Du lard salé et de la mélasse

Les participants de la téléréalité Le lot du... (Fournie par Historia)

Agrandir

Les participants de la téléréalité Le lot du diable, qui sera diffusée sur Historia l'hiver prochain, devront se débrouiller dans le bois avec les moyens des colons des années 30.

Fournie par Historia

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Additionnez  Survivor et Les pays d'en haut et vous obtiendrez à peu près Le lot du diable, nouvelle téléréalité d'Historia qui sera diffusée l'hiver prochain. Lard salé, farine, pois secs et mélasse garniront le garde-manger des 14 candidats de cette aventure qui devront se débrouiller dans le bois avec les moyens de colons des années 30. Le grand gagnant repartira avec 100 000 $ en argent, ce dont n'auraient jamais pu rêver les colons de l'époque.

Voilà qui rappelle forcément La ruée vers l'or et Destination Nor'Ouest, deux productions dont les candidats devaient vivre comme les voyageurs en quête de fourrures et ceux de l'expédition au Klondike. Mais aussi de La grande traversée, qu'ICI Radio-Canada Télé diffusera en 2017, et dont les participants feront la traversée de l'Atlantique à la façon des colons de la Nouvelle-France. Zone3, qui coproduit cette dernière émission, est aussi derrière Le lot du diable, qui comptera 10 épisodes d'une heure. Au moins, ça parle d'histoire, ce qui n'est pas si courant à Historia.

Retournons en Abitibi vers 1930, durant la dernière phase de colonisation. La tâche de nos valeureux participants ne sera pas de tout repos : ils auront un mois pour construire les bases d'un petit village avec les outils de l'époque. Pour trouver leur eau, ils devront creuser un puits. Et pour leurs soins personnels, ils ne disposeront que d'un bloc de savon noir et d'une brosse à dents. La vraie misère de la Grande Dépression. Un peu sadiques, les producteurs les soumettront néanmoins à des tentations de la vie moderne, comme l'accès à une scie mécanique, une bonne douce chaude ou un appel téléphonique à leur chum ou à leur blonde, auxquelles ils devront à tout prix résister.

Pour éviter l'élimination, les candidats devront réussir diverses épreuves. Ils pourraient par exemple disposer d'un temps limité pour dessoucher un terrain ou devoir bâtir un poulailler avant le coucher du soleil pour éviter que les poules se fassent dévorer durant la nuit. Le groupe sera supervisé par un inspecteur de la colonie, désigné plus tard, et qui joue aussi le rôle d'animateur. Chaque épreuve aura son propre processus d'élimination, qui pourrait se faire à l'issue de conciliabules où les candidats souhaitent éjecter l'un des leurs. «Ça va faire sortir le pire et le meilleur de chacun», prévoit la directrice des productions originales d'Historia, Catherine Vidal.

Les personnes intéressées par l'aventure doivent avoir 18 ans, être disponibles du 1er au 26 août et ont jusqu'au 15 avril pour s'inscrire sur le site lelotdudiable.historiatv.com. «On ne cherche pas nécessairement des aventuriers aguerris ou des adeptes de plein air. Il faut seulement être prêt à travailler en équipe, être un peu débrouillard dans le bois», explique la productrice Édith Desgagné. On cite le cas d'un bon cuisinier, qui aurait un atout sur ses adversaires. Nicolas Lemay, qui a travaillé sur Loft Story et Occupation double entre autres, est producteur au contenu.

Des nouvelles du Clan et de Mensonges

On me pose beaucoup de questions sur Le clan, la série laissée en plan l'automne dernier à mi-chemin des 12 épisodes. Sachez que vous aurez deux choix pour voir les six derniers épisodes: d'abord, à ICI ARTV à partir du mercredi 16 mars à 22h; puis la semaine suivante à ICI Radio-Canada Télé, après la fin de Série noire, dès le vendredi 25 mars à 21h. Logée le samedi à 21h l'automne dernier, cette coproduction entre le Québec et le Nouveau-Brunswick avec Sébastien Ricard dans le rôle d'un informateur de la police menant une double vie, avait rassemblé 421 000 fidèles. Pour ce qui est de Mensonges, dont j'attends le retour avec impatience, la troisième saison sera diffusée à AddikTV à partir du jeudi 24 mars à 21h, dès la fin de la diffusion de la deuxième à TVA.

Jeff Fillion à Deux hommes en or

Jeff Fillion fera une de ses rares apparitions à la télé chez Deux hommes en or, vendredi à 21h à Télé-Québec. Le prétexte : le deuxième anniversaire de son retour à la radio et son émission d'entrevues disponible chez Bell Télé Fibe. Patrick Lagacé et Jean-Philippe Wauthier accueillent aussi Debbie Lynch-White, la Nancy d'Unité 9, et la présidente et chef de la direction de Gaz Metro, Sophie Brochu.

Partager

À lire aussi

  • Monsieur Z passe à V

    Télévision

    Monsieur Z passe à V

    V, qui se cherchait un patron depuis le départ soudain de Nathalie Brigitte Bustos en novembre dernier, s'en est trouvé un: Jacques Mathieu, qui... »

  • Richard Therrien | <i>Il faut sauver JFK</i>

    Richard Therrien

    Il faut sauver JFK

    CHRONIQUE / Le sujet de 11.22.63 ne m'attirait pas beaucoup. Mettre le pied dans une pièce secrète pour faire un saut arrière dans le temps et... »

  • Richard Therrien | <em>L'</em>annus horribilis<em> de Marie-Chantal Toupin</em>

    Richard Therrien

    L'annus horribilis de Marie-Chantal Toupin

    Oh, que ce fut laborieux. Comme un mauvais moment à passer. En se rendant à Tout le monde en parle dimanche, Marie-Chantal Toupin... »

  • Richard Therrien | <i>Adieu, </i>bro

    Richard Therrien

    Adieu, bro

    CHRONIQUE / Tel Martin Matte, qui met fin à ses Beaux malaises après trois saisons, Sugar Sammy et Simon-Olivier Fecteau disent adieu à Ces... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer