Véro.tv vaudra-t-il l'investissement?

En plus d'être très impliquée dans le contenu,... (fournie par ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

En plus d'être très impliquée dans le contenu, Véronique assurera une forte présence sur Véro.tv.

fournie par ICI Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Vous laisserez-vous convaincre par Véro.tv? À moins que vous soyez déjà abonné à l'Extra d'ICI Tou.tv, il vous faudra payer pour avoir accès à cette nouvelle plateforme de contenus, portant tous le sceau d'approbation de Véronique Cloutier. Et qui sera disponible au début de 2017.

Radio-Canada, qui veut séduire les «milléniaux» là où ils sont, présente Véro.tv comme une valeur ajoutée à l'Extra d'ICI Tou.tv, un argument de plus pour convaincre le consommateur de sortir 6,99 $ de sa poche chaque mois. Une ambassadrice comme Véronique Cloutier, très impliquée dans le contenu, constitue certainement un attrait, mais à travers une offre de plus en plus alléchante chez les Netflix de ce monde.

Qu'aura donc à offrir Véro.tv? L'animatrice est particulièrement heureuse d'avoir convaincu Marilou et Alexandre Champagne de laisser entrer les caméras dans leur intimité de nouveaux parents. Trois fois par jour, qui cartonne déjà sur le Web et dans les librairies, devient donc une série de huit émissions de 30 minutes. Le duo souhaite briser son image de couple parfait. Et bien sûr, il y aura des recettes.

Il y aura aussi de la fiction sur Véro.tv. Et pas que des séries étrangères traduites. D'abord destinée à l'Extra d'ICI Tou.tv, la comédie dramatique Trop s'en va sur Véro.tv. Évelyne Brochu et Virginie Fortin y sont deux soeurs, dont l'une est bipolaire. Dans Baby boom, 10 épisodes de 10 minutes de l'auteure Marie-Pier Allard, on suivra trois couples de la génération Y qui s'apprêtent à devenir parents. Bien hâte de voir Les loges, 18 capsules de trois minutes avec Patrice Coquereau. L'acteur a été inspiré par les commentaires parfois absurdes, souvent gênants, adressés aux artistes en coulisses, après les représentations. Guylaine Tremblay, Rémy Girard et Anne-Élisabeth Bossé ont prêté leur concours, mais aussi Véro et Louis.

Ceux-ci assureront d'ailleurs une forte présence sur Véro.tv. D'abord dans Le coeur à l'ouvrage, un docuréalité en six demi-heures, dans la lignée de Véro Inc., qu'avait diffusé Canal Vie. On suivra le couple dans sa vie professionnelle, notamment à l'élaboration de sa fondation destinée aux autistes de plus de 21 ans et au retour de l'animatrice à la télé. Puis, dans Rétroviseur, Véro invitera des personnalités à revenir sur des déclarations faites durant des entrevues qu'on verra en archives. L'idée a germé quand Véro a revu pour une énième fois son mari se prononcer il y a plusieurs années sur les relations du couple avec Québecor dans Les grandes entrevues de Stéphan Bureau, alors que son opinion a évolué depuis. Guy A. Lepage, Pauline Marois et Christian Bégin auront donc à commenter des positions qu'ils avaient prises il y a longtemps.

Tous les formats sont bienvenus sur Véro.tv, que ce soit de longs épisodes comme de courtes capsules. Six demi-heures seront consacrées à Marc Lessard, alias Master Bougaricci, que Véro appelle sa «bibitte», un ancien gars de la construction converti en designer de mode à 42 ans. C'est parce qu'il s'adressait à elle sur les réseaux sociaux que l'animatrice l'a remarqué et s'est dit qu'il méritait sa propre série, intitulée #Bougaricci. Dans Sois, Laurence Bareil et Sabrina Cournoyer s'entoureront d'une brigade de coiffeurs, maquilleurs et stylistes pour nous simplifier la vie en matière de mode et de beauté. Mariloup Wolfe, qui a toujours réalisé de la fiction, hérite quant à elle de P.S. merci pour tout, des capsules de quatre minutes qui permettront à des gens du public d'exprimer la gratitude qu'ils ont l'un envers l'autre.

KOTV, la boîte de Louis Morissette, produit la grande majorité des émissions, sauf pour Trop et Baby boom. Bien sûr, l'équipe doit composer avec des budgets réduits en comparaison avec la «vraie» télé, mais rien n'y paraîtra, promet-on. Réservé aux femmes, Véro.tv? Sûrement pas, répond l'animatrice; elle cite Les loges et #Bougaricci, que les gars aimeront autant que les filles.

L'imposteur et Feux en baisse

Surpris par les cotes d'écoute de L'imposteur, qui ont baissé à 825 000 téléspectateurs à TVA, compte tenu qu'il s'agit d'un de mes coups de coeur de l'automne. À la même heure à ICI Radio-Canada Télé, Feux a aussi baissé à 546 000. Dans les deux cas, les épisodes étaient disponibles depuis une semaine sur le Web. En début de soirée, District 31 va très bien, ralliant lundi 893 000 fidèles à ICI RC Télé, suivie de Mes petits malheurs, qui en conserve 688 000, contre 1 041 000 pour Boomerang à TVA. À 20h, L'Échappée a aussi perdu des plumes mais domine toujours le palmarès avec 1 052 000 téléspectateurs à TVA, contre 703 000 pour L'auberge du chien noir à ICI Radio-Canada Télé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer