Trop hâte de voir Trop

Évelyne Brochu et Virginie Fortin (à gauche), ici... (Fournie par ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

Évelyne Brochu et Virginie Fortin (à gauche), ici accompagnées de la réalisatrice Louise Archambault (à droite), joueront deux soeurs dans la nouvelle comédie Trop.

Fournie par ICI Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Le titre de la nouvelle comédie Trop peut laisser croire à des personnages «à boutte», dépassés par les événements, à la limite de l'hystérie. Mais rassurons-nous, la série disponible la saison prochaine sur l'Extra d'ICI Tou.tv ne sentira ni le cynisme, ni l'ironie ou le désabusement, comme c'est «trop» souvent le cas dans les séries de trentenaires.

Trop marque le retour à la télé d'Évelyne Brochu dans le rôle principal, celui d'Isabelle, une fille trop fine, trop généreuse, trop fiable, décrit l'auteure, Marie-Andrée Labbé, dont ce sera la première série télé. Son existence et celle de son cercle d'amis sont chamboulées quand sa soeur Anaïs, bipolaire, débarque dans sa vie et devient sa coloc. Vraiment heureux qu'on ait confié ce rôle à Virginie Fortin, qu'on sort des sketchs de SNL Québec et du Nouveau show, et qu'on promet «touchante et drôle» dans Trop. Anne-Marie Cadieux sera «une méchante pleine d'humanité», Éric Bruneau, l'ex d'Isabelle, et Pierre-Yves Cardinal, son voisin, qui tombera dans l'oeil d'Anaïs.

Avec Trop, on donne ici une voix à Marie-Andrée Labbé, qui a fait des webséries et écrit pour le spectacle d'humour de Valérie Blais et des galas. L'auteure de 33 ans voulait depuis longtemps écrire une série sur la différence, l'originalité, les excès, mais aussi l'amitié et les relations entre soeurs. Comme dans Lâcher prise d'Isabelle Langlois, qu'on verra aussi la saison prochaine, il y sera question d'anxiété de performance et de stress, maux de toute cette génération. Tout ça se traduit de diverses façons, notamment par une crise existentielle chez la meilleure amie d'Isabelle, Manuela, une avocate jouée par Alice Pascual. L'humoriste Mehdi Bousaidan jouera son chum restaurateur.

«Ça m'a rappelé La vie la vie», a confié le patron des dramatiques, André Béraud, au sujet de l'ambiance de Trop. Celui qui avait produit la série de Bourguignon à l'époque est convaincu que l'oeuvre trouvera écho autant chez les trentenaires que chez les autres générations. Deux réalisatrices se diviseront la tâche, Louise Archambault (Gabrielle, Nouvelle adresse) et Chloé Robichaud (Sarah préfère la course, Féminin féminin), dont ce sera la première série télé.

Mais voilà, le fait de devoir s'abonner à l'Extra risque d'en rebuter plusieurs. Comme pour Fatale station, la série de Stéphane Bourguignon, il faudra payer 6,99 $ par mois pour visionner en rafale cette nouvelle comédie. Pas de quoi se ruiner, mais ça s'ajoute à ce qu'on paie déjà pour la télé publique. La direction explique que ces séries ne se seraient probablement jamais produites sans cette nouvelle fenêtre payante, qui tente de dévier l'attention des francophones scotchés sur Netflix.

Marie-Andrée Labbé ne voit aucun inconvénient à ce que sa série atterrisse sur l'Extra plutôt qu'à la télé, elle qui peut très bien se passer du câble. Comme de plus en plus de gens, elle consomme ses séries en rafale et considère que c'est la voie de l'avenir. Le tournage de Trop doit commencer le mois prochain.

La voix finit au sommet

La victoire de Stéphanie St-Jean à La voix a été vue dimanche soir par 2 719 000 téléspectateurs à TVA, son meilleur score de la saison. C'est presque équivalent aux 2 715 000 qui avaient suivi la finale à pareille date l'an dernier. La série LOL :-) arrive deuxième au classement avec 1 484 000 téléspectateurs, suivie d'Accès illimité (1 225 000) et Vlog (993 000), toutes à TVA. Tout le monde en parle, où Gilbert Rozon a occupé beaucoup le plancher, se contente de la cinquième position avec 850 000 fidèles à ICI Radio-Canada Télé.

Documentaire sur Jacques Demers reporté

La diffusion d'un documentaire sur la carrière de Jacques Demers, qui devait avoir lieu mardi soir dans la série 25 ans d'émotions à RDS, a été reportée à plus tard. La chaîne sportive considère que le moment est mal choisi pour le diffuser, M. Demers ayant été victime d'un AVC la semaine dernière. Le documentaire d'une heure était prévu depuis longtemps à la grille, on avait même commencé à en faire la promotion avant le malheureux événement. À la place, on rediffusera un documentaire sur Saku Koivu, mardi soir à 19h30. Aux dernières nouvelles, Jacques Demers se portait beaucoup mieux.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer