Feux et L'imposteur, déjà la fin

On a beaucoup parlé du grand talent de... (Fournie par ICI Radio-Canada télé)

Agrandir

On a beaucoup parlé du grand talent de Maude Guérin et d'Alexandre Goyette dans les rôles de Claudine et Marc. Mais il faut souligner la performance de Denis Bernard, tout en subtilité.

Fournie par ICI Radio-Canada télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Plus qu'un épisode aux séries Feux et L'imposteur, qui m'ont tenu en haleine tout l'automne. Dans les deux cas, de la grande télé. Et dans les deux cas, il pourrait y avoir des morts. Mais ne comptez pas sur moi pour vous le dire.

Pour être honnête, j'ai déjà tout vu, dont la finale de Feux, accessible sur l'Extra d'ICI Tou.tv. Pas capable d'attendre la diffusion à ICI Radio-Canada Télé, lundi à 21h. Et je n'ai pas été déçu. Encore plein de rebondissements, des réponses à nos questions, et pas celles auxquelles on s'attendait. Des réponses à tiroirs. Tu crois tout savoir, mais non, une réponse en cache une autre, plus sombre encore. L'auteur Serge Boucher finit quand même par faire naître d'autres questions une fois le générique arrivé. Non, tout ne sera pas dit.

Si vous êtes en retard, passez au paragraphe suivant. Pour les initiés, je me disais bien que Lionel (Michel Forget), le grand-père en fauteuil roulant, avait sûrement quelque chose à se reprocher. Il faisait trop pitié pour n'avoir rien fait. Mais attendez de voir la suite. J'en suis sorti ébranlé. Certaines scènes de la finale sont d'une telle cruauté. Pas tant physique que psychologique, quoique... Un punch en particulier m'a jeté par terre.

On a beaucoup parlé - à raison - du grand talent de Maude Guérin et d'Alexandre Goyette dans les rôles de Claudine et Marc. Mais j'aimerais souligner la performance de Denis Bernard, tout en subtilité. L'image du «gros méchant» qui s'effrite au fil des épisodes. Ça mérite un Gémeaux. Coup de coeur aussi pour Camille Felton, dont le personnage de Stéphanie a servi de déclencheur au dévoilement de la vérité. Ou d'une certaine vérité. Fanny Mallette offre une performance remarquable au dernier épisode.

Certains ont déploré que la série ait démarré lentement. D'accord pour dire que quelques épisodes de la première moitié étaient plus faibles. Mais que de scènes bouleversantes à partir du fameux party d'anniversaire. Ça valait le coup de persister. Et si vous avez abandonné en cours de route, je vous inciterais à y revenir.

Marc-André Grondin dans la série L'imposteur... (Fournie par TVA) - image 2.0

Agrandir

Marc-André Grondin dans la série L'imposteur

Fournie par TVA

L'imposteur prend aussi fin lundi à 21h à TVA. Encore là, des intrigues prenantes, portées par un Marc-André Grondin hyper convaincu et convaincant. Il est fort, cet homme. J'ai embarqué à fond dans cette histoire, magnifiquement rendue par le réalisateur Yan Lanouette Turgeon. Il faut avoir un sacré talent pour nous faire passer une histoire aussi tordue, et je salue l'habileté des auteurs Annie Piérard, Bernard Dansereau et Étienne Piérard-Dansereau.

Parce qu'on aurait facilement pu décrocher. Pour devenir Youri, Philippe a quand même dû mener une vraie enquête, se faire passer pour un membre d'une famille dont il ne soupçonnait pas l'existence. On comprend que Philippe et Youri ne fréquentent pas le même monde, mais quand même. Chaque fois, on se dit qu'il va finir par se faire prendre. Eh bien non. Contrairement à Feux, qui se termine pour toujours lundi, comme Aveux et Apparences, les deux précédentes séries de Serge Boucher, L'imposteur aura une suite. Hâte de voir comment les auteurs parviendront à justifier qu'il n'est toujours pas démasqué.

Gros, gros punch dans l'épisode de lundi. Je dois dire que je ne l'avais pas vu venir, mais pas du tout. Soyez prévenu, la finale fera monter d'un cran votre rythme cardiaque. Un indice : un cadavre encombrant. En termes de cotes d'écoute, L'imposteur l'aura emporté sur Feux à 1 111 000 contre 847 000 fidèles, y compris ceux qui les ont enregistrées. Dans les deux cas, on peut parler de chiffres très honorables. Dommage qu'il faille déjà s'en défaire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer