V en mode toutou

Pour une deuxième année, V présentera La journée... (La Presse, Robert Skinner)

Agrandir

Pour une deuxième année, V présentera La journée qui a du chien au profit de MIRA. Giovanni Apollo, Joël Legendre, Clodine Desrochers, Jean-François Baril, Michel Laperriere et Mario Tessier participeront à l'évènement.

La Presse, Robert Skinner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / L'initiative avait permis de récolter un demi-million de dollars l'an dernier. Un téléthon réinventé pour la Fondation Mira et ses fidèles chiens-guides, avec une programmation peuplée d'irrésistibles toutous poilus, qui peut résister? V remet ça pour une deuxième année avec «La journée qui a du chien», le lundi 24 octobre.

«Ça change du ton des «pauvres petits aveugles», alors qu'en réalité, on ne s'apitoie pas sur leur sort», explique le directeur général de la Fondation, Nicolas St-Pierre, qui se réjouit de la formule enjouée et festive de l'événement, une visibilité rêvée pour la mission de Mira. Quelques rappels importants : l'entraînement d'un chien d'assistance et les services à son bénéficiaire coûtent 30 000$, et 200 chiens sont remis chaque année, dont la moitié à de jeunes autistes. De l'argent bien investi.

Comme l'an dernier, les productions originales de V - 10 en tout, trois de plus qu'en 2015 - adapteront leur formule pour accueillir des chiens et souligner cette journée, et même les jours suivants. À «Un souper presque parfait», les candidats se banderont les yeux pour un repas à l'aveugle. On aurait pu pousser le concept jusqu'à «matcher» des chiens à «Coup de foudre», mais Mathieu Baron se contentera d'orienter certaines de ses questions sur les bêtes poilues.

La majorité des producteurs ont embarqué d'emblée dans l'idée. «Je me demandais comment ils allaient intégrer ça dans «Ça décolle!», mais ils ont trouvé une super bonne twist», affirme le directeur général, contenu et développement de Groupe V Média, Jacques Mathieu, qui ajoute qu'un chien prendra la place du copilote dans l'épisode du mercredi 26 octobre à 19h. Si ça peut donner un peu de mordant à cette comédie qui en manque. La journée connaîtra son point culminant à «En mode Salvail» à 22h dans une spéciale d'une heure, où sera dévoilé le montant d'argent amassé.

Il aurait été étonnant qu'Anne-France Goldwater, en conflit avec ses producteurs, puisse reprendre sa place de marraine de l'événement. Jean-François Baril et Clodine Desrochers occuperont les rôles de parrain et marraine et consacreront leurs émissions respectives, «La guerre des clans» et «Espace découvertes», aux amis canins. Par ailleurs, le jeu de Jean-François Baril célébrera sa 1000e émission le 28 octobre prochain, dans une émission où deux familles apprendront sur place qu'elles ont été sélectionnées pour jouer. Baril, qui a 40 ans, n'était qu'en début de trentaine lors des premiers enregistrements en 2009. «J'étais là au jour 1 de V», rappelle l'animateur. «La guerre» l'emporte chaque soir dans les sondages contre «Silence, on joue!», le jeu de Patrice L'Écuyer à ICI R

Pour «La journée qui a du chien», on peut déjà faire un don sur le web, à vpourmira.ca, ou par téléphone au 1-844-346-MIRA (6472).

Nouvelle fiction au printemps

Avec «Ça décolle!», qui prendra fin avant les Fêtes, V se retrouve donc sans nouvelle fiction cet hiver. Mais le diffuseur développe toujours une série pour le printemps prochain. Certains ont remarqué plusieurs changements d'horaires ces dernières semaines, comme la nouveauté «Permis de chanter», qui a quitté le lundi pour se retrouver le jeudi à 19h. «On voulait trouver les meilleures cases possibles, avant que les habitudes d'écoute s'installent. Les gens sont encore plus derrière leur barbecue que devant leur télé», affirme Jacques Mathieu. «Tu m'aimes, tu mens!» a quant à elle déménagé le jeudi à 19h30, et «Ambulances animales», le vendredi à 19h.

V dit n'avoir jamais investi autant en production originale. Le mardi soir, on se retrouve pourtant avec des reprises de «Ces gars-là», «Allume-moi» et «Ce soir tout est permis», en heures de grande écoute. Sans compter «L'arbitre» et «Les recettes pompettes», qu'on nous sert réchauffées les autres soirs. «Plusieurs de ces séries-là ont le potentiel de refaire le plein de téléspectateurs», plaide le patron de la programmation.

Jacques Mathieu annonce que Max, l'ancien MusiMax transformé en chaîne de séries, doublera le nombre de ses nouveautés en janvier. De quoi bonifier une grille plutôt clairsemée depuis son entrée en ondes le 29 août dernier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer