Bouleversante Bianca Gervais

Bianca Gervais (ici avec Mélissa Désormeaux-Poulin) dans Ruptures. «C'est... (Fournie par Aetios Productions)

Agrandir

Bianca Gervais (ici avec Mélissa Désormeaux-Poulin) dans Ruptures. «C'est rare qu'on donne à une actrice un ticket pour aller ailleurs», dit Gervais avec reconnaissance.

Fournie par Aetios Productions

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Grande performance d'actrice, mercredi dernier dans Ruptures. Si vous avez été bouleversé par l'interprétation de Bianca Gervais, vous serez content d'apprendre que son personnage de mère terrorisée par un mari violent, Romane Labrie, devrait revenir dans la deuxième saison l'an prochain. Un bonheur de pouvoir l'apprécier de nouveau comme actrice.

Et un bonheur pour elle de se voir offrir un rôle très loin de la fille pétillante et rieuse qu'elle est dans la vie, celui d'une ancienne cocaïnomane qui souhaite échapper aux griffes de son mari avec son enfant. «J'avais auditionné pour trois rôles, qui ne m'allaient pas. Mais Mariloup [Wolfe, la réalisatrice] m'a proposé cet anti-casting. C'est rare qu'on donne à une actrice un ticket pour aller ailleurs», dit-elle avec reconnaissance.

La comédienne, que plusieurs redécouvrent avec ce rôle, n'avait pas l'impression d'avoir arrêté de jouer si longtemps; elle a tourné dans la troisième saison de Mirador, qu'on verra cet automne à Séries+, puis dans L'appart du 5e à VRAK. Pour Ruptures, elle retrouve son partenaire du Monde de Charlotte et de Tu m'aimes-tu?, Sébastien Huberdeau, cette fois dans un personnage complètement odieux, celui d'un criminel notoire. Leur amitié de longue date a cependant facilité les scènes plus éprouvantes, dont celle du viol au chalet, pendant que leur enfant attend dans la voiture. «Il n'y avait pas de zones d'inconfort entre nous, on pouvait y aller à plein volume. C'était la première fois que je tournais une scène aussi violente, où je recevais des coups, le couteau sous la gorge. On a un gros crush d'adrénaline quand on tourne ça. Quand je suis entrée dans mon véhicule à la fin de cette journée, mes jambes en tremblaient encore.»

Depuis mercredi, elle reçoit des dizaines de messages de femmes qui ont vécu des situations d'abus. «On ne se rend pas compte comme actrice qu'on devient la porte-parole de ce qu'on joue. C'est certain que je prends le temps de les lire et de leur répondre, mais je n'ai pas les connaissances pour prendre soin d'elles. J'espère seulement qu'elles en parlent aussi à leur famille.»

Bianca Gervais reconnaît que le fait d'être mère lui a permis d'aborder ce rôle difficile avec plus de confiance. «Pour les scènes de cour où elle est déchirée par rapport à son enfant, ma référence, c'est ma fille. Cette voix intérieure qui dit : "Tu ne toucheras pas à ma fille!" Avec le petit garçon comédien, j'essayais de reproduire des gestes que j'ai avec ma fille», raconte-t-elle.

Ces marques de confiance tombent à pic pour Bianca Gervais, qui admet avoir craint d'être étiquetée uniquement comme animatrice avec l'arrivée du Combat des villes, qu'elle copilotera cet été avec Sébastien Benoit à ICI Radio-Canada Télé, et qui s'ajoute à Format familial. «Certains collègues m'ont prévenue du danger qu'on ne me voie plus comme une actrice. Le jeu reste ma première passion. Le gage de confiance de Ruptures, ça m'a fait du bien pour ça, ça a calmé quelque chose, c'est arrivé pile-poil.»

En plus de reprendre la coanimation de Format familial, de retour cet automne à Télé-Québec, son mari Sébastien Diaz et elle viennent de fonder leur propre boîte, Fait Maison Productions. «Nous avons déjà des projets de documentaires et développer des choses pour le Web», dit-elle. Comme comédienne, on pourrait aussi la voir cet automne dans une nouvelle série à TVA.

J'ai eu quelques réserves sur la série d'Isabelle Pelletier et Daniel Thibault à mi-parcours. Certains épisodes m'ont semblé plus faibles. Mais mes réserves se sont rapidement dissipées. L'épisode de mercredi était particulièrement prenant; celui de mercredi prochain, déjà sur ICI Tou.tv Extra, encore plus. Le duo de Marie et Justine (Catherine Trudeau et Julie Ringuette) qui veut faire tomber Claude est assez efficace. La scène de Claude (Isabel Richer) qui doit dénoncer sa cliente, poignante. Et Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin), qui en rajoute pour faire succomber Antoine (Guillaume Lemay-Thivierge). La table est mise pour la finale du 30 mars et pour une deuxième saison.

Grande finale de Série noire

Dernière des dernières de Série noire, ce soir, à 21h, à ICI Radio-Canada Télé. Ne comptez pas sur une troisième saison, il n'y en aura pas, à mon plus grand regret. Beaucoup de suspense dans cet épisode ultime, où le degré de folie de Marc Arcand atteint des sommets inégalés. Portez une attention particulière sur le dernier plan, juste avant le générique, quitte à appuyer sur pause sur votre télécommande pour distinguer une silhouette. Et si...? J'en ai déjà trop dit. Vendredi prochain, on enchaînera avec les six derniers épisodes de la série Le clan, aussi diffusés à ICI ARTV depuis mercredi à 22h.

Piment fort de retour à l'hiver

Piment fort serait assurée d'un retour pour une deuxième saison, me souffle-t-on à l'oreille. Pour l'instant, TVA projette de la ramener seulement l'hiver prochain, mais rien n'est définitif. Étant donné le succès de ce retour qui a confondu les sceptiques, on aurait pu croire que le diffuseur inscrirait l'émission à sa grille d'automne, d'autant plus que Faites comme chez vous, qui occupait la case de 19h en semaine avant les Fêtes, n'a pas été renouvelée. Alors que l'émission de Maripier Morin avait peine à joindre 400 000 téléspectateurs, celle de Normand Brathwaite en attire souvent plus du double. Or, TVA aurait déjà d'autres plans pour cette case à l'automne. À suivre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer