répliques les plus assassines.

Quelques personnages font leur apparition. Serge Postigo joue un enquêteur comme on en voit dans Une femme exemplaire, qui espionne et trouve des preuves incriminantes. Il sera mis à profit dans l'affaire Foster contre Romane.

Geneviève Brouillette joue la femme de Jean-Luc De Vries (Normand D'Amour), grand patron de l'ancienne firme d'Ariane et qui trompe sa femme à tour de bras. Martine Francke incarne une travailleuse sociale plus rigide qu'humaine. Au fil des épisodes, on verra Benoît McGinnis, Catherine De Léan et Jean L'Italien en juge.

J'ai adoré les deux premiers épisodes. Aucun répit pour le télé-spectateur, on va droit au but, et on est épuisé pour la pauvre Ariane, qui semble dépassée par ce qu'elle vit. Encore une fois, Mélissa Désormeaux--Poulin est formidable dans ce rôle de femme forte, pourtant toujours sur le point de défaillir. Son plaidoyer pour la défense du fils de Romane tire les larmes.

Les auteurs Isabelle Pelletier et Daniel Thibault ont eu de l'aide de Luc Dionne pour les deux premiers épisodes et de Jacques Diamant pour les suivants. Attention : Ruptures s'installe le lundi à 20h au lieu du mercredi à 21h. On rediffuse la finale de la première saison le 2 janvier et on envoie la deuxième dès le 9. Le diffuseur croit ainsi pouvoir atteindre un plus large public, et solidifier ses lundis soir. L'an dernier, la série attirait en moyenne 985 000 fidèles le mercredi. Rappelons que L'auberge du chien noir, qui finira au printemps, est déplacée le jeudi à 20h. Les plus impatients pourront voir l'épisode dès le lundi soir sur Tou.tv.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer